jargon

Définition, traduction, prononciation, anagramme et synonyme sur le dictionnaire libre Wiktionnaire.
Aller à : navigation, rechercher
Voir aussi Voir aussi : Jargon

Français[modifier | modifier le wikitexte]

Étymologie[modifier | modifier le wikitexte]

(Nom 1) (xiiie siècle) De l’ancien français jargon apparenté à gorge, gargariser, le « j » initial s’explique par le fait que, dans les termes dont le champ sémantique est moins proche du sens anatomique, il y a eu une certaine évolution phonétique (amuïssement qui affecte les mots commençant par « g » → voir jambe) qui n'a pas affecté les termes proches du sens de « gorge » comme gargate, garguette, garguter, gargouille, etc.
Entre le XIIIe siècle et le XVIIIe siècle, le mot jargon a servi, entre autres, à désigner le langage, jugé secret ou difficile à comprendre, de groupes de gens considérés comme vivant plus ou moins fortement en rupture avec l'ordre social (bandits, tricheurs, voleurs, mendiants, merciers ambulants, etc.). À partir du XVIIIe siècle, il a peu à peu été supplanté dans cet emploi par le mot argot qui n'avait pas du tout, au départ, cette signification.
(Nom 2) (xiiie siècle) Emprunté à l’italien giargone (« variété de diamant ») de même origine (→ voir jacinthe et hyacinthe) que l’ancien français jacunce, jargunce (« pierre précieuse »).

Nom commun 1[modifier | modifier le wikitexte]

Singulier Pluriel
jargon jargons
/ʒaʁ.ɡɔ̃/

jargon /ʒaʁ.ɡɔ̃/ masculin

  1. Vocabulaire particulier d'un groupe social ou professionnel, trouvant son origine dans la tradition ou la technologie et dans lequel peut parfois se complaire ce groupe
    • Le Wiktionnaire a son jargon dont les termes sont réunis dans un glossaire.
    • Le jargon médical des médecins est à l'image de leur écriture, incompréhensible.
    • Le jargon des golfeurs vaut à peu près celui des marins.
    • Il est logique que le langage du manager soit anglicisé. « Pas de quoi sourire, selon un professeur à ESCP Europe. Comme les médecins, les marins, les journalistes, le management a son jargon, qui permet de résumer en un mot une technique ou un outil », le mot « benchmark » étant pour lui l’exemple parfait. L’utilisation du jargon scelle aussi l’appartenance à une communauté. Et il existe d’ailleurs des jargons spécifiques à certaines entreprises. « Deux personnes travaillant chez L’Oréal, Xerox ou Procter & Gamble se reconnaissent entre elles par des tics de langage», rappelle-t-il. (Caroline Beyer, « En finir avec le jargon du management », Le Figaro Économie, 23/04/2012)
  2. Langage particulier caractérisé par sa complexité, sa technicité ou son apparence nouvelle, que certaines catégories de gens adoptent pour se distinguer du vulgaire.
    • Conrad connaissait mieux que son supérieur, grâce peut-être à la pratique, le jargon de la galanterie. Il expliqua le passage qui embarrassait le grand maître ; il lui dit que c’était une sorte de langage employé par des hommes mondains, à l’égard des femmes qu’ils aimaient d’amour ; […]. (Walter Scott, Ivanhoé, Traduction de l’anglais par Alexandre Dumas, 1820)
    • Tour à tour acheteurs, producteurs et vendeurs, ils ne sortent pas de leurs éléments ; possèdent la plupart le jargon hippique et connaissent sur le bout du doigt la généalogie de tous les produits de la circonscription ; […] (Gabriel Maury, Des ruses employées dans le commerce des solipèdes, Jules Pailhès, 1877)
    • Il se plongeait dans l’aridité des études financières, le jargon des affaires, la jonglerie des chiffres et, lentement, ces choses, hier hermétiques, lui devenaient familières. (Victor Méric, Les compagnons de l'Escopette, 1930, p.116)
    • Il suffit de regarder autour de soi, en effet, pour se convaincre que ces jeunes Français, qui n'ont à la bouche que le jargon des sports et de la banque, redoutent surtout d'être dupes. (Bernanos, La Grande Peur des bien-pensants, 1931)
  3. (XIIIe-XVIIIe siècle), langage d'une vingtaine de termes, secret ou difficile à comprendre, de groupes de gens considérés comme vivant plus ou moins fortement en rupture avec l'ordre social (bandits, tricheurs, voleurs, mendiants, merciers ambulants, etc.).

Synonymes[modifier | modifier le wikitexte]

1. Vocabulaire technique ou traditionnel
  • lexique
  • glossaire
2. Langage peu compréhensible
3. Langage ésotérique

Dérivés[modifier | modifier le wikitexte]

Traductions[modifier | modifier le wikitexte]

Hyperonymes[modifier | modifier le wikitexte]

Hyponymes[modifier | modifier le wikitexte]

Voir aussi[modifier | modifier le wikitexte]


Nom commun 2[modifier | modifier le wikitexte]

Singulier Pluriel
jargon jargons
/ʒaʁ.ɡɔ̃/

jargon /ʒaʁ.ɡɔ̃/ masculin

  1. (Vieilli) (Minéralogie) Zircon.

Prononciation[modifier | modifier le wikitexte]

Références[modifier | modifier le wikitexte]

Ancien français[modifier | modifier le wikitexte]

Étymologie[modifier | modifier le wikitexte]

Apparenté au latin gurges (« gorge, gouffre ») ou gargarisma.

Nom commun[modifier | modifier le wikitexte]

jargon /Prononciation ?/ masculin

  1. Babil.
    • ghargun d'oisel.
  2. Bavardage.
  3. (Par extension) Langage.

Variantes[modifier | modifier le wikitexte]

Dérivés[modifier | modifier le wikitexte]

Apparentés étymologiques[modifier | modifier le wikitexte]

Références[modifier | modifier le wikitexte]

  • Frédéric Godefroy, Dictionnaire de l’ancienne langue française et de tous ses dialectes du ixe au xve siècle, édition de Paris, 1881-1902, F. Vieweg (jargon)

Anglais[modifier | modifier le wikitexte]

Étymologie[modifier | modifier le wikitexte]

De l’ancien français jargon.

Nom commun 1[modifier | modifier le wikitexte]

Singulier Pluriel
jargon
/dʒɑː(ɹ).ɡən/
jargons
/dʒɑː(ɹ).ɡənz/

jargon

  1. Jargon.

Nom commun 2[modifier | modifier le wikitexte]

Singulier Pluriel
jargon
/dʒɑː(ɹ).ɡən/
jargons
/dʒɑː(ɹ).ɡənz/

jargon

  1. (Minéralogie) Zircon.

Indonésien[modifier | modifier le wikitexte]

Étymologie[modifier | modifier le wikitexte]

Étymologie manquante ou incomplète. Si vous la connaissez, vous pouvez l’ajouter en cliquant ici.

Nom commun[modifier | modifier le wikitexte]

jargon /Prononciation ?/

  1. Jargon.