appui

Définition, traduction, prononciation, anagramme et synonyme sur le dictionnaire libre Wiktionnaire.
Aller à : navigation, rechercher

Français[modifier | modifier le wikicode]

Étymologie[modifier | modifier le wikicode]

Déverbal de appuyer.

Nom commun[modifier | modifier le wikicode]

Singulier Pluriel
appui appuis
/a.pɥi/

appui /a.pɥi/ masculin

  1. Ce qui sert à soutenir une chose ou une personne pour l’empêcher de tomber, de chanceler, etc.
    • Mettre un appui, des appuis à un mur. Cette muraille a besoin d’appui. Si on ne donne un appui à cet arbre, le vent l’abattra.
    • Le point d’appui d’une poutre, d’un linteau. Cela vous servira d’appui. Ce vieillard ne peut marcher sans un appui.
  2. Ce sur quoi on s’appuie.
    • L’appui de cette croisée est dangereux, il est trop bas. Tablette d’appui.
  3. (En particulier) (Maçonnerie) La partie d’une fenêtre, d’une balustrade, etc., sur laquelle on peut s’appuyer.
    • L'ensemble du linteau, de deux poteaux d’huisserie et de l’appui E, constitue l’huisserie d'une porte ou d'une fenêtre. (Adolphe Barthélemy Devillez, Eléments de constructions civiles, 1869, p.202)
    • Capestang, en parlant ainsi, enjambait l'appui de la fenêtre. (Michel Zévaco, Le Capitan, 1906)
  4. (Mécanique) (Par ellipse) Le point d’appui d’un levier; Le point du levier qui est fixe, ou censé tel, et autour duquel s’opère sa rotation.
  5. (Équitation) Sensation que fait éprouver à la main du cavalier l’action du mors sur les barres du cheval.
    • Ce cheval a l’appui bon.
  6. Temps pendant lequel, dans la marche, le pied du cheval pose sur le sol.
    • Note : Que l’on nomme autrement foulée.
  7. (Grammaire) élévation plus ou moins sensible de la voix dans le phrasé.
    • L’accent tonique marque un appui de la voix sur la voyelle qui le porte.
  8. (Figuré) Aide, protection.
    • C’est un homme qui a l’appui de ses chefs. C’est un homme sans appui.
    • Il a besoin d’appui. Il manque d’appui. Donnez-lui votre appui.
  9. Personnes ou choses dont on tire de la protection, du secours.
    • Ce grand homme était regardé comme l’appui, comme le plus ferme appui de l’état.
    • Ce jeune homme sera quelque jour l’appui de sa famille. S’entourer de nombreux appuis.
    • Perdre tous ses appuis. De faibles appuis. Je n’ai d’autre appui que vous. Vous êtes mon seul appui, mon unique appui. Tu seras l’appui de ma vieillesse.
  10. (Grammaire) L’élévation plus ou moins sensible de la voix sur une syllabe.

Dérivés[modifier | modifier le wikicode]

Expressions[modifier | modifier le wikicode]

Un mur, une balustrade à hauteur d’appui.
  • Il a l’appui lourd, (Équitation) Il pèse à la main.
  • Il n’a point d’appui, (Équitation) Il a la bouche trop sensible.

Traductions[modifier | modifier le wikicode]

Prononciation[modifier | modifier le wikicode]

Voir aussi[modifier | modifier le wikicode]

Références[modifier | modifier le wikicode]