poursuivre

Définition, traduction, prononciation, anagramme et synonyme sur le dictionnaire libre Wiktionnaire.
Aller à : navigation, rechercher

Français[modifier]

Étymologie[modifier]

(XVIe siècle) Du latin prosequor, prosequi, d’après por, « pour », et suivre. (XIIIe siècle) porsuivir ; (XIIe siècle) pursivre. → voir ancien français persuir, du latin persequi.

Verbe[modifier]

poursuivre \puʁ.sɥivʁ\ transitif ou pronominal 3e groupe (conjugaison)

  1. Suivre quelqu’un avec application, avec ardeur, courir après quelqu’un dans le dessein de l’atteindre, de le prendre.
    • Et il fuit, il fuit toujours, et il bute contre les pierres, contre les mottes de terre, contre les touffes d’herbe, poursuivi sans cesse par les cris de mort. (Octave Mirbeau, La Mort du chien)
    • Le chien poursuit le gibier.
  2. (Figuré) Persécuter, obséder, tourmenter avec obstination.
    • Ah ! si l’homme, [...], au lieu de poursuivre systématiquement de sa haine ou de sa cupidité l’ornement naturel de la terre, le papillon le plus diapré, l’oiseau le plus charmant, la plus large fleur, s’il portait son ingéniosité à protéger, non à détruire, à favoriser. (André Gide, Journal 1889-1939, Bibliothèque de la Pléiade, Éditions Gallimard, 1951, page 301-302)
    • La calomnie le poursuit.
    • La critique poursuit sans cesse, sans relâche cet écrivain.
    • Le sort, le malheur qui le poursuit.
    • Le remords qui le poursuit.
    • Ce douloureux souvenir me poursuit nuit et jour.
  3. Rechercher avec ardeur quelque chose, employer ses soins assidus pour l’obtenir.
    • Poursuivre un but, un avantage, un résultat, une entreprise.
    • Poursuivre sa vengeance, sa réhabilitation.
    • Il poursuit la réalisation de son projet.
  4. Continuer ce qu’on a commencé.
    • Nos troupes piétinantes, hommes, chevaux, canons, poursuivaient lentement leur retraite. (Paul et Victor Margueritte, Le Désastre, Plon-Nourrit & Cie, 86e éd., p. 168)
    • Il y eu certes des juifs qui s’adonnèrent au commerce, et qui poursuivirent des négoces importants. (Léon Berman, Histoire des Juifs de France des origines à nos jours, 1937)
    • Poursuivre un ouvrage qu’on a entrepris.
    • Après nous être arrêtés un moment, nous poursuivîmes notre chemin.
    • Après quelques moments d’interruption, il poursuivit son discours, son récit.
    • Cet enfant n’a pas poursuivi ses études.
  5. (Absolument) Continuer.
    • La leçon de droit débute par la dictée des cahiers du professeur, et se poursuit par une explication, voire des interrogations. Cette procédure didactique n'est pas sans rappeler l'enseignement du droit tel qu'il se développe depuis le Moyen Âge. (Nader Hakim, L'autorité de la doctrine civiliste française au XIXème siècle, éditions L.G.D.J., 2002, p.177)
    • Vous avez bien commencé, poursuivez.
    • Pardon si je vous ai interrompu, poursuivez.
    • L’orateur poursuivit, poursuivit en ces termes.
    • L’enquête se poursuit.
  6. (Droit) Agir contre quelqu’un par les voies de la justice.
    • […] on chercha, dans le Midi, à les déposséder des biens immeubles qu’ils détenaient […] La tactique consistait à les accabler d’impôts exorbitants et à en poursuivre le recouvrement d’une manière impitoyable. (Léon Berman, Histoire des Juifs de France des origines à nos jours, 1937)
    • On l’accuse de vol et on le poursuit criminellement.
    • Poursuivre au criminel.
    • Poursuivre civilement, au civil.
    • Poursuivre quelqu’un devant les tribunaux, devant tel tribunal.
    • Il faut le poursuivre sans lui laisser aucun répit.
    • Absolument, Il s’est décidé à poursuivre.
  7. (Par extension) Faire les procédures, les diligences nécessaires pour faire juger.
    • Poursuivre un procès, une affaire, une expropriation, un arrêt, etc.
  8. (réciproque) Essayer de s’attraper mutuellement.

Dérivés[modifier]

Troponymes[modifier]

Suivre quelqu’un avec application, courir après quelqu’un (1)

Traductions[modifier]

Traductions à trier[modifier]

Prononciation[modifier]

Références[modifier]