tromper

Définition, traduction, prononciation, anagramme et synonyme sur le dictionnaire libre Wiktionnaire.
Aller à : navigation, rechercher

Français[modifier]

Étymologie[modifier]

Tromper signifiait avant le XIVe siècle « jouer de la trompe ». Ce verbe neutre, en prenant la forme réfléchie, « se tromper », acquit le sens de « se jouer de », puis de « se moquer de ». Il s’agit d’un cas de néologisme de signification.

Verbe[modifier]

tromper /tʁɔ̃.pe/ transitif 1er groupe (conjugaison) (Pronominal : se tromper)

  1. Abuser de la confiance de quelqu’un.
    • Il nous a tous trompés.
  2. Induire en erreur, par artifice.
    • (Absolument)Delcassé ne mentait pas, mais il lui arrivait de tromper sur ses intentions, sur ses projets. Il trompait par ses silences, il trompait par des flux de paroles derrière lesquels il abritait des desseins patiemment médités. (Joseph Caillaux, Mes Mémoires, I, Ma jeunesse orgueilleuse, 1942)
  3. Trahir, être infidèle à son mari, son épouse, son amant, etc.
    • Cette femme trompe son mari.
    • Il la trompe indignement.
    • Paul trompe Bernadette avec Gisèle.
  4. (Figuré) Choses qui donnent lieu à quelque erreur, à quelque méprise.
    • L’horloge nous a trompés.
    • Sa maladie a trompé tous les médecins.
    • Cet homme a une mine qui trompe.
    • Nos sens nous trompent souvent.
    • Mes yeux ne m’ont point trompé.
  5. (Figuré) Décevoir, faire ou dire quelque chose de contraire à l’attente de quelqu’un, soit en bien, soit en mal.
    • Il a trompé nos espérances, trompé notre attente.
    1. Se dit des Choses dans un sens analogue.
      L’événement a trompé leurs calculs, leurs conjectures.
  6. (Terme d’escrime) Soustraire sa lame à la parade adverse.
  7. Utiliser un artifice pour faire oublier, éliminer ou atténuer un sentiment ou une sensation désagréable.
    • Elle machouilla un chewing-gum pour tromper sa faim.
    • Au briefing du lundi, il fait des sudokus pour tromper l'ennui.

Synonymes[modifier]

abuser

Dérivés[modifier]

  • se tromper
  • tromperie
  • trompeur
  • trompement
  • Tromper au jeu, Tricher.
  • Tromper la vigilance de quelqu’un, tromper quelqu’un malgré sa vigilance, échapper à sa surveillance.
  • Tromper les regards, échapper aux regards.
  • Tromper son ennui, ses ennuis, ses peines, Se distraire de ses ennuis, du sujet de ses peines.
  • Tromper le temps, S’amuser, s’occuper à quelque chose, afin de ne pas trouver le temps long.

Traductions[modifier]

Traductions à trier[modifier]

Prononciation[modifier]

Références[modifier]