félon

Définition, traduction, prononciation, anagramme et synonyme sur le dictionnaire libre Wiktionnaire.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Voir aussi : Felon, felon

Français[modifier le wikicode]

Étymologie[modifier le wikicode]

(Xe siècle) De l’ancien français fel (« cruel, pervers, perfide ») et felon (id.) ; le mot désigne très tôt l'individu qui manque de fidélité à Dieu, au roi, etc.

Adjectif [modifier le wikicode]

Singulier Pluriel
Masculin félon
\fe.lɔ̃\
félons
\fe.lɔ̃\
Féminin félonne
\fe.lɔn\
félonnes
\fe.lɔn\

félon \fe.lɔ̃\

  1. (Histoire) Sous le régime féodal, qui fait quelque chose contre la foi due à son seigneur ; déloyal.
    • On n’accolera jamais les épithètes de félon et de déloyal au nom de Bois-Guilbert. — (Walter Scott, Ivanhoé, traduit de l’anglais par Alexandre Dumas, 1820)
    • Roland, le preux chevalier, prie et se confesse lorsqu'il sent la fin approcher; il meurt fidèle à son seigneur, par opposition à Ganelon, le vassal traître et félon. — (André ~Vauchez, Naissance d’une chrétienté, dans Histoire du Moyen Âge - Tome II, Éditions Complexe, 2005)
  2. (Par extension) Traître.
    • Il s’en prend aux félons dans ses troupes, déplorant leur duplicité en ces termes : il y a « des gens qui, au Parti québécois, ont des doubles agendas, malgré les déclarations publiques qu’ils font ». — (Le Devoir, 6 mai 2007)
    • La belle du château est convoitée par deux amis. L’un mordra la poussière et astiquera sa vengeance. L’ami félon — tel est le titre du premier épisode — sera incarné par Charles Vanel dans la peau du hargneux. — (Le Devoir, 2 mai 2003)
    • Le héros galant et sans peur, le méchant très félon et la belle très amoureuse sont le fruit d’un temps où la narration ne se piquait pas toujours de nuances. — (Le Devoir, 15 mai 2003)
    • Le filon fêlé du filou félon. — (Titre de l’album n° 26 des aventures de Chick Bill)

Traductions[modifier le wikicode]

Nom commun [modifier le wikicode]

Singulier Pluriel
Masculin félon
\fe.lɔ̃\
félons
\fe.lɔ̃\
Féminin félonne
\fe.lɔn\
félonnes
\fe.lɔn\

félon

  1. (Histoire) Vassal qui manque à la foi due à son seigneur.
    • Ganelon est le type du félon.
  2. (Par extension) Traître.
    • « Rien n’est plus avilissant que d’imaginer un félon dans son entourage, pensait Clémence, et de commencer à chercher la trahison sur chaque visage… » — (Maurice Druon, La loi des mâles)
    • […] plusieurs éléments de notre vocabulaire, et non les meilleurs, ont pratiquement disparu de l’usage. Je veux parler de tous ces termes désignant les méchants, les vils et les abjects. […] Exit aussi les ladres, les félons et les renégats. — (Le Devoir, 18 mars 2004)

Vocabulaire apparenté par le sens[modifier le wikicode]

Traductions[modifier le wikicode]

Voir aussi[modifier le wikicode]

Références[modifier le wikicode]