pois

Définition, traduction, prononciation, anagramme et synonyme sur le dictionnaire libre Wiktionnaire.
Aller à : navigation, rechercher

Français[modifier]

Étymologie[modifier]

Du latin pisum - sens identique.

Nom commun[modifier]

Invariable
pois
/pwɑ/
ou /pwa/
Petits pois dans leur cosse. (1)
Jeune fille au corsage à pois, par Amedeo Modigliani. (3)

pois /pwɑ/ ou /pwa/ masculin singulier et pluriel identiques

  1. (Cuisine) Chacune des graines, de forme ronde, et enfermées dans une cosse verte, d’une espèce de fabacée (légumineuse) papilionacée.
    • Des petits pois, ainsi préparés, peuvent se conserver plusieurs années sans perdre le goût qu’ils ont dans la primeur. (Armand Étienne Maurice Havet, Le Dictionnaire des ménages, 1822, page 363)
    • L’utilisation du pois dans le Croissant fertile est attestée par des données archéologiques datant de 8000 av. J.-C. (M. Brink & G. Belay, Céréales et légumes secs, 2006, p. 171)
    • Les pois mûrs & secs sont un des légumes qui fournissent la purée la plus délicate, & l’aliment le moins grossier. (Denis Diderot & Jean Le Rond d’Alembert, Encyclopédie ou Dictionnaire raisonné des Sciences, des Arts et des Métiers, p. 884)
    • Les pois égouttés doivent présenter la couleur normale caractéristique des pois secs trempés en conserve, compte tenu de toute adjonction de colorants artificiels. (FAO, Codex alimentarius, volume 5A, 1994, p. 204)
    • La production mondiale actuelle est d’environ 13,5 millions de tonnes de pois secs et 4,8 millions de tonnes de pois frais [par an]. (C. L. M. Bentvelsen, Réponse des rendements à l’eau, 1980, page 138)
  2. (Agriculture) (Jardinage) Plante même qui porte ce légume.
    • Cet ouvrage présente les connaissances actuelles sur l’écophysiologie du pois protéagineux : développement végétatif et reproducteur, croissance en condition non limitante, nutrition azotée. (Nathalie Munier-Jolain, Agrophysiologie du pois protéagineux, 2005, page 19)
    • Les géniteurs de résistance au froid : « Champagne » et « Austria Winter » renferment le plus grand nombre de gènes récessifs. Les pois d’hiver actuels en possèdent moins et les pois de printemps en sont pratiquement dépourvus. (André Gallais & Hubert Bannerot, Amélioration des espèces végétales cultivées, INRA, 1992, page 183)
    • Le fruit du Pois est une gousse classique. On distingue nombre de variétés parmi les Pois cultivés. Citons, par exemple : les Pois nains, les Pois à rames, les Pois à écosser (aux seules graines comestibles), les Pois mange-tout (la gousse elle-même est également comestible). (Bernard Boullard, Dictionnaire : Plantes et Champignons, ESTEM, 1997, page 650)
  3. Motif décoratif en forme de petits ronds alignés.
    • De Georges, il dirait qu’il ressemble à un Italo-Mafioso-Sans-Flingue, mâtiné d’un relent de touriste sur les bords du Nil : avec cette chaleur, en pleine nuit, il porte sur le crâne, de guingois, un Borsalino beige, une chemise à pois blancs sur fond noir qui zigzague au bombé de l’estomac […] (Leïla Rezzoug, Douces Errances, L’Harmattan, 1992, p. 45)
    • Mariées au lendemain de la Grande Guerre, on les a peut-être vues en robe à pois et blouse à fleurs, l’été, pendant quatre ou cinq ans, le temps que les funérailles entrent dans la danse. (Maxime Rapaille, Le Feu des Fagnes, Dricot, 2001, page 59)
  4. Petit pétard qu’on fait exploser en le choquant Référence nécessaire.
    • Ordinairement, pour ébranler la foi en quelque chose, on n’a nullement besoin d’amener, sans plus, la grosse artillerie de combat ; chez beaucoup on atteint déjà son but en attaquant avec un peu de bruit, de sorte que les pois fulminants suffisent. (Nietzsche, Humain trop humain, II, §321)

Apparentés étymologiques[modifier]

Expressions[modifier]

Traductions[modifier]

Traductions à trier[modifier]

Hyperonymes[modifier]

Prononciation[modifier]

Homophones[modifier]

Anagrammes[modifier]

Voir aussi[modifier]

  • pois sur Wikipédia Article sur Wikipédia

Références[modifier]

Ancien français[modifier]

Étymologie[modifier]

Du latin pensum (« poids »).

Nom commun[modifier]

pois /Prononciation ?/ masculin

  1. Poids (en particulier de textiles, draps, etc.), charge.
    • Deux pois et demi environ de fillé linge a faire toille.
  2. Ensemble des poids et mesures.
    • A pois, équitablement.

Variantes[modifier]

Synonymes[modifier]

Dérivés[modifier]

Dérivés dans d’autres langues[modifier]

Références[modifier]

  • Frédéric Godefroy, Dictionnaire de l’ancienne langue française et de tous ses dialectes du ixe au xve siècle, édition de Paris, 1881-1902, F. Vieweg (pois)

Ancien occitan[modifier]

Wiki letter w.svg

Étymologie[modifier]

Du latin post.

Adverbe[modifier]

pois masculin

  1. Puis, ensuite.
    • Can vei vostras faissos
      E.ls bels olhs amoros,
      Be.m meravilh de vos
      Com etz de mal respos.
      E sembla.m trassios,
      Can om par francs e bos
      E pois es orgolhos
      Lai on es poderos.
      (Bernart de Ventadour, Lo gens tems de pascor)

Anagrammes[modifier]

Finnois[modifier]

Étymologie[modifier]

La racine lexicale en est *poik-. Le suffixe du latif -s s’est ajouté à la racine en donnant la prononciation [ˈpoiks] (voir poiks). Cette suite consonantique finale s’est simplifiée en [s]. Le mot a une valeur de finition et d’extérieur.

Adverbe[modifier]

pois /ˈpois/

  1. Ailleurs (traduction variable).
    • Mene pois!
      Vas-t’en !
    • Pois täältä!
      Sors d’ici !
    • Tule pois sieltä.
      Sors de là.
    • Haluan pois (täältä).
      Je veux partir (d’ici).
    • Lähdimme pois.
      Nous sommes partis (ailleurs).
    • Menen pois, jos vielä huudat.
      Je m’en vais si tu m’engueule encore.
    • Saimme korkin pois pullosta.
      Nous avons réussi à enlever le bouchon de la bouteille.
    • Annoin pois kaiken omaisuuteni.
      J’ai fait cadeau de toute ma fortune.'
    • Häntä vietiin pois.
      On l’enlevait.
    • Missä radiosi on?
      Heitin sen roskan 'pois'.
      Où es ta radio ?
      Je me suis débarrassé de cette antiquité.
    • Pelko pois!
      Rien à craindre !
  2. Le tout, en se débarrassant, pour encourager.
    • Syö pois!
      Mange le tout !
    • Tein läskyt pois.
      Je me suis débarassé des devoirs.
    • Kirja ei ollut kovin mielenkiintoinen, mutta luin sen pois.
      Le livre n’était pas très intéressant mais j’ai fini la lecture.
    • Haluan ostaa tuollaisen.
      Osta 'pois'!
      Je veux en acheter un comme cela.
      Achete-le alors !
    • Kitaraniko? Möin sen pois.
      Ma guitare ? Je ne l’ai plus, vendue.

Déclinaison[modifier]

Défective

  • Utilisé guère qu’en possessif, comme poikellaan
  • Utilisé guère qu’en possessif, comme poikelleen
  • Utilisé guère qu’en possessif, comme poikeltaan

Synonymes[modifier]

Expressions[modifier]

  • « Pois se minusta. » — « Ce n’est pas de mon genre. Moi cela, jamais. » (Anglais : "that’s not me")
  • « Nukkua pois » — Euphémisme de mourir. « Dormir à jamais. »

Apparentés étymologiques[modifier]

Noms :
Verbes :
Adjectifs :
Adverbes :

Portugais[modifier]

Étymologie[modifier]

Du latin post.

Conjonction[modifier]

pois /pojʃ/

  1. Donc.

Synonymes[modifier]