ouvrier

Définition, traduction, prononciation, anagramme et synonyme sur le dictionnaire libre Wiktionnaire.
Aller à : navigation, rechercher

Français[modifier | modifier le wikicode]

Étymologie[modifier | modifier le wikicode]

Du latin operarius (« ouvrier »), l’évolution phonétique est la même que celle qui de opera mène à œuvre, et operari à ouvrer, œuvrer.

Adjectif[modifier | modifier le wikicode]

Singulier Pluriel
Masculin ouvrier
/u.vʁi.je/
ouvriers
/u.vʁi.je/
Féminin ouvrière
/u.vʁi.jɛʁ/
ouvrières
/u.vʁi.jɛʁ/

ouvrier

  1. Qui travaille, œuvrant.
    • Les abeilles ouvrières, abeilles qui forment la plus grande partie de la ruche et y font tout l’ouvrage.
  2. Relatif aux travailleurs.
    • Il semble que la tradition politique de la classe ouvrière européenne soit encore vivace dans certains pays, alors qu'elle est étouffée en Amérique, où pourtant aussi elle a existé. (Herbert Marcuse, Débat sur le problème de la violence dans l'opposition, dans La fin de l'Utopie, traduction de Liliane Roskoff & Luc Weibel, 1968)
    • Population dégourdie, « dessalée » et qui, au point de vue des mœurs, diffère très peu des autres agglomérations ouvrières françaises. (Ludovic Naudeau, La France se regarde. Le problème de la natalité -1931)

Expressions[modifier | modifier le wikicode]

Traductions[modifier | modifier le wikicode]

Nom commun[modifier | modifier le wikicode]

Singulier Pluriel
Masculin ouvrier
/u.vʁi.je/
ouvriers
/u.vʁi.je/
Féminin ouvrière
/u.vʁi.jɛʁ/
ouvrières
/u.vʁi.jɛʁ/

ouvrier genre à préciser : {{m}}, {{f}}, {{mf}}, {{n}} ?

  1. Personne qui, moyennant salaire, effectue un travail généralement manuel pour un employeur dans les domaines du bâtiment, de l’industrie ou de l’agriculture.
    • …car l'ouvrier n'achète pas pour sa subsistance des productions de haut prix & ne contribue donc pas, ainsi que fait le propriétaire, à entretenir la valeur & les revenus des bonnes terres qui ont la propriété de produire des denrées précieuses. (François Quesnay, Analyse de la formule arithmétique du tableau économique de la distribution des dépenses annuelles d'une nation agricole, 1766)
    • Le compositeur particulièrement désigné comme homme de conscience doit être excellent ouvrier, minutieux, et d'une conduite régulière. (A. Frey, Nouveau manuel complet de Typographie, Manuels-Roret, 1857)
    • Si les ouvriers agricoles de l’Hérault avaient la sagesse de s’astreindre à la parcimonie des gens de l’Ariège ou de la Lozère, je ne doute pas qu’ils se trouveraient très heureux. (Ludovic Naudeau, La France se regarde. Le problème de la natalité, 1931)
    • Pour tous les ouvriers et toutes les ouvrières du textile la condition empirait avec la hausse des prix. (Henri Manceau, Des luttes ardennaises, 1969)
    • Les inégalités ont par exemple augmenté chez les jeunes et chez les ouvrières. (INSEE, Partage de la valeur ajoutée, partage des profits et écarts de rémunérations en France, mai 2009)
    • […] deux ouvriers recouvrent les poissons d’une pelletée de sel avant de les précipiter dans une fosse de conservation. (Jacky Durand, La nuit où le hareng sort, dans Libération (journal) du 29 novembre 2010, p.30-31)
  2. Celui qui œuvre à une chose ; auteur ; artisan.
    • […]; ces machinations avaient eu pour principal ouvrier un juge d’instruction, nommé Bertulus, dont le souvenir ne fait guère honneur à la magistrature. (Jean Roget, L’affaire Dryfus, p.61, Action française, 1925)

Expressions[modifier | modifier le wikicode]

Traductions[modifier | modifier le wikicode]

Prononciation[modifier | modifier le wikicode]

Voir aussi[modifier | modifier le wikicode]

  • ouvrier sur Wikipédia Article sur Wikipédia
  • Traduction en langue des signes française : ouvrier

Références[modifier | modifier le wikicode]