arène

Définition, traduction, prononciation, anagramme et synonyme sur le dictionnaire libre Wiktionnaire.
Aller à : navigation, rechercher
Voir aussi : arene, aréné

Français[modifier | modifier le wikitexte]

Étymologie[modifier | modifier le wikitexte]

(Nom 1) (Siècle à préciser) Du latin arena (« sable »).
(Nom 2) Étymologie manquante ou incomplète. Si vous la connaissez, vous pouvez l’ajouter en cliquant ici.

Nom commun 1[modifier | modifier le wikitexte]

Singulier Pluriel
arène arènes
/a.ʁɛn/

arène /a.ʁɛn/ féminin

  1. Sable, gravier.
    • Les brûlantes arènes de la Libye.
    • [En Égypte] Des nopals épineux couvrent une petite partie de l’arène sans bornes. (Chateaubriand, Les Martyrs, dans Œuvres romanesques complètes, Gallimard, Pléiade, 1969, p. 283)
    • J'aime mieux un ruisseau qui, sur la molle arène, En un pré plein de fleurs lentement se promène. (Nicolas Boileau-Despréaux, Art p. I.)
  2. Dans un amphithéâtre, la partie sablée pour les jeux et les combats.
    • Je le poussai avec tant de violence, que ses reins plièrent ; il tomba sur l’arène et m’entraîna sur lui. (Fénelon, Les Aventures de Télémaque, Classiques Garnier, 1990, Cinquième livre, p. 202)
    • On ne descendit plus sur l’arène pour se former, mais pour se corrompre. (Montesquieu, De l'esprit des lois, Classiques Garnier, 1973, livre VIII, chapitre 11, p. 131)
    • Le jeune inconnu, touché du péril d’un si brave prince, se jette dans l’arène, plus prompt que l’éclair. (Voltaire, Pr. de Babyl. 1.)
  3. (Figuré) Lieu de combats, de confrontations.
    • Notre pays fut l’arène de la guerre civile.
    • Si l’État désorganisé ne présente aux Français que l’arène famélique et sanglante de l’anarchie […] (Mirabeau, Collection, t. II, p. 158.)
    • De quel droit viens-tu dans l’arène
    • Juger sans avoir combattu ? (Victor Hugo, Odes, I, 1.)
    • Qu'ils inondent nos bords, qu’ils changent cette terre
    • En une arène ouverte où renaisse la guerre. (Casimir Delavigne, Paria, V, 2.)
  4. Espèce de sable argileux ayant la propriété de former, par son mélange avec la chaux grasse, un mortier hydraulique.
  5. (Au pluriel) (Par synecdoque) Amphithéâtre romain.
    • Les arènes de Nîmes, d’Arles, de Fréjus, de Lutèce.
    1. (En particulier) Amphithéâtre où, particulièrement en Espagne et dans le Midi, se donnent des courses de taureaux.

Synonymes[modifier | modifier le wikitexte]

Dérivés[modifier | modifier le wikitexte]

Traductions[modifier | modifier le wikitexte]

Nom commun 2[modifier | modifier le wikitexte]

Singulier Pluriel
arène arènes
/a.ʁɛn/

arène /a.ʁɛn/ masculin

  1. (Chimie) Hydrocarbure aromatique.
    • Le benzène est un arène simple.

Vocabulaire apparenté par le sens[modifier | modifier le wikitexte]

Traductions[modifier | modifier le wikitexte]

Forme de verbe[modifier | modifier le wikitexte]

Conjugaison du verbe aréner
Indicatif Présent j’arène
il/elle/on arène
Imparfait
Passé simple
Futur simple
Subjonctif Présent que j’arène
qu’il/elle/on arène
Imparfait
Impératif Présent (2e personne du singulier)
arène

arène /a.ʁɛn/

  1. Première personne du singulier de l’indicatif présent de aréner.
  2. Troisième personne du singulier de l’indicatif présent de aréner.
  3. Première personne du singulier du subjonctif présent de aréner.
  4. Troisième personne du singulier du subjonctif présent de aréner.
  5. Deuxième personne du singulier de l’impératif de aréner.

Prononciation[modifier | modifier le wikitexte]

Homophones[modifier | modifier le wikitexte]

Voir aussi[modifier | modifier le wikitexte]

Références[modifier | modifier le wikitexte]