ego

Définition, traduction, prononciation, anagramme et synonyme sur le dictionnaire libre Wiktionnaire.
Aller à : navigation, rechercher
Voir aussi : Ego, égo, eĝo, égő, ego-

Conventions internationales[modifier]

Symbole[modifier]

ego

  1. (Linguistique) Code ISO 639-3 de l’eggon.

Références[modifier]

Français[modifier]

Étymologie[modifier]

(Date à préciser) Du latin egō (« moi »).

Nom commun[modifier]

Singulier Pluriel
ego egos
\e.ɡo\

ego \e.ɡo\ masculin (orthographe traditionnelle)

  1. Égo.
    • La conspiration des ego.

Prononciation[modifier]

Homophones[modifier]

Anagrammes[modifier]

Anglais[modifier]

Étymologie[modifier]

(Date à préciser) Du latin egō (« moi »).

Nom commun[modifier]

Singulier Pluriel
ego
\ˈi.ɡoʊ\
egos
\ˈi.ɡoʊz\

ego \ˈi.ɡoʊ\

  1. (Psychologie) Moi.
  2. Orgueil.

Prononciation[modifier]

Anagrammes[modifier]

Ido[modifier]

Étymologie[modifier]

(Date à préciser) Mot composé de eg- et -o (suffixe de substantif).

Nom commun[modifier]

ego \ˈɛ.ɡɔ\

  1. Définition manquante ou à compléter. (Ajouter)
    La traduction en français de l’exemple manque. (Ajouter)

Interlingua[modifier]

Étymologie[modifier]

(Date à préciser) Du latin egō (« moi »).

Pronom personnel[modifier]

ego \Prononciation ?\

  1. (Rare) Je, moi.
    La traduction en français de l’exemple manque. (Ajouter)

Synonymes[modifier]

Note[modifier]
Le pronom personnel ego est une forme alternative au pronom io plus courant.

Nom commun[modifier]

ego \Prononciation ?\

  1. (Psychologie) Ego.
    La traduction en français de l’exemple manque. (Ajouter)

Dérivés[modifier]

Latin[modifier]

Étymologie[modifier]

(Date à préciser) De l’indo-européen commun *éǵh₂ qui donne le grec ancien ἐγώ egố, le sanskrit अहम् aham, le gotique 𐌹𐌺 ik, l’allemand ich, l’anglais I, le tchèque , etc. ; le pluriel nos correspond au grec ancien νῶϊ nỗï ; le radical décliné me, se retrouve également dans les autres langues indo-européennes.
Note : en latin, comme en grec, le pronom « je » fait partie de la déclinaison du verbe, -o est pour *-om et correspond à me ; il survit dans s-um (« je suis ») et dans inqu-am (« dis-je »). Ego correspond à une forme insistante dont l’équivalent, en français, pourrait être « ah que » : te amo se traduit par « je t’aime » et ego te amo par « que je t’aime » tel que chanté par Johnny Hallyday.

Pronom personnel[modifier]

Cas Singulier
Nominatif ego
Vocatif ego
Accusatif me
Génitif mei
Datif mihi
Ablatif me

ego \ˈe.ɡo\

  1. Je, moi.
    • Et in Arcadia ego.
      Moi aussi, j’ai été en Arcadie.
    • Iudicium autem suum grammaticus interponat his omnibus ; nam hoc ualere plurimum debet. Ego, nisi quod consuetudo optinuerit, sic scribendum quidque iudico quomodo sonat. Hic enim est usus litterarum, ut custodiant uoces et uelut depositum reddant legentibus ; itaque id exprimere debent quod dicturi sumus. (Quintilien, Institution oratoire, I, 7, 30-31)
      Sur toutes ces questions, c’est au jugement du grammairien d’intervenir ; car, là, il doit être l’autorité suprême. Pour ma part, j’estime que, dans les limites prescrites par l’usage, les mots doivent être écrits tels qu’ils sont prononcés. Le rôle des lettres est en effet de conserver les sons et de les restituer aux lecteurs comme un dépôt ; aussi doivent-elles représenter les sons que nous avons à faire entendre.

Quasi-synonymes[modifier]

Dérivés[modifier]

Références[modifier]