poulet

Définition, traduction, prononciation, anagramme et synonyme sur le dictionnaire libre Wiktionnaire.
Aller à : navigation, rechercher

Français[modifier]

Étymologie[modifier]

Diminutif de poule.

Nom commun[modifier]

Singulier Pluriel
poulet poulets
\pu.lɛ\
Un poulet rôti. (2)

poulet \pu.lɛ\ masculin (équivalents féminins : poulette, poule)

  1. Petit du coq et de la poule, plus âgé que le poussin, avant d’être adulte.
    • Au village, vivre avec nouveau parmi les racontars des femmes, écouter tout le jour les piaulements des dindes et des poulets, les bêlements des moutons, cela l’attirait peu. (Out-el-Kouloub, Zaheira, dans « Trois contes de l’Amour et de la Mort », 1940)
  2. (Cuisine) Viande de jeune poule ou jeune coq destiné à l’alimentation humaine.
    • Avec peu de soins et en peu de temps vous aurez des poulardes , des poulettes et des poulets d'une saveur exquise. (Les classiques de la table à l'usage des praticiens et des gens du monde, Paris : E. Dentu & al., 1843, p.353)
  3. (Familier) Terme d’affection, que l’on adresse généralement aux enfants.
    • Mon petit poulet.
  4. (Populaire) Policier.
    • Et près de Victor, poursuivit Bob, l’type au costume à raies, il appartient à la maison Poul’mins, à la renifle : la préfecture. C’est un poulet, quoi ! (Francis Carco, Messieurs les vrais de vrai, Les Éditions de France, Paris, 1927)
  5. (Familier) Nigaud.
    • Quel poulet, ce type !
  6. (Désuet) Billet doux.
    • Voyez le poulet que j’ai reçu.

Synonymes[modifier]

Poule à manger (2) :
Policier (4) :

→ voir policier

Nigaud (5) :

Dérivés[modifier]

Traductions[modifier]

Prononciation[modifier]

  • France  : écouter « poulet [pu.lɛ] »

Homophones[modifier]

Anagrammes[modifier]

Voir aussi[modifier]

Références[modifier]