poule

Définition, traduction, prononciation, anagramme et synonyme sur le dictionnaire libre Wiktionnaire.
Aller à : navigation, rechercher
Voir aussi : poulé

Français[modifier]

Étymologie[modifier]

(Nom 1) Comme « poulet », « poussin », « poulain », ce mot est lié à l’indo-européen commun *pu (« petit de l’animal » ou « petit animal ») qui a donné pullarius (« qui concerne les petits des animaux ») mais aussi puer ou puella (« jeune garçon, jeune fille ») en latin, παῖς, pais (« enfant ») en grec ancien. De cette racine est également issu pulluler.
(Nom 2) Origine incertaine, sans doute un terme d’argot des joueurs.

Nom commun 1[modifier]

Singulier Pluriel
poule poules
\pul\
Deux poules et un coq.

poule \pul\ féminin (équivalent masculin : poulet)

  1. Femelle du coq.
    • Les fermes elles-mêmes dorment profondément. Seuls, les chats rôdent et les poules gloussent alentour. (Octave Mirbeau, Le Tripot aux champs, Le Journal, 27 septembre 1896)
    • Nous nous précipitons tous trois vers la grange pour trouver l’œuf d’une poule qui chante, ayant trouvé le moyen de pondre entre les deux premier cris du coq. (Jean Giraudoux, Retour d’Alsace - Août 1914, 1916)
    • […] on avait rassemblé une pyramide de cocos que le chef me présenta, pendant que les indigènes s’évertuaient à courir après des poules pour me les offrir. (Alain Gerbault, À la poursuite du Soleil ; t. 1, De New-York à Tahiti, 1929)
    • Une poule n'est rien d'autre que le meileur moyen qu'a trouvé un oeuf pour faire un autre oeuf. (Éric-Emmanuel Schmidt, Les aventures de Poussin 1er, t. 1, Cui suis-je? Dupuis, 2013)
  2. (Cuisine) Viande de cette volaille.
  3. (Par extension) Femelle d’autres espèces de volatiles (poule faisane, poule d’eau, poule d’Inde, poule de Barbarie…)
  4. (Populaire) (Vieilli) Prostituée.
    • Comme il avait une poule dans la même boîte où que j’grattais, il m’obligeait à partir avec elle le soir […] puis il s’barrait plumer avec une autre. C’est quelque chose, hein, comme affront ! (Francis Carco, Images cachées, Éditions Albin Michel, Paris, 1928)
  5. (Populaire) (Par extension) Fille.
    • Avec ça, je m’exhibe dans les boîtes de nuit et les grands restaurants la plus superbe poule qui se puisse rêver, ma dactylo, Suzanne, une enfant de dix-huit ans, fraîche, brune, émoustillante en diable, avec des yeux spirituels, dans une frimousse d’ingénue. (Victor Méric, Les Compagnons de l’Escopette, Éditions de l’Épi, Paris, 1930)
  6. (Zoologie) (Par ellipse) Vénus poule (espèce de mollusque).

Dérivés[modifier]

Proverbes et phrases toutes faites[modifier]

Vocabulaire apparenté par le sens[modifier]

Traductions[modifier]

Nom commun 2[modifier]

Singulier Pluriel
poule poules
\pul\

poule \pul\ féminin

  1. Mise engagée par chacun des joueurs au début d’une partie, total des mises.
    • Victor accourut du fond de la salle de billard […] criant […] qu’il avait gagné la poule ; une poule superbe ! Une poule de cinquante francs ! (Gozlan, Notaire, vbg 1836, p. 123)
    • C’est moi qui ai inventé les courses d’écrevisses, à bord. Et c’est toi qui as gagné la poule, la grande poule, tu sais ! (Mille, Barnavaux, 1908, p. 254)
  2. (Par métonymie) Partie où la totalité des mises individuelles revient au gagnant final.
    • Ce soir-là il y avait poule et concours pour une queue d’honneur au billard Charpentier. (Stendhal, Lucien Leuwen, t. 2, 1835, p. 54)
  3. (Sport) Épreuve dans laquelle chacun des adversaires individuels ou chacune des équipes se rencontrent successivement. Groupe d’équipes qui se rencontrent lors des éliminatoires ou de la phase de qualification d’un championnat.
    • Poule à l’épée, au pistolet.
  4. (Par métonymie) Groupe d’adversaires ou groupe d’équipes destinés à se rencontrer.
  5. (En particulier) Ensemble des équipes qualifiées pour le championnat de France de rugby, de hand-ball, de water-polo, etc.
    • Poule A, poule B.
    • Le dernier match des poules […] venant d’avoir lieu, il est bon de songer au critérium de seconde série. (L’Œuvre, 20 janvier 1941, p. 4)
    • Trente-deux clubs, on le sait restent en course pour le titre, répartis en huit poules de quatre : donc trois tours à jouer, à l’issue desquels les deux premiers de chaque poule se trouveront qualifiés pour le tableau final. (Le Figaro, 19-20 janvier 1952, p. 8, col. 5)

Dérivés[modifier]

  • poule d’essai (épreuve annuelle réservée aux jeunes chevaux de trois ans n’ayant jamais couru en vue d’une première qualification)
  • poule des produits (épreuve pour les jeunes chevaux de trois ans engagés très jeunes ou même avant leur croissance par le propriétaire)

Dérivés dans d’autres langues[modifier]

Anglais

Forme de verbe[modifier]

Conjugaison du verbe pouler
Indicatif Présent je poule
il/elle/on poule
Imparfait
Passé simple
Futur simple
Subjonctif Présent que je poule
qu’il/elle/on poule
Imparfait
Impératif Présent (2e personne du singulier)
poule

poule \pul\

  1. Première personne du singulier de l’indicatif présent de pouler.
  2. Troisième personne du singulier de l’indicatif présent de pouler.
  3. Première personne du singulier du subjonctif présent de pouler.
  4. Troisième personne du singulier du subjonctif présent de pouler.
  5. Deuxième personne du singulier de l’impératif présent de pouler.

Prononciation[modifier]

  • France (Paris) : écouter « une poule [yn pul] »

Homophones[modifier]

Anagrammes[modifier]

Voir aussi[modifier]

Références[modifier]