bagatelle

Définition, traduction, prononciation, anagramme et synonyme sur le dictionnaire libre Wiktionnaire.
Aller à : navigation, rechercher

Français[modifier | modifier le wikicode]

Étymologie[modifier | modifier le wikicode]

De l'italien bagatella (« tour de bateleur »). Bateleur vient du ancien français baastel .

Nom commun[modifier | modifier le wikicode]

Singulier Pluriel
bagatelle bagatelles
/ba.ɡa.tɛl/

bagatelle /ba.ɡa.tɛl/ féminin

  1. Chose de peu de prix et peu nécessaire.
    • Il dépense tout son argent en bagatelles. - Il m’a fait présent de quelques bagatelles.
  2. (Figuré) Chose frivole et de peu d’importance.
    • Vous pouvez alléguer que mon peu de fortune autant que mes goûts m’interdisent de porter des bagatelles qui ne conviennent qu’à des reines ou à des courtisanes. (Honoré de Balzac, Modeste Mignon, 1844)
    • Sous la moustache blonde du grand gaillard, ses lèvres goulues cherchaient la bouche voluptueuse, cependant que l’autre, sans s’attarder à des bagatelles inutiles et connaissant la valeur du temps, troussait vigoureusement les jupes. (Louis Pergaud, La Vengeance du père Jourgeot, dans Les Rustiques, nouvelles villageoises, 1921)
  3. (Par extension) Choses qui n’ont pas toute l’importance, toute la gravité qu’on leur suppose.
    • Ignorante comme toutes ses compatriotes, elle était gaie et rieuse, s’amusant de la moindre bagatelle et ne connaissant de la vie que ce qu’elle a d’agréable. (Gustave Aimard, Les Trappeurs de l’Arkansas, 1858)
    • Cependant le prince n’essaya pas même de résister, bien que son caractère fût précisément un de ceux qui se cramponnaient à des bagatelles ; …. (Walter Scott, Ivanhoé, Traduction de l’anglais par Alexandre Dumas, 1820)
  4. (Familier) Amourette ou acte de faire l’amour.
    • Aimer la bagatelle, ne songer qu’à la bagatelle, n’être occupé que d’amourettes.
  5. Exclamation, pour exprimer le doute, l’incertitude, ou pour marquer le peu de cas que l’on fait d’une menace.
    • Il prétend qu’il me fera un procès : bagatelle ! - Il me maltraitera, dites-vous : bagatelle !
  6. Meurtre, ou acte de tuer. Expression d’origine sicilienne signifiant la liquidation d’une « taupe » ou d’un « moineau ».
    • Il a fait une bagatelle à Dany le moineau.

Synonymes[modifier | modifier le wikicode]

Chose de peu de prix et peu nécessaire
affiquet, affûtiau, babiole, bricole, brimborion, colifichet, oripeau
Chose de peu d’importance
baliverne, billevesée, broutille, fadaise, frivolité, futilité, ineptie, sornette, vétille
Amourette ou acte de faire l’amour
déduit

Expressions[modifier | modifier le wikicode]

  • S’amuser à la bagatelle, s’occuper de toute autre chose que de ses devoirs.
  • Les bagatelles de la porte se dit de la parade qui se fait à la porte des spectacles forains pour engager le public à entrer.
  • S’amuser aux bagatelles de la porte, s’amuser, s’attarder à des choses accessoires au lieu de faire les principales.

Traductions[modifier | modifier le wikicode]

Prononciation[modifier | modifier le wikicode]

Voir aussi[modifier | modifier le wikicode]

Références[modifier | modifier le wikicode]

Anglais[modifier | modifier le wikicode]

Étymologie[modifier | modifier le wikicode]

Étymologie manquante ou incomplète. Si vous la connaissez, vous pouvez l’ajouter en cliquant ici.

Nom commun[modifier | modifier le wikicode]

Singulier Pluriel
bagatelle
/Prononciation ?/
bagatelles
/Prononciation ?/

bagatelle

  1. bagatelle, babiole.

Synonymes[modifier | modifier le wikicode]

Italien[modifier | modifier le wikicode]

Forme de nom commun[modifier | modifier le wikicode]

Singulier Pluriel
bagatella
/ba.ga.ˈtɛl.la/
bagatelle
/ba.ga.ˈtɛl.le/

bagatelle /ba.ga.ˈtɛl.le/ féminin

  1. Pluriel de bagatella.