cabane

Définition, traduction, prononciation, anagramme et synonyme sur le dictionnaire libre Wiktionnaire.
Voir aussi : cabané

Français[modifier le wikicode]

Étymologie[modifier le wikicode]

De l’occitan cabana (« cabane, chaumière »), du bas latin capanna, du gaulois (cf. breton koban (« auvent, baraque »), de cappa (cf. gallois cab (« lit de camp, tente »), moyen irlandais cap(p) (« charrette, bière »)).

Nom commun [modifier le wikicode]

Singulier Pluriel
cabane cabanes
\ka.ban\
Codex canadensis, p. 20, cabanes des Amérindiens du Canada (5).

cabane \ka.ban\ féminin

  1. Petite maison grossièrement construite.
    • M. Norman ordonna alors de mettre le feu à la cabane du chef et à quelques autres. — (Dillon, Voyage dans la mer du sud, Revue des Deux Mondes, 1830, tome 1)
    • Ils avaient une maison à eux. […]. Oh ! une vraie cabane ! couverte de chaume, bâtie en pisé, fermée par des volets qui claquaient au vent ; […]. — (Émile-Ambroise Thirion, La Politique au village, p. 324, Fischbacher, 1896)
    • Deux petites cabanes apparurent sur le Cap Tobin, et le soleil, frappant dans les carreaux d’une fenêtre, nous fit croire un instant à des signaux lumineux ; […]. — (Jean-Baptiste Charcot, Dans la mer du Groenland, 1928)
    • Pendant de longs siècles, la maison resta bien fragile. À peine différente d’une cabane de bois dans les forêts, bicoque de limon très souvent, elle brûlait ou elle fondait pour un rien. — (Octave Guelliot, Villages et maison des Ardennes, dans la Revue de folklore français et de folklore colonial, Librairie Larose, 1937, vol. 8, page 188)
    • Tu n’as pas oublié que le quatrième soir, la garce t’a proposé d’acheter en viager une cabane qu’elle avait à Maisons-Laffitte. — (Francis Carco, L’Homme de minuit, Éditions Albin Michel, Paris, 1938)
    • Les pauvres aiment la chicane / Y vivent dans des cabanes / Les pauvres vont pas à l'école / Les pauvres, c'pas des grosses bolles. — (Plume Latraverse, Les Pauvres, All Dressed, 1978)
  2. Abri pour les animaux, poules, lapins, etc.
    • Sont-ce les Bœufs, les Chevaux, les Chiens, les Chats, les Cochons, les Ânes, ou de semblables Betes que vous autres François nourrissez dans vos Cabanes. — (Claude Le Beau, Avantures du Sieur Claude Le Beau. Voyage curieux et nouveau parmi les Sauvages de l’Amérique septentrionale, 1738)
    • Le samedi 29 septembre 1925, vers 5 heures, la famille Mermoz, de Messigny, était éveillée par les aboiements inusités de son chien qui était attaché dans une cabane située dans un pré attenant à l’habitation. — (André Barbier,Les sources de la virulence rabique: Histoire d'une épizootie de rage sur le renard et le blaireau dans la région dijonnaise, Imprimerie Bernigaud et Privat, 1929, page 125)
    • La dernière fois que je suis allé dans un restaurant, le prix du bois était raisonnable et on n’avait pas besoin de réhypothéquer sa maison pour construire une cabane à moineaux en bâtons de popsicle. — (Richard Martineau,Le passeport vaccinal pour sauver les restos, Le Journal de Québec, 6 mai 2021)
  3. Petit abri construit à partir de matériaux rudimentaires (bois, terre).
    • On s’est fait une cabane dans la forêt.
    • Le Castor se sert de cette queue & de ses pieds de derrière pour nager. Elle lui sert aussi de Battoir, comme je l’ai deja démontré, pour battre le mortier, ou de Truelle quand il veut se bâtir une Cabane. — (Claude Le Beau, Avantures du Sieur Claude Le Beau. Voyage curieux et nouveau parmi les Sauvages de l’Amérique septentrionale, 1738)
  4. (Argot) (Prison) Prison.
    • […] que si un jour ils se retrouvent en cabane, qu’ils sachent se démerder. — (Alexandre Astier, Kaamelott, Livre II, épisode 16 Les tuteurs, CALT / M6, 2005)
    • J'ai même connu par la suite en cabane un mec qui avait été mis en taule parce qu'il faisait des sifflards avec des Allemands qu'il butait, se souvient Alphonse. On a mangé des nourritures tout à fait étranges. — (Dominique Chabrol, Alphonse Boudard : Une vie à crédit, Éditions Écriture, 2020)
  5. Maison longue amérindienne.
  6. (Québec) Abri amovible, à plancher troué, conçu spécialement pour la pêche blanche.
    • Mais attention, des restrictions s'appliquent, les mêmes que celles touchant les domiciles. Une seule famille par cabane, pas de visite permise durant le couvre-feu et pas de flânage. — (Molly Béland, Les pêcheurs pourront demeurer sur la glace après le couvre-feu, Le Journal de Québec, 15 janvier 2021)
    • Au moment où vous lisez ces lignes, il y a entre 6 et 8 pouces de glace. Aujourd’hui et demain, on tapera et écrasera cette neige nouvelle avant d’arroser abondamment dans la nuit. Ainsi le support épaissira. Ensuite on plantera les poteaux, on installera l’électricité et on glissera les cabanes sur la rivière. — (Michel Beaudry, Où sont-ils?, Le Journal de Montréal, 17 janvier 2021)
    • Imaginez, cette dame de 50 ans a passé 47 journées consécutives dans sa cabane sur le lac des Deux-Montagnes. — (Patrick Campeau, Pêche blanche : une vraie mordue, Le Journal de Montréal, 24 janvier 2021)

Synonymes[modifier le wikicode]

Dérivés[modifier le wikicode]

Hyponymes[modifier le wikicode]

Traductions[modifier le wikicode]

Forme de verbe [modifier le wikicode]

Voir la conjugaison du verbe cabaner
Indicatif Présent je cabane
il/elle/on cabane
Imparfait
Passé simple
Futur simple
Subjonctif Présent que je cabane
qu’il/elle/on cabane
Imparfait
Impératif Présent (2e personne du singulier)
cabane

cabane \ka.ban\

  1. Première personne du singulier de l’indicatif présent du verbe cabaner.
  2. Troisième personne du singulier de l’indicatif présent du verbe cabaner.
  3. Première personne du singulier du subjonctif présent du verbe cabaner.
  4. Troisième personne du singulier du subjonctif présent du verbe cabaner.
  5. Deuxième personne du singulier de l’impératif du verbe cabaner.

Prononciation[modifier le wikicode]



Paronymes[modifier le wikicode]

Voir aussi[modifier le wikicode]

Références[modifier le wikicode]