meule

Définition, traduction, prononciation, anagramme et synonyme sur le dictionnaire libre Wiktionnaire.
Aller à : navigation, rechercher
Voir aussi : meulé

Français[modifier | modifier le wikitexte]

Étymologie[modifier | modifier le wikitexte]

Du latin mola. Pour la meule de foin, l’origine est incertaine ; ce terme provient peut-être d’un mot gaulois de type mula (comparer avec l’irlandais mul).

Nom commun[modifier | modifier le wikitexte]

Singulier Pluriel
meule meules
/møl/
ou /mœl/
Meule de foin en Roumanie (4)

meule /møl/ féminin

  1. Roue en pierre, en bois, qui sert à broyer en tournant.
    • Il faut environ 3 chevaux-vapeur pour une paire de meules qui moud 15 à 16 hectolitres de blé par 24 heures. (Edmond Nivoit, Notions élémentaires sur l'industrie dans le département des Ardennes, Charleville : E. Jolly, 1869, p.113)
    • Meule de dessus ou meule couranteMeule de dessous ou meule gisante.
  2. (Par extension) Roue de grès, de fer ou d’acier, de bois, etc., dont on se sert dans diverses professions pour aiguiser, user, polir, etc.
    • Il faut, pour avoir un aiguisage parfait, que la vitesse de l’organe à aiguiser soit bien en rapport avec la vitesse de la meule ou du cylindre aiguiseur […] (D. de Prat, Nouveau manuel complet de filature ; 1re partie : Fibres animales & minérales, Encyclopédie Roret, 1914)
  3. (Par extension) Objet qui a la forme ronde et plate de la meule.
  4. (Agriculture) Monceau de bottes de foin, de gerbes de blé, de seigle, etc., dressé dans les champs auquel on donne ordinairement une forme conique, afin que la pluie glisse dessus plus facilement.
    • Donc, Booz dans la nuit dormait parmi les siens ;
      Près des meules, qu’on eût prises pour des décombres,
      Les moissonneurs couchés faisaient des groupes sombres ;
      Et ceci se passait dans des temps très anciens.
      (Victor Hugo; Booz endormi dans La légende des siècles)
    • La carbonisation se fait toujours sur place. Il existe différents procédés ; celui qui est suivi dans les Ardennes consiste à former, avec les charbonnettes, des meules qui contiennent environ 50 stères. (Edmond Nivoit, Notions élémentaires sur l'industrie dans le département des Ardennes, Charleville : E. Jolly, 1869, p.164)
  5. (Chasse) Base dure et raboteuse du bois des cerfs, des daims et des chevreuils.
  6. (Argot) (France) Motocyclette, mobylette.
    • Ses morts !!! On m’a tchouré ma meule !!!( mobylette ). (Dominique Audui, Réflexions à partir de Figuerolles - La piche, site thierryarcaix.com.)
  7. (Zoologie) Synonyme de carassin commun (poisson).
  8. Tas de substrat (compost, fumier ou autre) sur lequel est pratiquée la culture de champignons.
  9. (Zoologie) (En particulier) Tas de mâchis de végétaux que les fourmis champignonnistes utilisent pour faire pousser leur champignon symbiote.
  10. Morceau de verre qui reste attaché à la canne du verrier après que l’objet soufflé en a été détaché.

Apparentés étymologiques[modifier | modifier le wikitexte]

Expressions[modifier | modifier le wikitexte]

Traductions[modifier | modifier le wikitexte]

Traductions à trier[modifier | modifier le wikitexte]

Forme de verbe[modifier | modifier le wikitexte]

Conjugaison du verbe meuler
Indicatif Présent je meule
il/elle/on meule
Imparfait
Passé simple
Futur simple
Subjonctif Présent que je meule
qu’il/elle/on meule
Imparfait
Impératif Présent (2e personne du singulier)
meule

meule /møl/

  1. Première personne du singulier du présent de l’indicatif de meuler.
  2. Troisième personne du singulier du présent de l’indicatif de meuler.
  3. Première personne du singulier du présent du subjonctif de meuler.
  4. Troisième personne du singulier du présent du subjonctif de meuler.
  5. Deuxième personne du singulier de l’impératif de meuler.

Prononciation[modifier | modifier le wikitexte]

Homophones[modifier | modifier le wikitexte]

Références[modifier | modifier le wikitexte]