dominer

Définition, traduction, prononciation, anagramme et synonyme sur le dictionnaire libre Wiktionnaire.
Aller à : navigation, rechercher

Français[modifier | modifier le wikicode]

Étymologie[modifier | modifier le wikicode]

(xe siècle) : Du latin dominor (« être maître, dominer, commander, régner ») dérivé de dominus (« maître »).

Verbe[modifier | modifier le wikicode]

dominer /dɔ.mi.ne/ intransitif 1er groupe (conjugaison)

  1. Commander souverainement, avoir une puissance absolue.
    • C'est alors que les musulmans tombèrent sous l'autorité directe ou indirecte des infidèles, qui les dominèrent et les assujettirent. (P.J. Vatikiotis, L'Islam et l'État, 1987, traduction de Odette Guitard, 1992, p.94)
    • Alexandre domina sur l’Asie. — Ce peuple, cette puissance domine sur les mers.
  2. Maitriser ; exercer son autorité, son influence sur quelqu’un ou sur quelque chose ; avoir de la prépondérance ; prévaloir.
    • Ce n'est rien d'ordonner des actes, si préalablement on n'est pas maître des pensées ; pour gouverner le monde des corps, il faut dominer celui des esprits. (Jules Michelet, Du prêtre, de la femme, de la famille, 3e éd., Hachette & Paulin, 1845, p.262)
    • Il veut dominer sur tout le monde. — Un cœur où l’ambition domine. — Le goût qui domine maintenant.
  3. Paraitre le plus parmi d’autres choses, se faire le plus remarquer, être le plus fort.
    • Toute l'histoire classique est dominée par la guerre conçue héroï­quement ; les institutions des républiques grecques eurent, à l'origine, pour base l'organisation d'armées de citoyens ; […]. (Georges Sorel, Réflexions sur la violence, Chap.V, La grève générale politique, 1908, p.231)
    • Il est essentiel de considérer que les conditions montagnardes sont dominées par la question de la raréfaction de l'air. (Henri Gaussen, Géographie des Plantes, Armand Colin, 1933, p.143)
    • (Transitif)Le fracas de l'orchestre leur arrivait, assourdissant. Par instants, les violons dominaient le vacarme qu'ils semblaient apaiser, caresser, contenir, mais le saxo, le piston, la clarinette et surtout la trompette […] se mettaient ensemble à mugir et à pétarader de telle sorte que personne ne parlait plus. (Francis Carco, L'Homme de Minuit, 1938)
  4. Être plus élevé que d'autres choses que l'on tient en sujétion ; surplomber. — Note : La forme transitive de ce verbe domine nettement aujourd'hui.
    • Il domine, sa tête domine au-dessus de la foule. — La citadelle domine sur la ville.
    • Durtal aboutissait à une terrasse dominant la ville et il s’accoudait à une balustrade de pierre grise, sèche, trouée […]. (Joris-Karl Huysmans, La Cathédrale, Plon-Nourrit, 1915)
    • Des hauteurs de Bon-Secours on distingue, dans la brume, la glorieuse cathédrale comme un dreadnought à l'ancre, comme une caravelle fantastique dominant une flotte enfumée. (Ludovic Naudeau, La France se regarde. Le problème de la natalité -1931)

dominer transitif

  1. Maîtriser, gouverner, tant au propre qu’au figuré.
    • […], car les Anglais se distinguent par une extraordinaire incompréhension de la lutte de classe; leur pensée est restée très dominée par des influences médiévales : la corporation, […], leur apparaît toujours comme l'idéal de l'organisation ouvrière; […]. (Georges Sorel, Réflexions sur la violence, Chap.IV, La grève prolétarienne, 1908, p.162)
    • Une colère sourde et terrible, qu’il tentait vainement de refréner, l’envahit et le domina. (Louis Pergaud, La Vengeance du père Jourgeot, dans Les Rustiques, nouvelles villageoises, 1921)
    • Il s’est toujours laissé dominer par les femmes. — Cet homme veut dominer tout le monde. — Un homme que la passion domine. — Savoir dominer les événements, les circonstances.
  2. (Économie) (Sport) Montrer sa supériorité sur un adversaire.
    • Depuis quelques années, cette entreprise domine ses concurrents.
    • Ce champion domine la compétition depuis deux ans.
  3. Connaitre une matière en profondeur, en embrasser tous les aspects.
    • Le conférencier a parfaitement dominé son sujet.

se dominer pronominal

  1. Rester maître de soi-même.
    • Dans cette circonstance, il sut se dominer.

Synonymes[modifier | modifier le wikicode]

Apparentés étymologiques[modifier | modifier le wikicode]

Expressions[modifier | modifier le wikicode]

Traductions[modifier | modifier le wikicode]

dominer transitif

se dominer pronominal

Traductions à trier[modifier | modifier le wikicode]

Prononciation[modifier | modifier le wikicode]

Références[modifier | modifier le wikicode]