dalle

Définition, traduction, prononciation, anagramme et synonyme sur le dictionnaire libre Wiktionnaire.
Aller à : navigation, rechercher
Voir aussi : dallé

Français[modifier | modifier le wikitexte]

Étymologie[modifier | modifier le wikitexte]

(1331) « évier » ; mot normand, de l’ancien scandinave daela (« gouttière »).

Nom commun[modifier | modifier le wikitexte]

Singulier Pluriel
dalle dalles
/dal/

dalle /dal/ féminin

  1. (Architecture) (Maçonnerie) Tablette de pierre ou de marbre, de peu d’épaisseur, et destinée à couvrir des terrasses ou à paver des salles, des vestibules, des trottoirs, etc.
    • Une terrasse pavée de dalles.
    • A la moindre faute, c’étaient de longues stations à genoux sur les dalles d’une chapelle glaciale. (Pierre Gamarra, Rosalie Brousse, chapitre IV ; Éditeurs Français Réunis, Paris, 1953)
    • Dalle funéraire, celle qui recouvre une tombe.
  2. (Travaux publics) Vaste surface horizontale bétonnée.
    • Le recours au béton autoplaçant a permis de diminuer les épaisseurs des dalles et refends et d’accentuer leur netteté, leur aspect tranchant et radical. (AMC: Le Moniteur Architecture, n°178 à 181, page 27, 2008)
  3. (Jardinage) Auget en bois ou en métal servant de conduit pour un liquide.
  4. (Familier) (Par analogie) Gorge, gosier.
    • J’ai la dalle sèche, on va se rincer la dalle.
  5. (Marine) Gouttière sur le pont d’un navire destinée à conduire l’eau vers les dalots.
  6. (Technique) Dans l’industrie sucrière, conduit ouvert ou bassin dans lequel passe le sucre (qui, à cause de sa consistance, ne peut s’écouler dans un conduit fermé).
  7. (Urbanisme) Sol artificiel surélevé permettant des circulations séparées sur plusieurs niveaux.
  8. (Géologie) Plaque rocheuse lisse de grande dimension.
  9. (Alpinisme) (Par extension) Plaque rocheuse lisse, sans prise, difficile à franchir.
  10. (Cuisine) Tranche de poisson.
    • Une dalle de cabillaud.
  11. (Vieilli) De l’allemand Thaler, ancienne pièce de cinq francs.
  12. (Argot ancien) (Par extension) De l’argent.
    • Avoir de la dalle.
    • J’ai que dalle !
  13. (Informatique) (Électronique) Zone d’affichage d’un téléviseur ou d’un moniteur.
    • La résolution de la dalle d’un cadre numérique au format 4/3 est de 800x600 pixels.

Synonymes[modifier | modifier le wikitexte]

Dérivés[modifier | modifier le wikitexte]

Traductions[modifier | modifier le wikitexte]

Forme de verbe[modifier | modifier le wikitexte]

Conjugaison du verbe daller
Indicatif Présent je dalle
il/elle/on dalle
Imparfait
Passé simple
Futur simple
Subjonctif Présent que je dalle
qu’il/elle/on dalle
Imparfait
Impératif Présent (2e personne du singulier)
dalle

dalle /dal/

  1. Première personne du singulier de l’indicatif présent de daller.
  2. Troisième personne du singulier de l’indicatif présent de daller.
  3. Première personne du singulier du subjonctif présent de daller.
  4. Troisième personne du singulier du subjonctif présent de daller.
  5. Deuxième personne du singulier de l’impératif de daller.

Voir aussi[modifier | modifier le wikitexte]

Références[modifier | modifier le wikitexte]

Italien[modifier | modifier le wikitexte]

Étymologie[modifier | modifier le wikitexte]

Contraction de da (« de ») et de le (« les »).

Forme d’article défini[modifier | modifier le wikitexte]

dalle /dal.le/

  1. Des.

Picard[modifier | modifier le wikitexte]

Wiki letter w.svg

Étymologie[modifier | modifier le wikitexte]

Étymologie manquante ou incomplète. Si vous la connaissez, vous pouvez l’ajouter en cliquant ici.

Nom commun[modifier | modifier le wikitexte]

dalle /dal/ féminin

  1. Fossé d’égout, latrines.

Dérivés[modifier | modifier le wikitexte]

Références[modifier | modifier le wikitexte]

  • Jean-Baptiste Jouancoux, Études pour servir à un glossaire étymologique du patois picard, 1880, vol. I

Same du Nord[modifier | modifier le wikitexte]

Étymologie[modifier | modifier le wikitexte]

Étymologie manquante ou incomplète. Si vous la connaissez, vous pouvez l’ajouter en cliquant ici.

Adverbe[modifier | modifier le wikitexte]

dalle /dɑlːe/

  1. Alors.
    • Diktár ferte leat duostil, ferte duostat cealkit juoidá. Jus son ii daga dan, gii dalle sáhttá dan dahkat? (Geassi Bártaváris)
      Un poète se doit d’être audacieux et est obligé d’oser exprimer quelque chose. S’il ne le fait pas, qui alors peut le faire ?