réalisme

Définition, traduction, prononciation, anagramme et synonyme sur le dictionnaire libre Wiktionnaire.
Aller à : navigation, rechercher
Voir aussi Voir aussi : realisme

Français[modifier | modifier le wikitexte]

Étymologie[modifier | modifier le wikitexte]

De réel avec le suffixe -isme.

Nom commun[modifier | modifier le wikitexte]

réalisme masculin

  1. (Philosophie) Doctrine platonicienne, diversement interprétée et modifiée au Moyen Âge et après, selon laquelle les idées sont des êtres réels, dont les êtres individuels et sensibles ne sont que le reflet et l’image. En ce sens il s’oppose à nominalisme. Dans certaines autres doctrines de la philosophie moderne, il s’oppose à idéalisme.
  2. (Art) Doctrine d’après laquelle l’art ne doit pas chercher à idéaliser le réel, mais exprimer la réalité , contemporaine ou historique. En cette acception, il se distingue des doctrines tels que le néoclassicisme, l' abstraction, le romantisme, l' impressionnisme, qui désignent des styles, des écoles de tendance contraire. 'L'oeuvre d'art ne s'obtient que par contrainte et par la soumission du réalisme à l'idée de beauté préconçue.' [1]
  1. Toute application de cette doctrine dans une œuvre d’art ou dans une œuvre littéraire.
    • Le réalisme d’un décor de théâtre.
    • Le réalisme des Casseurs de pierre de Gustave Courbet est émouvant par la simplicité et l'aspect commun du sujet qu'il décrit, il nous révèle une beauté cachée .
  2. Sens de la réalité.
    • Réalisme politique.

Apparentés étymologiques[modifier | modifier le wikitexte]

Traductions[modifier | modifier le wikitexte]

Prononciation[modifier | modifier le wikitexte]

Voir aussi[modifier | modifier le wikitexte]

Références[modifier | modifier le wikitexte]

  1. André Gide, dans Prétexte, cahiers trimestriels Gallimard, 1952