barrer

Définition, traduction, prononciation, anagramme et synonyme sur le dictionnaire libre Wiktionnaire.

Français[modifier le wikicode]

Étymologie[modifier le wikicode]

(XIIe siècle)[1] Dénominal de barre.

Verbe [modifier le wikicode]

barrer \bɑ.ʁe\ ou \ba.ʁe\ transitif 1er groupe (voir la conjugaison) (pronominal : se barrer)

  1. Fermer avec une barre.
    • Il avait fallu barrer les portes, faire de nuit des rondes avec un fusil autour des bâtiments. — (Pourrat, Gaspard des montagnes, Le Pavillon des amourettes, 1930)
  2. (Par extension) (Canada) (Québec) (Louisiane) Verrouiller, fermer à clef.
  3. (Par extension) Fermer, obstruer un chemin, un passage.
    • Les sables barrent l’entrée du port.
    • Le camion barrant la route, ceux qui le suivaient s'étaient arrêtés. — (André Malraux, L'Espoir, 1937)
    • Ces crêtes barrant l’horizon ressemblaient à d’anciennes falaises marines. — (H. G. Wells, La Guerre dans les airs, 1908, traduction d’Henry-D. Davray et B. Kozakiewicz, Mercure de France, Paris, 1910, page 268 de l’édition de 1921)
    • A 11 heures, nous devons descendre au ras de la mer ; une masse nuageuse nous barre la route ; elle est beaucoup trop élevée pour être survolée. — (Jean Mermoz, Mes Vols, p. 85, Flammarion, 1937)
  4. (Sens figuré) (Par ellipse) Traverser, gêner quelqu’un dans ses projets, dans ses entreprises, lui susciter des obstacles ; barrer le chemin.
    • Cet homme me barre dans tout ce que j’entreprends.
    • On l’a barré dans ses projets.
  5. Garnir, fortifier d’une barre.
    • Barrer une table.
    • Barrer les fonds d’un tonneau.
  6. Tirer un ou plusieurs traits de plume sur quelque écrit, pour montrer qu’on ne doit pas y avoir égard, pour le biffer, l’annuler.
    • Il faut barrer ces deux lignes.
    • Barrer un compte, un article de compte.
  7. (Sens figuré) Écarter, exclure, ne pas retenir.
    • Il faut le barrer.
  8. (Médecine vétérinaire) Lier, afin d’empêcher une maladie de s’étendre d’une partie à une autre.
    • Barrer un vaisseau, un nerf.
  9. (Marine) Diriger un vaisseau à l’aide de la barre.
    • Vers 4 heures, j’aperçois de nouveau la terre après avoir barré toute la nuit ; je passe au petit jour près d’un destroyer américain et entre dans le port Saint-Georges. — (Alain Gerbault, À la poursuite du soleil, tome 1 : De New-York à Tahiti, 1929)

Dérivés[modifier le wikicode]

Traductions[modifier le wikicode]

Prononciation[modifier le wikicode]

Anagrammes[modifier le wikicode]

Modifier la liste d’anagrammes

Voir aussi[modifier le wikicode]

Références[modifier le wikicode]

Ancien français[modifier le wikicode]

Étymologie[modifier le wikicode]

Dénominal de barre.

Verbe [modifier le wikicode]

barrer \Prononciation ?\ 1er groupe (voir la conjugaison)

  1. Barrer.
    • Quand se furent armé li quatre bacheler,
      Vunt as uis de la sale, mais n'i porent entrer,
      Car um les out ainz fait après els bien barrer.
      — (Th. le mart. 144, XIIe siècle)
      La traduction en français de l’exemple manque. (Ajouter)
    • Renart qui savoit tous les estres,
      Regarde par unes fenestres,
      Si eles estoient fermées
      Mais il les voit toutes barrées.
      — (Roman de Renart, XIIIe siècle)
      La traduction en français de l’exemple manque. (Ajouter)
    • Gentement fu vestis d'une robe barrée — (Baud. de Seb. I, 972, XIVe siècle)
      La traduction en français de l’exemple manque. (Ajouter)
    • Passe ces huys barrés de puissant fer. — (Marot, I, 252, XVIe siècle)
      La traduction en français de l’exemple manque. (Ajouter)

Variantes[modifier le wikicode]

Références[modifier le wikicode]

Anglais[modifier le wikicode]

Étymologie[modifier le wikicode]

 Dérivé de bar, avec le suffixe -er.

Nom commun [modifier le wikicode]

Singulier Pluriel
barrer
\Prononciation ?\
barrers
\Prononciation ?\

barrer \Prononciation ?\

  1. Barreur, personne qui barre.

Espagnol[modifier le wikicode]

Étymologie[modifier le wikicode]

Du latin verrere (« balayer »).

Verbe [modifier le wikicode]

barrer \baˈreɾ\ 2e groupe (voir la conjugaison)

  1. Balayer.
  2. Balayer, éliminer.
    • Las transformaciones sociales barrieron el viejo orden.

Synonymes[modifier le wikicode]

Dérivés[modifier le wikicode]

Apparentés étymologiques[modifier le wikicode]

Prononciation[modifier le wikicode]

Références[modifier le wikicode]