traire

Définition, traduction, prononciation, anagramme et synonyme sur le dictionnaire libre Wiktionnaire.

Français[modifier le wikicode]

Étymologie[modifier le wikicode]

D'un latin populaire *tragere, refait du latin classique trahere « tirer ». En ancien français, le verbe traire signifiait « tirer », au sens le plus large du terme. Concurrencé par le verbe tirer, de conjugaison régulière, traire ne s’est maintenu que dans le sens spécialisé de « tirer sur le pis pour en extraire le lait ». A évincé l'ancien français moudre, issu du latin mulgēre.

Verbe [modifier le wikicode]

traire \tʁɛʁ\ transitif 3e groupe (voir la conjugaison)

  1. (Élevage) Tirer sur le pis des vaches ou d’autres mammifères domestiques femelles pour en extraire le lait.
  2. (Par extension) Dépouiller financièrement.
    • Mon Dieu ! je sais l’art de traire les hommes. — (Molière, L’Avare, acte II, scène v, 1668)
    • Un jeu qui est conçu pour traire les gens comme des vaches à lait sans contre-prestation valable : voilà le modèle d’affaires vers lequel tend malheureusement aujourd’hui une grande partie de l’industrie du jeu vidéo. — (Samuel Bendahan, Candy Crush : du deal de drogue ?, dans Le Temps, 10-06-2013)

Notes[modifier le wikicode]

Ce verbe est défectif : il n’a plus de passé simple de l’indicatif, ni d’imparfait du subjonctif.

Dérivés[modifier le wikicode]

Traductions[modifier le wikicode]

Prononciation[modifier le wikicode]

Anagrammes[modifier le wikicode]

Voir aussi[modifier le wikicode]

Références[modifier le wikicode]

Ancien français[modifier le wikicode]

Étymologie[modifier le wikicode]

Du latin populaire *tragere → voir trager, pour trahere (« tirer »).

Verbe [modifier le wikicode]

traire transitif 3e groupe (voir la conjugaison)

  1. Tirer en général.
    • Et traient fors les armes — (Jean Bodel, Le Jeu de saint Nicolas, 1190)
  2. Lancer, tirer à l'arc.
  3. Traîner.
    • Dès ore cumencet le plait et les noveles
      De Guenelun, ki traïsun ad faite.
      Li emperere devant sei l’ad fait traire.
      — (La Chanson de Roland, laisse 271, v. 1100 ; éd. Bédier, 1922)
      Alors commence le plaid et voici l’histoire
      De Ganelon, qui a trahi.
      L’empereur devant lui l’a fait traîner.
  4. Attirer.
  5. Entraîner.
    • Que puis la trairoit a putage
  6. Produire, citer en justice.
    • Hom trast en tesmoignage .I. clerc — (une archive départementale citée dans le Dictionnaire de Godefroy, 1248)
  7. Endurer, souffrir.
    • Et moult d'anois li covient traire — (Le Voyage de saint Brandan, 1100-25)
  8. Différer.
    • Et je les ferai sans plus traire — (La Passion du Palatinus)
  9. Aller, s'acheminer, se diriger.
  10. Arriver, aboutir.
    • Quant froidure trait a fin — (Chansons)
  11. Tirer du liquide, soutirer.
  12. Porter (en parlant de l'arme).
    • Plus qu'uns ars ne trassist — (La Geste des Loherins)
  13. Ressembler.
    • Granz est e forz e trait as anceisurs — (La Chanson de Roland, circa 1100)
  14. (Réfléchi) Sortir, partir, disparaître.
    • As baisers qu'il firent d'amors Del cuer se traient les dolors — (René de Beaujeu, Le Bel Inconnu)

Dérivés[modifier le wikicode]

Références[modifier le wikicode]

  1. En réalité le Premier livre de Samuel, intégré, dans la Septante, aux Livres des Rois (voir cet article) sous le nom de Règne 1.