tor

Définition, traduction, prononciation, anagramme et synonyme sur le dictionnaire libre Wiktionnaire.
Voir aussi : Tor, Tór, tør, tòr

Conventions internationales[modifier le wikicode]

Symbole [modifier le wikicode]

tor

  1. (Linguistique) Code ISO 639-3 du banda togbo-vara.

Références[modifier le wikicode]

Anglais[modifier le wikicode]

Étymologie[modifier le wikicode]

Du vieil anglais torre.

Nom commun [modifier le wikicode]

Singulier Pluriel
tor
\tɔː\
tors
\tɔːz\
A tor

tor \tɔː\

  1. Empilement rocheux.
  2. Sommet rocheux, sommet d'une colline.

Prononciation[modifier le wikicode]

Anagrammes[modifier le wikicode]

Ancien français[modifier le wikicode]

Étymologie[modifier le wikicode]

(Nom 1) Du latin turris.
(Nom 2) Du latin taurus.

Nom commun 1 [modifier le wikicode]

Cas Singulier Pluriel
Cas sujet tor tors
Cas régime tor tors

tor \Prononciation ?\ féminin

  1. Tour.

Nom commun 2[modifier le wikicode]

Cas Singulier Pluriel
Cas sujet tors tor
Cas régime tor tors

tor \Prononciation ?\ masculin

  1. Taureau.
    • Mangerai-je dunc les carz des tors, u le sanc des bucs beverai ? — (Psautier d’Oxford, édition de Francisque Michel, p. 66, circa 1100-50)
      Mangerai-je donc les chairs des taureaux, ou boirai-je le sang des boucs ?

Nom commun 3[modifier le wikicode]

Cas Singulier Pluriel
Cas sujet tors tor
Cas régime tor tors

tor \Prononciation ?\ masculin

  1. Tournure (de phrase).
    • Les letres furent de bon tor — (Vie de sainte Marie l’Égyptienne, ms. 23112 de la BnF, f. 343r. b.)

Anagrammes[modifier le wikicode]

Références[modifier le wikicode]

Breton[modifier le wikicode]

Forme de nom commun [modifier le wikicode]

Mutation Singulier Pluriel 1 Pluriel 2
Non muté dor dorioù dorozioù
Adoucissante zor zorioù zorozioù
Durcissante tor torioù torozioù
Nasale nor norioù norozioù

tor \ˈtoːr\ féminin

  1. Forme mutée de dor par durcissement.

Anagrammes[modifier le wikicode]

Kassem[modifier le wikicode]

Étymologie[modifier le wikicode]

Étymologie manquante ou incomplète. Si vous la connaissez, vous pouvez l’ajouter en cliquant ici.

Interjection [modifier le wikicode]

tor \Prononciation ?\

  1. D’accord.

Kotava[modifier le wikicode]

Étymologie[modifier le wikicode]

Racine inventée arbitrairement[1].

Nom commun [modifier le wikicode]

tor \tɔr\ ou \tor\

  1. Matière consommable, source alimentaire, aliment.
    • Keskeon, banlize tor me aultoved, vaxe lava, ede va opra co jé. — (vidéo)
      En effet, là-bas, les matières consommables n’abondent pas, sauf l’eau, si je fais fondre de la glace.

Augmentatifs[modifier le wikicode]

Diminutifs[modifier le wikicode]

Prononciation[modifier le wikicode]

  • France : écouter « tor [tɔr] »

Anagrammes[modifier le wikicode]

Références[modifier le wikicode]

  • « tor », dans Kotapedia

Polonais[modifier le wikicode]

Étymologie[modifier le wikicode]

(Thorium) De Thor.
(Trajectoire) Déverbal de trzeć[2], apparenté au russe тор, tor (« route »).

Nom commun 1 [modifier le wikicode]

tor \tɔr\ masculin inanimé

  1. (Chimie) Thorium.
    • Jakie właściwości chemiczne ma tor?

Nom commun 1 [modifier le wikicode]

tor \tɔr\ masculin inanimé

  1. Trajectoire.

Synonymes[modifier le wikicode]

Dérivés[modifier le wikicode]

Voir aussi[modifier le wikicode]

  • tor sur l’encyclopédie Wikipédia (en polonais) Wikipedia-logo-v2.svg

Références[modifier le wikicode]

  1. Selon l'argumentaire développé par l'initiateur du kotava, cette langue ne tire pas des autres langues son vocabulaire.
  2. « tor », dans Aleksander Brückner, Słownik etymologiczny języka polskiego, 1927

Romanche[modifier le wikicode]

Étymologie[modifier le wikicode]

Du latin taurus.

Nom commun [modifier le wikicode]

tor \Prononciation ?\ masculin

  1. Taureau.

Tobati[modifier le wikicode]

Étymologie[modifier le wikicode]

Étymologie manquante ou incomplète. Si vous la connaissez, vous pouvez l’ajouter en cliquant ici.

Adjectif numéral [modifier le wikicode]

tor \Prononciation ?\

  1. Trois.

Références[modifier le wikicode]

  • Mark Donohue, « Tobati », dans John Lynch, Malcolm Ross et Terry CrowleyThe Oceanic Languages, Curzon Press, Londres, 2002