assiette

Définition, traduction, prononciation, anagramme et synonyme sur le dictionnaire libre Wiktionnaire.
Aller à : navigation, rechercher

Français[modifier]

Étymologie[modifier]

Du bas latin *assedita, participe passé de assidēre (« asseoir »).
Le sens étymologique est repris par assise, régulièrement formé sur asseoir ; pour l’évolution sémantique[1] vers le sens moderne on a (1378) « service dans un repas » ; (1393) « place, rang occupé à table » ; (1507) « vaisselle large et plate sur laquelle on place les mets ».

Nom commun[modifier]

Singulier Pluriel
assiette assiettes
\a.sjɛt\
Des assiettes.

assiette \a.sjɛt\ féminin

  1. (Vieilli) Manière d’être assis, sis ou placé, assise.
    • Ce malade ne peut trouver une bonne assiette.
    • C’est un homme inquiet qui ne peut se tenir dans la même assiette.
    1. (Équitation) Situation du cavalier sur la selle.
      • Cet écuyer fait prendre une bonne assiette à ses élèves.
      • Perdre son assiette.
      • Manquer d’assiette.
    2. Inclinaison longitudinale d’un bateau ou d’un avion.
    3. Situation d’un corps posé sur un autre, en sorte qu’il soit ferme et stable.
      • L’assiette d’une pierre, d’une poutre.
      • Cela n’est point dans son assiette.
    4. Situation d’une maison, d’une ville, d’une forteresse.
      • L’assiette de cette place est avantageuse.
      • Il faut bien choisir l’assiette d’un camp par rapport au choix du terrain.
    5. (Figuré) État, disposition de l’esprit.
      • Il n’a pas l’esprit dans une bonne assiette.
      • Il est fort inconstant, il n’a jamais l’esprit dans une assiette ferme.
      • Il n’est pas dans son assiette aujourd'hui.
    6. (Droit) Fonds sur lequel une rente est assise, est assignée.
  2. (Par analogie) Répartition des impôts, des contributions.
    • Le déficit de notre régime de santé - bien que préoccupant, mais lié, en réalité, au niveau de l'emploi et au périmètre de l'assiette de perception des cotisations - va s'avérer être peu de chose, comparé à la contribution du trésor américain au sauvetage, en catastrophe, des compagnies d'assurances privées. (Motion pour le congrès de Reims du Parti Socialiste, Un monde d'avance; la Gauche décomplexée. - 2008)
  3. Élément de vaisselle à fond plat sur laquelle chacun prend ou reçoit les mets.
    • Sur une table en laque de Chine se trouvait une assiette d'or pleine de fruits délicieux. (Honoré de Balzac, La Femme de trente ans, Paris, 1832)
    • Elle a une assiette à la main, couverte de petits choux à la crème roses et violets, avec des billes de sucre en argent pour les décorer. (Silène Edgar, Adèle et les noces de la reine Margot, Castelmore, 2016, chap. 15)
  4. (Par métonymie) Assiettée, contenu d’une assiette.
    • Une assiette de soupe.
    • J'ai mangé à moi seule toute l’assiette de gâteaux.
    • Finis ton assiette !

Dérivés[modifier]

Hyponymes[modifier]

Traductions[modifier]

Prononciation[modifier]

  • France : écouter « assiette [a.sjɛt] »

Anagrammes[modifier]

Voir aussi[modifier]

Références[modifier]