noix

Définition, traduction, prononciation, anagramme et synonyme sur le dictionnaire libre Wiktionnaire.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche

Français[modifier le wikicode]

Étymologie[modifier le wikicode]

Du latin nux, nucis (« noix »).

Nom commun [modifier le wikicode]

Singulier et pluriel
noix
\nwɑ\
Une noix ouverte (1).
Une noix d’arbalète (6).
En (B) la noix d'une rotule (9).
Noix de serrage (10).

noix \nwɑ\ féminin, singulier et pluriel identiques

  1. (Botanique) Fruit charnu produit par le noyer (Juglans). C’est une drupe composée d’une écale non consommable, le brou (mésocarpe) et d’un noyau qui, une fois lignifié, en constitue la coque (endocarpe).
    • Un jour de ce mois d’octobre donc, nous étions tous occupés à ramasser les noix. Pour nous empêcher d’en manger, mon père nous faisait chanter en même temps. Dans un chœur, il et facile de déceler les chanteurs qui ont la bouche pleine. La mélodie qu’il préférait pour accompagner ce travail était Venise et Bretagne. — (Jean L’Hôte, La Communale, Seuil, 1957, réédition J’ai Lu, page 22)
    • Il n'y avait plus qu'a faucher le blé noir, arracher les pommes de terre et gauler noix et châtaignes ; de ceci les gamins se chargeaient le jeudi et le dimanche, pour se distraire. — (Henri Bachelin, Le Village, Marivole Éditions, 2013, chap. 3)
    1. (Par analogie) (Anatomie) (Argot) (Au pluriel) Testicules.
      • Alors, si vous êtes plus à l’aise avec les notions concrètes, je peux vous proposer mon pied dans les noix — (Alexandre Astier, Kaamelott, Livre V, épisode Le dernier jour)
  2. (Par métonymie) (Cuisine) Graine oléagineuse comestible contenue dans la coque.
  3. (Par analogie) (Par extension) Fruit de diverses espèces d’arbres à enveloppe ligneuse.
    • Et le Progrès vint, qui l’obligea à mettre dans son étalage des artichauts et des aubergines de France, des pommes étrangères, […] des bananes, des noix aux formes insolites, des « grappes fruits » et des mangues… — (H. G. Wells, La Guerre dans les airs, 1908, traduction d’Henry-D. Davray et B. Kozakiewicz, Mercure de France, Paris, 1910, page 8 de l’éd. de 1921)
    • La noix verte du cocotier donne une eau rafraîchissante, […] ; de l'amande râpée on extraie par compression un lait crémeux qui entre dans la préparation des aliments ; […]. — (Alain Gerbault, À la poursuite du Soleil ; t.1, de New-York à Tahiti, 1929)
  4. (Métrologie) (Familier) Une quantité de la taille d’une noix.
    • Une noix de beurre.
  5. (Boucherie) Morceau de viande de bon goût situé dans la cuisse, les lombes ou l’épaule.
    • Le temps venu, le maître de chai juge de la fin de l’affinage en palpant le jambon. Noix et sous-noix doivent être sèches mais pas trop. Enfoncée avec le pouce, la graisse doit revenir en place. A l’aide d’une petite tige en résine, il pique aussi différentes parties de la pièce pour retrouver les parfums d’un jambon mûri à point.— (Stéphane Davet, Le « pata negra », ce petit miracle gustatif, Le Monde, 12 mars 2020)
    1. (En particulier) La partie glanduleuse qui se trouve dans l’épaule de veau, près de la jointure des deux os.
      • La noix de veau est un morceau délicat.
    2. (En particulier) La pelote graisseuse qui se trouve dans les muscles lombaires du bœuf.
      • Gîte à la noix.
    3. (En particulier) La partie glanduleuse qui se trouve au milieu d’un morceau de viande.
      • Noix de gigot, de côtelette, etc.
  6. (Mécanique) Partie du ressort d’une arbalète où la corde est arrêtée quand elle est tendue.
  7. (Désuet) Partie du ressort d’un fusil, d’un pistolet, etc., garnie de deux crans, dont l’un sert pour le repos et l’autre pour la détente, et qui s’engrènent dans la mâchoire de la gâchette.
  8. (Mécanique) Roue dentée qui fait partie d’un moulin à café, à poivre, etc., et qui sert à broyer la graine.
    • La noix de ce moulin est usée.
    • La noix n de la broche, au lieu d’être calée directement sur celle-ci, est posée sur une buselure d qui sert de guide à la broche. À l’intérieur de cette buselure est fixée une petite cale o […]. — (D. de Prat, Nouveau manuel complet de filature ; 1re partie : Fibres animales & minérales, Encyclopédie Roret, 1914)
  9. (Mécanique) Partie sphérique convexe (« boule ») d’une rotule, s’insérant dans la chape.
  10. (Chimie) Système composé d’une partie centrale et de deux vis servant à maintenir la pince sur le support, utilisé par exemple en distillation.
  11. (Familier) Personne stupide, niaise. Souvent dans l'exclamation : « Mais quelle noix ! ».
  12. (Mécanique) Pièce cylindrique fendue servant à l’entraînement d’un cardan.
    • Noix de cardan.
  13. (Mécanique) Écrou entraîné en translation pas une vis sans fin.

Hyperonymes[modifier le wikicode]

Dérivés[modifier le wikicode]

Apparentés étymologiques[modifier le wikicode]

Traductions[modifier le wikicode]

Traductions à trier[modifier le wikicode]

Prononciation[modifier le wikicode]



Homophones[modifier le wikicode]

Anagrammes[modifier le wikicode]

Voir aussi[modifier le wikicode]

  • noix sur l’encyclopédie Wikipédia Wikipedia-logo-v2.svg

Références[modifier le wikicode]