barde

Définition, traduction, prononciation, anagramme et synonyme sur le dictionnaire libre Wiktionnaire.
Aller à : navigation, rechercher
Voir aussi Voir aussi : bardé

Français[modifier | modifier le wikitexte]

Étymologie[modifier | modifier le wikitexte]

(Nom commun 1) Du bas-latin barda (« bât »). Certaines provinces emploient pour « selle » le mot aubarde, qui correspond à l’espagnol et portugais albarda.
De l’allemand Bart (« hache ») pour l'étymologie de l’ancien français, barde avec le sens de « arme offensive » (→ voir hallebarde).
Du sens de « selle, caparaçon », on est passé à celui de « armure défensive du cheval », et enfin à celui de pièces de lard avec lesquelles on couvre une volaille.
(Nom commun 2) (xvie siècle) Du latin bardus, apparenté au breton barzh.

Nom commun 1[modifier | modifier le wikitexte]

Singulier Pluriel
barde bardes
/baʁd/

barde /baʁd/ féminin

  1. Longue selle faite uniquement de grosses toiles piquées et bourrées. On dit aussi bardelle.
  2. (Histoire) Ancienne armure faite de lames de fer, qu’on plaçait sur le poitrail d’un cheval.
    • On lit dans l'article 11 de ces statuts : « Les armuriers feront tous harnais pour hommes, comme corcelets, cuirasses, haussecols, gorgerins, etc., et toutes bardes pour chevaux comme frontails, chanfreins, flanquois et collières. » (Bulletin de la Société des sciences naturelles et des arts de Saint-Etienne, 1850)
    • J'y vois de gros gardes, cuirassés de bardes, portant hallebardes de sucre candi. (Pierre Jean de Béranger, Cocagne.)
  3. (Cuisine) Fine tranche de lard dont on entoure les chapons, les bécasses, les perdrix, les rosbifs etc. que l’on va faire rôtir.
    • j’allais oublier d’acheter du lard… Madame Quenu, coupez-moi douze bardes, mais bien minces, n’est-ce pas ? (Émile Zola, Le Ventre de Paris , 1873)
    • Faîtes rôtir des poulardes bien tendres avec une barde de lard sur l'estomac; …. (Anonyme, L'agronome ou dictionnaire portatif du cultivateur. -Rouen, 1787)

Nom commun 2[modifier | modifier le wikitexte]

Singulier Pluriel
barde bardes
/baʁd/

barde /baʁd/ masculin

  1. (Antiquité) Membre de la classe sacerdotale, celte ou gauloise, spécialisé dans la poésie orale et chantée.
  2. (Par extension) (Littéraire) Chanteur, poète.
    • Or, Canalis, crayonné dans une pose assez byronienne, offrait à l’admiration publique ses cheveux en coup de vent, son cou nu, le front démesuré que tout barde doit avoir. (Honoré de Balzac, Modeste Mignon, 1844)
    • Ces hauts faits chevaleresques fournirent des sujets de chants aux bardes et aux ménestrels, …. (Walter Scott, Ivanhoé, Traduction de l’anglais par Alexandre Dumas, 1820)
    • De chaumières en tavernes, il écoute les bardes et les vieux rhapsodes qui lui récitent des chants populaires remontant à la nuit des temps. (André Clavel, L'Iliade boréale, dans L'Express n° 3081, 21 juillet 2010)

Synonymes[modifier | modifier le wikitexte]

chanteur :

Traductions[modifier | modifier le wikitexte]

Traductions à trier[modifier | modifier le wikitexte]

Forme de verbe[modifier | modifier le wikitexte]

Conjugaison du verbe barder
Indicatif Présent je barde
il/elle/on barde
Imparfait
Passé simple
Futur simple
Subjonctif Présent que je barde
qu’il/elle/on barde
Imparfait
Impératif Présent (2e personne du singulier)
barde

barde /baʁd/

  1. Première personne du singulier de l’indicatif présent du verbe barder.
  2. Troisième personne du singulier de l’indicatif présent du verbe barder.
  3. Première personne du singulier du subjonctif présent du verbe barder.
  4. Troisième personne du singulier du subjonctif présent du verbe barder.
  5. Deuxième personne du singulier de l’impératif du verbe barder.

Anagrammes[modifier | modifier le wikitexte]

Prononciation[modifier | modifier le wikitexte]

Voir aussi[modifier | modifier le wikitexte]

Références[modifier | modifier le wikitexte]

Slovène[modifier | modifier le wikitexte]

Forme de nom commun[modifier | modifier le wikitexte]

barde /Prononciation ?/ masculin animé

  1. Accusatif pluriel de bard.