grain

Définition, traduction, prononciation, anagramme et synonyme sur le dictionnaire libre Wiktionnaire.
Aller à : navigation, rechercher

Français[modifier | modifier le wikicode]

Étymologie[modifier | modifier le wikicode]

Du latin granum (« grain »). Utilisé à partir de 1552 dans le sens de « tempête, vent », peut-être à cause des grêlons, des giboulées qui peuvent l’accompagner.

Nom commun[modifier | modifier le wikicode]

Singulier Pluriel
grain grains
/ɡʁɛ̃/
Assortiment de grains

grain /ɡʁɛ̃/ masculin

  1. Fruit et semence des céréales contenu dans l’épi ; des légumineuses.
    • […]; on cultive aussi un peu de sarrasin, ou blé noir qui sert au chauffage dans un pays privé de bois, et dont les grains sont donnés en nourriture à la volaille. (Edmond Nivoit, Notions élémentaires sur l'industrie dans le département des Ardennes, Charleville : E. Jolly, 1869, p.100)
    1. Il se dit souvent absolument surtout au pluriel.
      • La récolte, le commerce des grains.
    2. Ce qu’on sème pour la reproduction des céréales.
      • Gros grains, froment, méteil et seigle.
      • Menus grains, orge, avoine, mil, vesce, etc.
      • Poulets de grain, petits poulets qu’on nourrit de grain.
      • Quand un animal a mangé trop de grain , par exemple s’il a pu entrer dans un grenier à grain, le grain qu‘il a consommé se transforme en acide dans son rumen. Cet acide rend l’animal malade et l’empêche de digérer sa nourriture correctement… (Forse Bill, Meyer Christian, et al., Que faire sans vétérinaire, 434 p., page 387, 2002, Cirad / CTA / Karthala)
  2. (Par analogie) Fruit de certaines plantes et de certains arbrisseaux.
    • Grain de raisin.
    • Grain de grenade.
    • Grain de poivre.
    • Grain de café.
  3. (La Réunion) (Par analogie) Sous les tropiques, désigne les légumes secs (haricots rouges ou blancs, lentilles…).
    • Le zembrocal est une préparation de riz cuit avec des grains et de la viande fumée. (Blog.)
  4. (Par analogie) Petit objet de la taille d’une graine.
    • Un grain de sable suffirait à bloquer le mécanisme.
  5. (Par analogie) Chose faite à peu près en forme de grains.
    • Héloïse dit et redit son chapelet. Les grains cliquettent de minute en minute et sans relâche, le chuchotement rapide des oraisons s’allonge. (Jean Rogissart, Passantes d’Octobre, 1958)
    • (Figuré) et (Familier) Un catholique à gros grains. Voyez « catholique ».
  6. (Figuré) Très petite quantité de quelque chose.
    • […] : ces grains de lumière, que Einstein appelait « quanta de lumière », nous les appelons aujourd’hui « photons ». (Louis de Broglie, La Physique quantique restera-t-elle indéterministe ?, Séance de l’Académie des Sciences du 25 avril 1953)
    • N’avoir pas un grain de bon sens, un grain de jugement, etc., En être tout à fait dépourvu.
    • Elle a un petit grain de coquetterie, elle a un peu de coquetterie.
    • Avoir un grain de folie dans la tête, ou Avoir un grain, être un peu fou.
  7. (Vieilli) Poids qui était le soixante-douzième d’un gros.
    • Cette pièce d’or est légère d’un grain.
    • Le grain équivaut à cinq centigrammes et trois milligrammes.
  8. (Bijouterie) Mesure de poids valant cinq centigrammes soit le quart d’un carat.
  9. (Par analogie) Petites aspérités présentes à la surface de certaines étoffes, de certains cuirs, de certaines peaux.
    • Le grain de sa peau est d’une finesse incroyable.
    • Ce maroquin est d’un beau grain.
  10. (Physique) Petit élément homogène ou monocristallin dans un matériau non amorphe. Parties ténues et serrées entre elles qui forment la masse des pierres, des métaux, etc., et que l’on aperçoit à l’endroit où ils sont cassés ou coupés.
    • Le marbre des guéridons portait aux angles des cassures où il apparaissait plus blanc, d’un grain serré, friable. (Francis Carco, Messieurs les vrais de vrai, 1927)
    • La taille des grains est déterminante pour la dureté des aciers.
  11. (Par extension) Plus petit détail visible d’un tirage photographique, d’une impression et qui définit la qualité de sa résolution.
    • Le grain de cette photographie est particulièrement grossier.
  12. (Météorologie) (Marine) Vent violent et de peu de durée qui s’élève soudainement et qui est généralement accompagné de précipitations.
    • A 7h.1/2 l’udomètre contenait 26 millimètres d’eau donnée presqu’en totalité par ce grain car il n’y avait eu la veille que quelques grenasses qui n’avaient presque pas donné d’eau. (Auguste-Nicolas Vaillant, Voyage autour du monde ; exécuté pendant les années 1836 et 1837 , vol. 3, part. 1, p. 215, Ministère de la marine et des colonies, France, 1840)
    • Quelques jours après, le brick perdit son grand mât et son gouvernail pendant un grain. (H. G. Wells, La Guerre dans les airs, 1908 - Traduit par Henry-D. Davray et B. Kozakiewicz, page 419, Mercure de France, 1921)
    • La mer est dure et houleuse, le remorquage pénible. A midi, la remorque casse et le motor yacht me quitte fort vite en me saluant, car il désire rentrer avant l’arrivée du grain. (Alain Gerbault, À la poursuite du soleil, tome 1 : De New-York à Tahiti, 1929)
    • Le baromètre, disait-il, venait de descendre d’un bon degré. Il fallait s’attendre à un grain, ce qui ferait bien l’affaire de M. Méliset, car chacun sait que le poisson mouve beaucoup et donne aisément dans les nasses, pendant l’orage. (Hervé Bazin, Qui j’ose aimer, Grasset, 1956. p. 87)
    • Un grain tombe sur sa mature (Le corsaire le Grand Coureur, chant traditionnel)

Synonymes[modifier | modifier le wikicode]

Vent violent et soudain :

Hyponymes[modifier | modifier le wikicode]

Vent violent et soudain :

Apparentés étymologiques[modifier | modifier le wikicode]

Expressions[modifier | modifier le wikicode]

Traductions[modifier | modifier le wikicode]

Traductions à trier[modifier | modifier le wikicode]

Adverbe[modifier | modifier le wikicode]

grain /ɡʁɛ̃/ invariable

  1. (Désuet) Pas. Utilisé avec ne pour négation.
    • Ce cierge ne savait grain de philosophie. (Jean de La Fontaine, Le Cierge, 1678-1679)

Synonymes[modifier | modifier le wikicode]

Prononciation[modifier | modifier le wikicode]

Anagrammes[modifier | modifier le wikicode]

Voir aussi[modifier | modifier le wikicode]

Références[modifier | modifier le wikicode]

Ancien français[modifier | modifier le wikicode]

Étymologie[modifier | modifier le wikicode]

(Adjectif) Apparenté à l’anglais grin (« grimace qui découvre les dents, sourire »).
(Adverbe, nom) Du latin granum, l’emploi adverbial correspond à pas mie (« nullement »).

Adjectif[modifier | modifier le wikicode]

grain /Prononciation ?/

  1. Chagrin, triste, affligé, fâché, en colère.

Variantes[modifier | modifier le wikicode]

Dérivés[modifier | modifier le wikicode]

Dérivés dans d’autres langues[modifier | modifier le wikicode]

Adverbe[modifier | modifier le wikicode]

grain /Prononciation ?/

  1. Nullement, pas du tout.
    • Ne me challoit grain.

Nom commun[modifier | modifier le wikicode]

grain /Prononciation ?/ masculin

  1. Grain.
    1. Par extension, tout ce qui se prépare en cuisine.
  2. Tache.

Dérivés[modifier | modifier le wikicode]

Références[modifier | modifier le wikicode]

  • Frédéric Godefroy, Dictionnaire de l’ancienne langue française et de tous ses dialectes du ixe au xve siècle grain 1881, édition de Paris, 1881-1902, F. Vieweg

Anglais[modifier | modifier le wikicode]

Étymologie[modifier | modifier le wikicode]

Du français grain.

Nom commun[modifier | modifier le wikicode]

Singulier Pluriel
grain
/ɡɹeɪn/
grains
/ɡɹeɪnz/

grain /ɡɹeɪn/

  1. Grain.
    • Wheat, corn, barley grain.
      Grain de blé, maïs, orge.
  2. Unité de mesure du poids (système impérial britannique).
    • 1 grain = 2/875 onces.
    • 1 grain = 0,0647989099428571 grams.

Dérivés[modifier | modifier le wikicode]

Prononciation[modifier | modifier le wikicode]

  • États-Unis (région ?) : écouter « grain [ɡɹeɪn] »