cedo

Définition, traduction, prononciation, anagramme et synonyme sur le dictionnaire libre Wiktionnaire.
Aller à : navigation, rechercher
Voir aussi Voir aussi : Čedo, čedo

Ancien occitan[modifier | modifier le wikitexte]

Wiki letter w.svg

Étymologie[modifier | modifier le wikitexte]

Étymologie manquante ou incomplète. Si vous la connaissez, vous pouvez l’ajouter en cliquant ici.

Nom commun[modifier | modifier le wikitexte]

cedo masculin

  1. Séton.

Références[modifier | modifier le wikitexte]

  • François Raynouard, Lexique roman ou Dictionnaire de la langue des troubadours, comparée avec les autres langues de l'Europe latine, 1838-1844

Espéranto[modifier | modifier le wikitexte]

Étymologie[modifier | modifier le wikitexte]

Étymologie manquante ou incomplète. Si vous la connaissez, vous pouvez l’ajouter en cliquant ici.

Nom commun[modifier | modifier le wikitexte]

cedo /ˈt͡sɛ.dɔ/

  1. Abandon, abdication.

Galicien[modifier | modifier le wikitexte]

Étymologie[modifier | modifier le wikitexte]

Du latin cito (« promptement »).

Adjectif[modifier | modifier le wikitexte]

cedo /Prononciation ?/

  1. Hâtif, précoce.

Synonymes[modifier | modifier le wikitexte]

Adverbe[modifier | modifier le wikitexte]

cedo /Prononciation ?/

  1. De bonne heure, tôt le matin.
  2. Tôt avant le moment habituel, le moment attendu.

Synonymes[modifier | modifier le wikitexte]

Ido[modifier | modifier le wikitexte]

Étymologie[modifier | modifier le wikitexte]

Déverbal de cedar.

Nom commun[modifier | modifier le wikitexte]

cedo /ˈʦɛ.dɔ/

  1. Cession.

Anagrammes[modifier | modifier le wikitexte]

Latin[modifier | modifier le wikitexte]

Étymologie[modifier | modifier le wikitexte]

Le Dictionnaire étymologique latin [1] indique :
Le passage du premier sens « céder » au second « céder » s'explique par le fait que laisser le passage libre à quelqu'un est devenu le symbole de toute concession, de même que barrer le passage (obstare, obsistere, opponi) est devenu le symbole de toute opposition. Cedere, dans le sens d'« aller », se dit aussi des affaires qui réussissent bien ou mal. Plus fréquemment on emploie, dans le même sens, succedo. De l’acception « se retirer » cedere a passé à celle de « finir ». Cette dernière nuance est celle du fréquentatif cesso.
Julius Pokorny en fait un composé [2] *k̂e-zd-ō de sedeo (« être assis ») avec l’affixe ce qui est dans ceterus → voir ходити, chodit (« aller, marcher »), ὁδός, odos (« route ») qui lui sont apparentés.

Verbe[modifier | modifier le wikitexte]

cēdō, infinitif : cēdere, parfait : cessī, supin : cessum /Prononciation ?/ intransitif

  1. Marcher, aller, s'avancer, venir.
    • illuc sis vide, ut transversus cedit, quasi cancer solet, Plaute : regarde donc comme il marche de travers, comme le crabe.
  2. Se changer en, tourner en, aboutir à.
    • cedere in proverbium, passer en proverbe.
    • poena in vicem fidei cesserat, le châtiment remplaçait la reconnaissance de dettes.
    • temeritas in gloriam cesserat, : sa témérité avait tourné au profit de sa gloire.
  3. S’en aller, s'éloigner, se retirer, quitter (un lieu).
    • cedere e patria, quitter la patrie, s'exiler.
    • cedere e vita ou cedere vitâ, mourir.
    • cedere loco ou cedere ex loco ou cedere : quitter son poste, lâcher pied, s'enfuir.
    • cedere foro, s'éloigner du forum, disparaître du forum.
  4. Faire place, céder à, renoncer à, être vaincu; céder, se rendre, obtempérer, obéir; le céder à.
    • tempori cedere, céder aux circonstances.
    • cedere praecibus alicujus, céder aux prières de qqn.
    • fortunae cedere, céder à la fortune.
    • fato cedere, céder à la destinée.
    • cedant arma togae, que les armes le cèdent à la toge !
    • Passif impersonnel : nihil Graeciae ceditur, on ne le cède en rien à la Grèce.
  5. Céder, accorder, tomber en partage, échoir à, revenir à, aller à, profiter à.
    • captiva corpora Romanis cessere, les prisonniers échurent aux Romains.
    • alicui hortorum possessione cedere, Cicéron : céder à qqn la propriété de ses jardins.
    • Lepidi atque Antonii arma in Augustum cessere, Tacite : les armes de Lépide et d'Antoine passèrent dans les mains d'Auguste.
    • postquam in dicionem M. Antonii provinciae cesserant, Tacite : quand les provinces (d'Orient) furent passées sous les lois de Marc-Antoine.
  6. Arriver (bien ou mal), réussir, aboutir, devenir.
    • (bene) cedere, réussir.
    • bene aut secus cedere, tourner bien ou mal.
    • prospere cedere, avoir un résultat heureux.
    • gesta quae prospere ei cesserunt, actions qui lui ont réussi.
    • utcumque cesserit, quoi qu'il arrive.
    • calamitates in remedium cessere, des malheurs sont devenus salutaires.
  7. Disparaître, s'évanouir, s'écouler, passer.
    • dies cedunt, les jours passent.
    • memoria cedit, le souvenir se perd.
  8. Compter pour, équivaloir à, tenir lieu de.
    • oves, quae non peperint, binae pro singulis in fructu cedent, Caton : on comptera deux brebis stériles pour une féconde.
    • epulae... pro stipendio cedunt, Tacite : les repas tiennent lieu de solde.

cēdō, infinitif : cēdere, parfait : cessī, supin : cessum - transitif

  1. Accorder, céder, abandonner.
    • cedere aliquid alicui, accorder qqch à qqn.
    • cedere ut, accorder que.
    • neque protinus cesserit orator quo minus et amicus pro amico et inimicus contra inimicum possit verum, si integra sit ei fides, dicere, Quint. : un orateur n'admettra pas d'emblée qu'un ami ne puisse donner un témoignage exact pour un ami, et un ennemi contre un ennemi, s'ils sont de bonne foi.

Note : Par convention, les verbes latins sont désignés par la 1re personne du singulier du présent de l’indicatif.

Composés[modifier | modifier le wikitexte]

Dérivés[modifier | modifier le wikitexte]

Dérivés dans d’autres langues[modifier | modifier le wikitexte]

Forme de verbe[modifier | modifier le wikitexte]

cĕdo /Prononciation ?/ (pluriel : cette)

  1. Impératif archaïque de cēdō : « donne, montre, parle, dis, allons, voyons ». Note :  : cĕdo « donne » est accentué différemment de cēdō « je donne ».
    • cedo argentum, : donne l'argent.
    • unum cedo auctorem, cite un exemple.
    • cedo ut inspiciam, laisse-moi voir.
    • cette manus, donnez-moi vos mains.
    • qui, cedo? comment, s'il vous plaît?

Références[modifier | modifier le wikitexte]

Portugais[modifier | modifier le wikitexte]

Étymologie[modifier | modifier le wikitexte]

Du latin cito (« promptement »).

Adjectif[modifier | modifier le wikitexte]

cedo /Prononciation ?/

  1. Hâtif, précoce.

Adverbe[modifier | modifier le wikitexte]

cedo /Prononciation ?/

  1. De bonne heure, tôt.
  2. Bientôt, tout à l’heure.

Synonymes[modifier | modifier le wikitexte]