théorie

Définition, traduction, prononciation, anagramme et synonyme sur le dictionnaire libre Wiktionnaire.
Aller à : navigation, rechercher
Voir aussi : Theorie, theorie

Français[modifier | modifier le wikitexte]

Étymologie[modifier | modifier le wikitexte]

Via le latin theoria (« spéculation »), du grec ancien θεωρία, theoria (« contemplation, spéculation, regards sur les choses, action d’assister à une fête ; la fête elle-même et par la suite, procession solennelle ») de θεωρέω, theoreo (« examiner, regarder, considérer »), de θεωρός, theoros (« spectateur ») lui-même de θέα, thea (« la vue ») et ὁράω, orao (« voir, regarder »).

Nom commun[modifier | modifier le wikitexte]

Singulier Pluriel
théorie théories
/te.ɔ.ʁi/

théorie /te.ɔ.ʁi/ féminin

  1. (Monde des idées)
    1. Principe ou règle qui fonde la connaissance rationnelle, par opposition à la pratique.
      • Je veux vous apprendre la jalousie, du moins par théorie (Madame de Sévigné, Lettres, 447, (xviie siècle) )
      • Les théories élevées et absolues de la philosophie parisienne venaient échouer contre le bons sens fortement carré de l’esprit comtois et les habitudes formalistes de l’esprit parlementaire. (Julie de Querangal, Philippe de Morvelle, Revue des Deux Mondes, T. 2,4, 1833)
    2. (Sciences) Rapport établi entre un fait général ou le moindre nombre de faits généraux possible, et tous les faits particuliers qui en dépendent.
      • On peut accroître la probabilité d'une théorie, soit en diminuant le nombre des hypothèses sur lesquelles on l'appuie, soit en augmentant le nombre des phénomènes qu'elle explique, (Laplace, Exposition du système du monde, Livre IV, chapitre 15, 1798)
      • Fresnel meurt phtisique à trente-neuf ans en 1827, paraissant avoir établi sur des bases inébranlables la théorie ondulatoire de la lumière. (Louis de Broglie, La Physique quantique restera-t-elle indéterministe ? Séance de l'Académie des Sciences, du 25 avril 1953)
      • Harland, qui a fort bien connu Vavilov, condamne sans réserves les théories mitchouriniennes, taxe Lyssenko de charlatan et dénonce les odieuses manœuvres qui ont abouti à la révocation des principales figures de la génétique soviétique. (Joël Kotek & Dan Kotek, L’affaire Lyssenko, page 196, Éditions Complexe, 1986)
    3. (Par extension) Dans le langage ordinaire, toute notion générale, ensemble d'idées, par comparaison avec une théorie scientifique.
      • Leur théorie [des dramaturges tirant leur pathétique des accidents de la vie commune] roule sur deux erreurs, l'une que tout ce qui intéresse est bon pour le théâtre ; l'autre, que tout ce qui ressemble à la nature est beau, et que l'imitation la plus fidèle est toujours la meilleure, (Marmontel, Œuvres t. VII, p. 38)
      • Je vous proposerai d’abord quelques articles nécessaires pour compléter votre théorie sur la propriété ; que ce mot n’alarme personne. (Robespierre, Propositions d’articles additionnels à la déclaration des Droits de l’Homme et du citoyen, le 24 avril 1793 à la Convention)
      • Le cens, qui accordait à deux cent mille privilégiés le droit de vote, irritait le peuple, qui, imbu des théories socialistes, demandait que l’État lui fournît du travail. (Alfred Barbou, Les trois Républiques françaises, 1879)
    4. (Mathématiques) Ensemble d’affirmations dont certaines sont des axiomes et les autres des théorèmes démontrables à partir de ces axiomes et au moyen de règles de la logique.
      • Dans ce qui suit, nous démontrerons que tel n'est pas le cas et qu'il existe au contraire dans ces deux systèmes des problèmes relativement simples concernant la théorie des entiers que l’on ne saurait trancher sur la base de ces axiomes. (Kurt Gödel, Sur les propositions formellement indécidables des Principia Mathematica et des systèmes apparentés, 1931, traduit de l'allemand par Jean-Baptiste Scherrer)
  2. (Militaire)
    1. Les principes de la manœuvre.
      • Leçons de théorie.
      • Ce gradé sait, ne sait pas sa théorie.
      • Faire la théorie, L’enseigner.
    2. (Au pluriel) Divers recueilssont exposés les règlements de l’armée, le service intérieur, le service en campagne, etc.
      • Nous nous apercevons soudain que nous ignorons tous notre place au combat. Toutes les théories sortent du sac des fourriers, des sergents-majors. (Jean Giraudoux, Retour d’Alsace - Août 1914, 1916)
      • L’administration supérieure de la Sarre et les autorités municipales se préoccupent d’augmenter notablement l’effectif des filles de joie. Mais en attendant que cet effet ait pu être renforcé, il faut que les tirailleurs se montrent plus expéditifs dans leurs ébats. Des théories leur seront faites à ce sujet. (Le général commandant de la 127e division, le 3 mai 1919 - cité par Georges Anquetil ; La Maîtresse légitime - 1923)
    3. (Par ellipse) Cours de théorie.
      • Il y a théorie tous les soirs.
  3. (Liée à la notion de procession)
    1. (Antiquité grecque) Procession, députation solennelle et sacrée.
      • Le cortège des jeunes filles vêtues de blanc qui l'accompagnent selon l'usage avait pris place sur les bancs, et cette gracieuse théorie renouvelée des jours antiques se reflétait dans les eaux calmes de l'étang... (Gérard de Nerval, Les Filles du feu, Sylvie, 1854)
    2. (Par extension) (Vieilli) Ensemble de personnes s’avançant en procession, en rangs.
      • Dans l’oued pourtant, circulent parfois des théories de femmes et de fillettes en costumes éclatants. (Isabelle Eberhardt, Pleurs d’amandiers, 1903)
      • (Par extension) Nous nous trouvâmes aussitôt dans un amas prodigieux de fûts de colonnes brisées, de socles sans statue, de dalles disjointes, qu’animaient de beaux lézards dorés et de longues théories de fourmis. (Maurice Bedel, Le laurier d’Apollon, 1936, II, 3)
    3. (Figuré) (Rare) Alignement de diverses choses.
      • Une théorie de grands ice-bergs, vraisemblablement échoués, prolongeaient le cap que nous devions doubler. (Jean-Baptiste Charcot, Dans la mer du Groenland, 1928)

Synonymes[modifier | modifier le wikitexte]

Principe qui fonde la connaissance rationnelle :

Dérivés[modifier | modifier le wikitexte]

Apparentés étymologiques[modifier | modifier le wikitexte]

Traductions[modifier | modifier le wikitexte]

Prononciation[modifier | modifier le wikitexte]

Voir aussi[modifier | modifier le wikitexte]

Références[modifier | modifier le wikitexte]