chas

Définition, traduction, prononciation, anagramme et synonyme sur le dictionnaire libre Wiktionnaire.
Aller à : navigation, rechercher
Voir aussi : Chas

Français[modifier]

Étymologie[modifier]

(Nom 1) Peut-être du latin capsus (« caisson »), à rapprocher, avec l’ancien français chaps, chas (« corps de bâtiment ») et l’ancien occitan cas (« caisson, ballot »), le sens de « bulle » attesté au troisième siècle donne l’idée de petit objet creux, puis de cavité.
(Nom 2) Étymologie manquante ou incomplète. Si vous la connaissez, vous pouvez l’ajouter en cliquant ici.

Nom commun 1[modifier]

Invariable
chas
/ʃa/
Chas d’une aiguille. (1)

chas /ʃa/ masculin

  1. (Couture) Trou dans le haut (coté non pointu) d’une aiguille par lequel on passe le fil à coudre.
    • Le chas de cette aiguille est trop grand, est trop petit...
  2. (Maçonnerie) Petite plaque de métal percée d’un trou par où passe le fil à plomb des maçons.
  3. (Régionalisme) (Franche-Comté) Nom donné, dans une grange ou un hangar, à la portion qui s'étend d'une poutre à l'autre.

Traductions[modifier]

Nom commun 2[modifier]

Invariable
chas
/ʃa/

chas /ʃa/ masculin

  1. (Vieilli) (Désuet) Colle d'amidon.

Homophones[modifier]

Anagrammes[modifier]

Références[modifier]

Ancien français[modifier]

Étymologie[modifier]

Du latin capsus (voir ci-dessus).

Nom commun[modifier]

chas /Prononciation ?/ masculin

  1. Chambre, pièce, partie de la maison.
    • …qui en chas de maison demorera.

Variantes[modifier]

Dérivés dans d’autres langues[modifier]

Références[modifier]

  • Frédéric Godefroy, Dictionnaire de l’ancienne langue française et de tous ses dialectes du ixe au xve siècle, édition de Paris, 1881-1902, F. Vieweg (chas)

Breton[modifier]

Forme de nom commun[modifier]

chas /Prononciation ?/ masculin

  1. Pluriel de ki.

Synonymes[modifier]