seuil

Définition, traduction, prononciation, anagramme et synonyme sur le dictionnaire libre Wiktionnaire.
Aller à : navigation, rechercher
Voir aussi Voir aussi : Seuil

Français[modifier | modifier le wikitexte]

Étymologie[modifier | modifier le wikitexte]

Du latin solea (« sandale, garniture de sabot »), qui a pris le sens de « sorte de plancher » influencé pour le genre et le sens par solum (« sol »).

Nom commun[modifier | modifier le wikitexte]

Singulier Pluriel
seuil seuils
/sœj/

seuil /sœj/ masculin

  1. Pièce de bois ou dalle de pierre qui est au bas de l’ouverture d’une porte qui l’affleure.
    • La Moussotte allait de temps à autre jusqu’au seuil de la porte, interrogeant le coin du bois d’où la route s’échappait de la forêt, la main en abat-jour sur les yeux, […]. (Louis Pergaud, Le retour, dans Les Rustiques, nouvelles villageoises, 1921)
  2. Entrée d’une maison , d'un appartement ou de toute pièce de logement.
    • La porte était à peine fermée derrière le prince que le roi de Navarre, […], apparut souriant sur le seuil de la chambre. (Alexandre Dumas , La Reine Margot, C. Lévy, 1886)
  3. (Par extension) Entrée.
    • Au seuil de la vieillesse.
    • Au seuil de son ouvrage, l’auteur avertit ses lecteurs que…
  4. Valeur limite.
    • Le seuil de tolérance.
  5. (Géographie) Espace d’altitude intermédiaire entre deux reliefs, permettant le partage des eaux et un passage facilité des hommes.

Expressions[modifier | modifier le wikitexte]

  • seuil d’écluse, pièce de bois placée au fond de l’eau sous la porte d’une écluse.

Vocabulaire apparenté par le sens[modifier | modifier le wikitexte]

Pièce de construction, au bas de l’ouverture d’une porte
linteau

Traductions[modifier | modifier le wikitexte]

Traductions à trier[modifier | modifier le wikitexte]

Prononciation[modifier | modifier le wikitexte]

  • France : écouter « seuil [sœj] »

Anagrammes[modifier | modifier le wikitexte]

Voir aussi[modifier | modifier le wikitexte]

Références[modifier | modifier le wikitexte]