friser

Définition, traduction, prononciation, anagramme et synonyme sur le dictionnaire libre Wiktionnaire.
Aller à : navigation, rechercher

Français[modifier | modifier le wikitexte]

Étymologie[modifier | modifier le wikitexte]

(xive siècle) Peut-être du verbe frire, les bords d’un aliment qui frit ayant inspiré le rapprochement [1].

Verbe[modifier | modifier le wikitexte]

friser transitif 1er groupe (conjugaison)

  1. Mettre en boucles des cheveux ou des poils.
    • Henri tournait le dos, mais voyait la scène dans une glace, tout en ayant l’air de friser sa moustache avec une pommade que venait de lui donner René. (Alexandre Dumas , La Reine Margot, C. Lévy, 1886)
    • Friser ses cheveux avec des papillotes.
  2. Il se dit aussi en parlant du poil des étoffes.
    • Une étoffe à poil frisé (Par ellipse) Une étoffe frisée.
  3. (Figuré) Raser, effleurer, ne faire que toucher superficiellement.
    • Le vent qui ne fait que friser l’eau en ride légèrement la surface. La balle lui a frisé l’oreille.
  4. (Figuré) Presque atteindre.
    • Monsieur, votre attitude frise l’incorrection.
    • Cette femme frise la quarantaine.
    • Il a frisé la corde, la potence (se disait autrefois pour faire entendre qu’un homme avait été bien près d’être condamné à être pendu, ou qu’il méritait d’être pendu)
  5. (Imprimerie) (Par ellipse) Doubler, papilloter pour des caractères qui paraissent doublement imprimés sur la feuille, par le défaut de la presse ou par autre cause.
    • Cette presse frise considérablement.


friser intransitif 1er groupe (conjugaison)

  1. Se mettre en boucles.
    • Et voilà que tout à coup, parmi tant de barbes rondes, ovales, carrées, qui floconnaient, qui frisaient, qui exhalaient ambre et benjoin, fut remarquée une barbe taillée en pointe. (Aloysius Bertrand, Gaspard de la nuit, 1842)
  2. Se dit d’un regard légèrement coquin.
    • La photo constituait un véritable document. On voyait la manman assise sur le cheval de bois d’un manège à l’arrêt, avec à ses côtés, à califourchon, faisant face à l’appareil du photographe, le beau Monsieur Frédo, plus jeune et sans moustache, mais déjà l’œil qui frise et la lèvre qui sourit pour séduire et mentir. (Philippe Labro, Un début à Paris, Folio, p. 199)

Dérivés[modifier | modifier le wikitexte]

Traductions[modifier | modifier le wikitexte]

Prononciation[modifier | modifier le wikitexte]

Références[modifier | modifier le wikitexte]

Suédois[modifier | modifier le wikitexte]

Forme de nom commun[modifier | modifier le wikitexte]

Commun Indéfini Défini
Singulier fris frisen
Pluriel friser friserna

friser /Prononciation ?/ commun

  1. Pluriel indéfini de fris.