citer

Définition, traduction, prononciation, anagramme et synonyme sur le dictionnaire libre Wiktionnaire.
Aller à : navigation, rechercher

Français[modifier | modifier le wikitexte]

Étymologie[modifier | modifier le wikitexte]

Du latin citare (« pousser, faire sortir, (pousser un cri >) appeler, citer, mentionner »).

Verbe[modifier | modifier le wikitexte]

citer /si.te/ transitif 1er groupe (conjugaison)

Le toréador cite le taureau (5).
  1. (Droit) Assigner à comparaître devant une juridiction civile ou religieuse.
    • Citer devant un tribunal, en police correctionnelle. - Citer un prévenu. - Citer des témoins devant une Cour d’assises.
    • Citer devant le concile - Citer quelqu’un à comparaître.
  2. Alléguer ; rapporter.
    • […]; et, d’autre part, elle citait, de mémoire, des morceaux d’une mystique un peu bizarre de la fin du XVIe siècle, Jeanne Chézard de Matel, […]. (Joris-Karl Huysmans, La Cathédrale, Plon-Nourrit, 1915)
    • (Absolument)Citer faux, citer juste.
  3. Désigner le passage du livre que l’on allègue ou l’auteur de la nouvelle qu’on rapporte ; nommer celui de qui on tient une nouvelle, ou quelque chose de semblable.
    • Sieger dira qu'il énonce en exégète et non en théologien (enseigne à la faculté des arts, non de théologie), et que citer un auteur n'est pas reprendre à son compte l'énoncé. (De l'art du passage: histoire et représentation, L'Harmattan, 2010, note de bas de page 515)
    • Voilà une étrange nouvelle ; celui de qui vous la tenez vous a-t-il cité son auteur ?
  4. Signaler, distinguer une personne ou une chose qui mérite d’être remarquée, de quelque manière que ce soit.
    • Il est cité pour sa bravoure. - On le cite parmi les plus habiles. - Citer quelqu’un pour exemple, en exemple. - Il serait trop long de citer tous ceux qui se distinguèrent.
    • Ils citaient avec orgueil ces grands noms. - Les connaisseurs citent principalement tel tableau.
    • (Militaire)Ce soldat a été cité à l’ordre de l’armée.
  5. (Tauromachie) Action pour le toréador d' attirer l'attention du taureau, de le provoquer.
    • Citer, étymologiquement, c'est appeler, faire venir à soi pour le meilleur et pour le pire (ainsi, le matador cite le taureau), alors que l'exemplum est un extrait. (Alain Rey, Dictionnaire amoureux des dictionnaires, 2011).
    • Le toréador cite le taureau avec la muleta.

Traductions[modifier | modifier le wikitexte]

Prononciation[modifier | modifier le wikitexte]

Voir aussi[modifier | modifier le wikitexte]

  • Citar sur Wikipédia Article sur Wikipédia (Citer en tauromachie (5)).

Références[modifier | modifier le wikitexte]

Latin[modifier | modifier le wikitexte]

Étymologie[modifier | modifier le wikitexte]

De cis.

Adjectif[modifier | modifier le wikitexte]

Cas Singulier Pluriel
Masculin Féminin Neutre Masculin Féminin Neutre
Nominatif citer citra citrum citri citrae citra
Vocatif citer citra citrum citri citrae citra
Accusatif citrum citram citrum citros citras citra
Génitif citri citrae citri citrorum citrarum citrorum
Datif citro citrae citro citris citris citris
Ablatif citro citra citro citris citris citris

citer /Prononciation ?/ masculin (comparatif : cĭtĕrĭor)

  1. Qui est en deçà.

Références[modifier | modifier le wikitexte]

Slovène[modifier | modifier le wikitexte]

Forme de nom commun[modifier | modifier le wikitexte]

citer /Prononciation ?/ féminin

  1. Génitif pluriel de citre.