mousse

Définition, traduction, prononciation, anagramme et synonyme sur le dictionnaire libre Wiktionnaire.
Aller à : navigation, rechercher
Voir aussi : moussé, Moussé

Français[modifier]

Étymologie[modifier]

(Nom commun 1) Provient probablement à la fois du vieux-francique *mosa (issu du néerlandais mos) (« mousse », la plante, sens 1.1) latinisé en mossa, et du latin mulsa (« hydromel »), qui aurait été utilisé pour désigner la plante métaphoriquement.
(Nom commun 2) Emprunté soit à l’espagnol mozo (« garçonnet, jeune homme puis apprenti marin ») soit au catalan mosso (« jeune homme puis apprenti marin »), lui-même emprunté à l’espagnol mozo. Le mot mozo vient du latin muttiu (« émoussé »), à cause du fait que l’on rasait la tête des garçonnets et des jeunes gens.
(Nom commun 3) Du gaulois *mudia (« excrément », « souillure ») soit du breton mous (« tas d’ordures »)[1], ou mouez (« puanteur »).
(Adjectif) Du latin mutius (« tronqué ») qui dérive du radical utt- (« motte »).

Nom commun 1[modifier]

Singulier Pluriel
mousse mousses
\mus\
De la mousse. (1)
La mousse d’un cappucino. (2)
Une mousse. (4)

mousse \mus\ féminin

  1. (Botanique) Plante rase des lieux humides.
    • En 1873, le bryologue RENAUD publiait, en collaboration avec D. LALOY, un excellent Catalogue des plantes phanérogames et des Mousses observées jusqu’à cette époque dans le département de la Haute-Saône […] (Gustave Malcuit, Contributions à l’étude phytosociologique des Vosges méridionales saônoises, les associations végétales de la vallée de La Lanterne, thèse de doctorat, Société d’édition du Nord, 1929, p. 2)
  2. (Figuré) Amas serré de bulles qui se forme à la surface d’un liquide.
    • Un cantinier qui se rase sur l’accotement, sa glace pendue à un cerisier, attend avec nervosité, la figure débordant de mousse, que nous ayons fini de faire trembler la route. (Jean Giraudoux, Retour d’Alsace - Août 1914, 1916)
  3. (Cuisine) (Par extension) Dessert, plein de bulles, en général au chocolat.
    • Sorbet, gâteau au chocolat, tarte au pommes, crème caramel, mousse au chocolat. Je vous récite la litanie mais il n'y a qu'un dessert qui compte : nos îles flottantes. (Paul Emond, Les îles flottantes : théâtre, Éditions Lansman, 2005, p.51)
  4. (Physique) Catalyseur
    • De la mousse de platine dans les pots d'échapppement
  5. (Par métonymie) (Familier) Bière.
    • « Une bonne mousse bien fraîche, sans faux-col » est un oxymore.

Synonymes[modifier]

Amas de bulles (2) :
Bière (4) :

Dérivés[modifier]

Traductions[modifier]

Nom commun 2[modifier]

Singulier Pluriel
mousse mousses
\mus\

mousse \mus\ masculin

Un mousse. (1)
  1. Jeune marin.
    • Les mousses, en raison de leur gymnastique particulière, ont aussi les bras et les muscles pectoraux très-gros. (J. Déhès, Essai sur l’amélioration des races chevalines de la France, 1868)  (information à préciser ou à vérifier)
    • Jean Donnard allait répondre, quand les sept marins et le mousse, qui formaient le reste de son équipage, apparurent sur la cale, portant leurs capotes de toile cirée et leurs paniers d’osier. (Octave Mirbeau, Les eaux muettes)
    • Les mousses sont souvent les souffre-douleur de l'équipage. Tel maître a l'habitude de soulever, longtemps, par les deux oreilles un moussaillon terrifié ; un mousse est attaché plusieurs heures par les pieds et les mains au grand mât […]. (Étienne Dupont, Le vieux Saint-Malo - Les Corsaires chez eux, p.75, éd. Honoré Champion, 1925)

Synonymes[modifier]

Dérivés[modifier]

Traductions[modifier]

Nom commun 3[modifier]

Singulier Pluriel
mousse mousses
\mus\

mousse \mus\ masculin

  1. (Vieilli) (Argot) Excrément.

Dérivés[modifier]

Adjectif[modifier]

Singulier Pluriel
mousse mousses
\mus\

mousse \mus\ masculin et féminin identiques

  1. (Vieilli) Qui est émoussé, qui a perdu son tranchant, en parlant d’une lame.
    • Pour compléter la nomenclature exacte de nos articles de voyage, je noterai une pharmacie portative contenant des ciseaux à lames mousses, des attelles pour fracture, une pièce de ruban en fil écru, des bandes et compresses, du sparadrap [...]. (Jules Verne, Voyage au centre de la Terre, ch. 11, 1867)

Synonymes[modifier]

Dérivés[modifier]

Traductions[modifier]

Forme de verbe[modifier]

Conjugaison du verbe mousser
Indicatif Présent je mousse
il/elle/on mousse
Imparfait
Passé simple
Futur simple
Subjonctif Présent que je mousse
qu’il/elle/on mousse
Imparfait
Impératif Présent (2e personne du singulier)
mousse

mousse \mus\

  1. Première personne du singulier du présent de l’indicatif de mousser.
  2. Troisième personne du singulier du présent de l’indicatif de mousser.
  3. Première personne du singulier du présent du subjonctif de mousser.
  4. Troisième personne du singulier du présent du subjonctif de mousser.
  5. Deuxième personne du singulier de l’impératif de mousser.

Prononciation[modifier]

  • France  : écouter « mousse [mus] »

Voir aussi[modifier]

Références[modifier]

  1. CNRTL

Ancien français[modifier]

Étymologie[modifier]

Voir mousse (« émoussé »).

Adjectif[modifier]

mousse \Prononciation ?\ masculin et féminin identiques

  1. Émoussé.
    • petites pointes mousses.
  2. Inerte, sans force.
    • un mousse remede.
  3. Bas.
    • a voix mousse.

Variantes[modifier]

Synonymes[modifier]

Dérivés[modifier]

Dérivés dans d’autres langues[modifier]

Nom commun[modifier]

mousse \Prononciation ?\ féminin

  1. Variante de moge.

Références[modifier]

Anglais[modifier]

Étymologie[modifier]

Étymologie manquante ou incomplète. Si vous la connaissez, vous pouvez l’ajouter en cliquant ici.

Nom commun[modifier]

mousse \muːs\ (pluriel : mousses)

  1. Mousse en tant que crème de cuisine.
  2. Mousse pour fixer les cheveux.

Finnois[modifier]

Étymologie[modifier]

Du français.

Nom commun[modifier]

mousse

  1. (Cuisine) Mousse.
    • Suklaamousse.
      Mousse au chocolat.

Prononciation[modifier]

Pas de prononciation établie

Vocabulaire apparenté par le sens[modifier]