couille

Définition, traduction, prononciation, anagramme et synonyme sur le dictionnaire libre Wiktionnaire.
Aller à : navigation, rechercher
Voir aussi : couillé

Français[modifier]

Étymologie[modifier]

Du latin populaire *colea, féminin du latin coleus (« testicule ») ou, neutre pluriel de *coleum, devenu féminin.

Nom commun[modifier]

Singulier Pluriel
couille couilles
\kuj\

couille \kuj\ féminin

  1. (Vulgaire) Testicule.
  2. (Vulgaire) Connerie.
    • Il ne raconte que des couilles.
  3. (Vulgaire) et (Figuré) Problème.
    • Alors là, chef, il y a une grosse couille, plus rien ne marche !
  4. (Vulgaire) Symbole du courage, de la hardiesse.
    • Lui, au moins, il a des couilles, il ne s’est pas dégonflé.
    • Descends, si t’as des couilles !
  5. (Populaire) Bouchon doseur.
    • Vas-y, mets moi une couille de Pastis !
  6. (Argot) Pote.
    • Ça va, ma 'couille’ ?
    • Hé, Momo, tu promènes tes couilles ?!

Synonymes[modifier]

Dérivés[modifier]

Proverbes et phrases toutes faites[modifier]

Traductions[modifier]

Forme de verbe[modifier]

Conjugaison du verbe couiller
Indicatif Présent je couille
il/elle/on couille
Imparfait
Passé simple
Futur simple
Subjonctif Présent que je couille
qu’il/elle/on couille
Imparfait
Impératif Présent (2e personne du singulier)
couille

couille \kuj\

  1. Première personne du singulier du présent de l’indicatif de couiller.
  2. Troisième personne du singulier du présent de l’indicatif de couiller.
  3. Première personne du singulier du présent du subjonctif de couiller.
  4. Troisième personne du singulier du présent du subjonctif de couiller.
  5. Deuxième personne du singulier de l’impératif de couiller.

Anagrammes[modifier]

Voir aussi[modifier]

Références[modifier]

Moyen français[modifier]

Étymologie[modifier]

Du latin populaire *colea, féminin du latin coleus (« testicule ») ou, neutre pluriel de *coleum, devenu féminin.

Nom commun[modifier]

couille \Prononciation ?\ féminin

  1. Personne lâche[1].

Références[modifier]

  1. Dictionnaire du moyen français, Larousse.