carreau

Définition, traduction, prononciation, anagramme et synonyme sur le dictionnaire libre Wiktionnaire.
Aller à : navigation, rechercher

Français[modifier | modifier le wikitexte]

Étymologie[modifier | modifier le wikitexte]

Du latin populaire quadrellus, de quadrus, « carré ». (1080) quarrel « Munition d’arbalète ». (1160) « Petite plaque en matériau dur servant à revêtir le sol, les murs ». (1233) « Carrelage ». (1318) « Plaque de verre ». (1532) quarreau « Enseigne du jeu de cartes ». (1588) « Coussin carré ». (1611) « Gros fer à repasser de tailleur ». (1690) « Dessin symétrique, quadrillage ». (1834) « Quadrillage à dessin ».

Nom commun[modifier | modifier le wikitexte]

Singulier Pluriel
carreau carreaux
/ka.ʁo/
Un carreau de dentelière. (4)
Dalle de céramique ou de terre cuite : Ici un carreau médiéval. (6)
Sol pavé de carreaux. (6)
Une des quatre enseignes du jeu de cartes : Symbole du carreau. (14)

carreau /ka.ʁo/ masculin

  1. Objet plat, ou ouverture, au contour approximativement carré.
  2. Dessin symétrique formé par le croisement à angle droit de lignes, de bandes verticales et horizontales, quadrillage.
    • Ce Binèche, avec sa casquette plate, son costume à carreaux, son foulard et ses chaussures jaunes, représentait le type de la gouape dans toute sa splendeur. (Francis Carco, Messieurs les vrais de vrai, 1927)
    • Le cahier d’EMT est à petits carreaux pour pouvoir plus facilement dessiner des cotes justes à cinq millimètres près.
  3. Coussin carré dont on se servait pour se mettre à genoux ou pour poser ses pieds.
    • S’agenouiller sur un carreau de velours.
  4. (En particulier) Coussin enclavé dans un châssis sur lequel les dentelières font manœuvrer leurs fuseaux.
    • […] toutes les histoires […] se compliquent au bruit sec des fuseaux galopant de droite à gauche, allant, venant, roulant les un par dessus les autres, glissant rapides entre les doigts agiles, et lentement la dentelle, toute piquetée d’épingles, se dessine en clair sur le foncé du carreau (Gustave Fraipont; Les Vosges, 1895, éd. 1923)
  5. (Armement) Munition de l’arbalète ; grosse flèche courte à empennage de cuir ne comptant que deux ailettes, et à fer en losange à quatre pans.
    • Le carreau d’arbalète se chargeait plus lentement, il était plus lourd, plus tôt ramené vers la terre ; mais sa projection était si violente, qu’il n’avait pas besoin, pour pénétrer, d’être armé d’une pointe aiguë. (Henri Delpech, La Tactique au XIIIe siècle, tome 1, 1886)
  6. (Arts de la céramique) Dalle de céramique ou de terre cuite utilisée comme revêtement de sol ou de mur.
  7. (Par extension) Sol pavé de ces carreaux.
    • Raccommoder le carreau. — Laver le carreau.
  8. (Par extension) L’endroit des halles, où l’on étale les légumes et les fruits.
    • Maraîchers, jardiniers, coquetiers, fermiers, pourvoyeurs de toutes espèces, sont tenus dès qu’ils sont arrivés de décharger leurs marchandises sur le carreau des halles, et d’envoyer leurs voitures stationner sur des emplacements déterminés. (Dictionnaire de la conversation et de la lecture, tome 10, Librairie Firmin Didot frères, fils et cie, Paris, 1868 (seconde édition))
  9. (Par analogie) Dalle de plâtre ou de béton cellulaire destinée à la construction des cloisons.
  10. (Couture) Sorte de gros fer à repasser dont les tailleurs se servaient pour aplatir les coutures des habits.
  11. (Industrie) Ensemble des installations de surface d’une mine, entourant le puits d’extraction.
    • Ce sont les traces de la fouille au trésor. Il ne faut pas oublier qu’ils l’ont cherché pendant six ans ; rien d’étonnant à ce que l’endroit ressemble à un carreau de mine. (Arthur Conan Doyle, Le Signe des quatre, 1890, éd. Le livre de poche, 1966, p. 285)
  12. (Industrie) Bassin de faible profondeur utilisé pour la production du sel dans les marais salants.
    • Il est bon de rappeler la façon dont, dès le XVIe siècle, on exprimait les surfaces de marais salants. L’unité est la livre de marais. Une livre de marais correspond à 20 « carreaux », soit 10 aires saunantes et 10 « nourrices ». Dans le marais, l’aire saunante est l’aire dans laquelle est récolté le sel, la nourrice étant une aire similaire dans laquelle se fait la dernière phase de concentration. Ces deux aires qui sont interchangeables sont appelées « carreaux ». (Les Portes et le ressac du temps : autoportrait d’un village rétais, Cheminements, 2005)
  13. (Jardinage) Petite parcelle d’un jardin dans lequel on cultive la même espèce de plante.
    • Carreau de carottes, d’artichauts.
  14. (Jeux) Une des quatre enseignes du jeu de cartes, représentée par un losange rouge ().
    • Carreau : Terme de cartier. Point de carte lequel est rouge & carré. Carte où il y a un ou plusieurs points de carreau. Un as de carreau. Un Roi de carreau. Jeter du carreau. Jouer du carreau. (Pierre Richelet, Dictionnaire françois, 1706)
  15. (Maçonnerie) Grosse pierre à bâtir.
    • Carreau de pierre.
  16. (Médecine) (Familier) (Désuet) Maladie due à l’affection tuberculeuse des glandes du mésentère, et plus particulièrement à la péritonite tuberculeuse.
    • Le carreau n’est point une maladie particulière à l’enfance ; on trouve des tubercules mésentériques dans tous les âges de la vie. (Guersant, Article « Carreau » dans Répertoire général des sciences médicales, tome 6, 1834, p. 435)
  17. (Menuiserie) Plaque de verre utilisée comme vitrage.
    • Par un trou de carreau cassé rustiquement rebouché de papier, par la chatière d’une porte ou l’évidement d’un mur bas à l’endroit où passent les poutres, elle était parvenue, certaine nuit à couler dans la grange son corps vermiforme […] (Louis Pergaud, De Goupil à Margot, 1910)
    • Une fort belle grille, agrémentée d’une décoration dix-huitième de pampre et de raisin, protégeait les carreaux. (Francis Carco, Messieurs les vrais de vrai, 1927)
    • Deux petites cabanes apparurent sur le Cap Tobin, et le soleil, frappant dans les carreaux d’une fenêtre, nous fit croire un instant à des signaux lumineux […] (Jean-Baptiste Charcot, Dans la mer du Groenland, 1928)
  18. (Par extension) (Menuiserie) Châssis garni de carreaux ; croisée.
    • Ouvrir, fermer les carreaux.
  19. (Familier) Monocle, lunettes.
    • Ah, huit chacun ? Moi, j’ai pas compté. J’ai fait le plein d’essence au premier garage, au deuxième ç’aurait été trop tard. Déjà le pompiste matait d’un sale œil mes carreaux cassés mais il a pas osé piper. (René Fallet, La Grande Ceinture, 1976)
  20. (Poterie) Morceau de terre franche fait en carré ou à pans.
    • Carreau cru, carreau cuit ; battre, mouler le carreau ; poser, arranger, assembler le carreau ; abaisser le carreau ; relever le carreau qui se défait.
  21. (Serrurerie) Espèce de lime grossière, servant au serrurier à ébaucher et limer le fer à froid.
    • On distingue les carreaux doux, les demi-carreaux, les gros carreaux et les gros demi-carreaux .
  22. (Technique) Quadrillage que l’on reporte sur un modèle à reproduire.
    • Carreaux de réduction, d’agrandissement, de reproduction de dessins, de cartes.
    • Mettre un croquis au carreau.
  23. (Zoologie) Synonyme de carassin commun (poisson).
  24. (Pétanque) Remplacement de la boule de l’adversaire par la sienne.

Synonymes[modifier | modifier le wikitexte]

Élément d’un carrelage :
Plaque de verre :
Flèche d’arbalète :

Expressions[modifier | modifier le wikitexte]

Traductions[modifier | modifier le wikitexte]

Traductions à trier[modifier | modifier le wikitexte]

Prononciation[modifier | modifier le wikitexte]


Voir aussi[modifier | modifier le wikitexte]

Références[modifier | modifier le wikitexte]

Franc-comtois[modifier | modifier le wikitexte]

Étymologie[modifier | modifier le wikitexte]

Du latin quadrellus.

Nom commun[modifier | modifier le wikitexte]

Singulier Pluriel
carreau carreaus
/Prononciation ?/

carreaus /Prononciation ?/ masculin

  1. Carreau.