tombe

Définition, traduction, prononciation, anagramme et synonyme sur le dictionnaire libre Wiktionnaire.
Aller à : navigation, rechercher
Voir aussi : tombé

Français[modifier | modifier le wikitexte]

Étymologie[modifier | modifier le wikitexte]

Du latin tumba.

Nom commun[modifier | modifier le wikitexte]

Singulier Pluriel
tombe tombes
/tɔ̃b/
La tombe du soldat inconnu. (2)

tombe /tɔ̃b/ féminin

  1. Fosse mortuaire ; sépulture renferme un ou plusieurs morts.
    • Il n'y a rien sur la tombe de Bonnot. Pourtant une autre tombe, celle d'un enfant, touche la sienne et le père n'en est point indigné. (Francis Carco, Maman Petitdoigt, 1920)
    • Trois croix voisinaient avec celle qui marquait la tombe d’un matelot autrichien. Un ours blanc avait essayé de violer cette dernière que nous avons réparée […]. (Jean-Baptiste Charcot, Dans la mer du Groenland, 1928)
    • Une autre fois, nouvel exercice de reptation pour me trouver finalement en face d’une tombe militaire dont la croix blanche faisait tache à travers les ténèbres. (Jacques Mortane, Missions spéciales, 1933, p.175-176)
  2. Pierre tombale ; monument, recouvrant un tombeau.
    • Mais de tous ces lieux, la tombe du soldat inconnu est sans doute le plus évocateur, à la fois sépulture d’un seul et de tous les autres, monument symbolique et terriblement concret […] (Bruno Cabanes, Anne Duménil, Larousse de la Grande Guerre, 2007)
    • Une dernière inscription se voit gravée sur une tombe enrichie de quelques sculptures d’un travail estimable. (Annuaire historique du département de l’Yonne, volume 19, page 490, 1855)
  3. (Figuré) La mort.
    • Chaque instant de la vie est un pas vers la tombe.
  4. (Agriculture) (Désuet) Sorte de tas de compost.
    • On fait alors des tombes ou tertres de compost, c'est—à-dire que l'on emploie la chaux en mélange avec la terre, le fumier et en général avec toutes les substances pouvant avoir un effet utile sur la végétation. (Guide pour l'emploi de la chaux en agriculture, 1860, p.25)
    • Dans les départements de l'Ouest, on a depuis fort longtemps l'habitude de faire des composts avec de la chaux, de la terre ou du fumier, qu'on désigne sous le nom de tombes. (Charles-Victor Garola, Engrais : Le matières fertilisantes, Paris : J.-B. Baillière & fils, 7e éd., 1925, p.202)
    • On reconstruit alors la tombe en mélangeant à la terre chaulée, du fumier, et l'on achève en la recouvrant de terre. (G. Warcollier, Le pommier à cidre, J.B. Baillière et Fils, 1926, p.168)

Synonymes[modifier | modifier le wikitexte]

Sépulture (1.a)
Fosse destinée à recevoir la dépouille (1.b)
Couverture d’un tombeau (2)
La mort (Figuré) (3)

Dérivés[modifier | modifier le wikitexte]

Traductions[modifier | modifier le wikitexte]

Traductions à trier[modifier | modifier le wikitexte]

Forme de verbe[modifier | modifier le wikitexte]

Conjugaison du verbe tomber
Indicatif Présent je tombe
il tombe
Imparfait
Passé simple
Futur simple
Subjonctif Présent que je tombe
qu’il tombe
Imparfait
Impératif Présent (2e personne du singulier)
tombe

tombe /tɔ̃b/

  1. Première personne du singulier du présent de l’indicatif de tomber.
  2. Troisième personne du singulier du présent de l’indicatif de tomber.
  3. Première personne du singulier du présent du subjonctif de tomber.
  4. Troisième personne du singulier du présent du subjonctif de tomber.
  5. Deuxième personne du singulier de l’impératif de tomber.

Prononciation[modifier | modifier le wikitexte]

Homophones[modifier | modifier le wikitexte]

Anagrammes[modifier | modifier le wikitexte]

Voir aussi[modifier | modifier le wikitexte]

Références[modifier | modifier le wikitexte]