essai

Définition, traduction, prononciation, anagramme et synonyme sur le dictionnaire libre Wiktionnaire.
Aller à : navigation, rechercher

Français[modifier | modifier le wikitexte]

Étymologie[modifier | modifier le wikitexte]

(xiie siècle) Issu du bas latin exagium, de exigere (« juger, examiner, peser ») dont dérive aussi examen.

Nom commun[modifier | modifier le wikitexte]

Singulier Pluriel
essai essais
/e.sɛ/
ou /ɛ.sɛ/

essai /e.sɛ/ ou /ɛ.sɛ/ masculin

  1. Test, examen, épreuve de solidité, de pérennité, d’adéquation.
    • Les obus sont chargés avec une poudre spéciale appelée lydite, dont les essais ont donné des résultats terrifiants. (La France Libre, du 29 août 1898, p. 2)
    • Embaucher quelqu’un à l’essai.
  2. (En particulier) Opération par laquelle on s’assure de la pureté d’un métal ou de la nature de celui qui est contenu dans une mine.
    • Faire l’essai d’une mine.
    • Laboratoire d’essais.
  3. Tentative.
    • Il en est à son troisième essai pour obtenir ce poste.
  4. Premières productions de l’esprit ou de l’art qui se font sur quelque sujet, sur quelque matière, pour voir si l’on y réussira.
    • Il a voulu montrer par cet essai de quoi il était capable.
  5. (Littérature) Ouvrage littéraire explorant un domaine donné selon le point de vue de l’auteur. Il est intitulé ainsi, soit par modestie, soit parce que l’auteur ne se propose pas d’approfondir la matière de son traité. — Note : Contrairement à l’étude, l’essai peut être polémique ou partisan.
    • En littérature, le pamphlet a cédé la place à l’essai. L’essayiste sème sa pensée dans les sillons qu’a creusés la mode. Le pamphlétaire laboure à côté. C’est mal vu. (Philippe Tesson, en avant-propos de André Malraux ou le temps du silence par André Brincourt, 1966)
    • Le présent mémoire constitue donc le premier essai phytosociologique entrepris sur la flore d'une de nos plus intéressantes vallées sous-vosgiennes. (Gustave Malcuit, Contributions à l'étude phytosociologique des Vosges méridionales saônoises, les associations végétales de la vallée de La Lanterne, thèse de doctorat, Soc. d'édit. du Nord, 1929, p.4)
  6. (Rugby) Point marqué par une équipe de rugby lorsqu’un de ses joueurs plaque le ballon au sol dans l’enbut adverse.
    • Ce joueur a marqué trois essais.

Dérivés[modifier | modifier le wikitexte]

Traductions[modifier | modifier le wikitexte]

Traductions à trier[modifier | modifier le wikitexte]

Forme de verbe[modifier | modifier le wikitexte]

Conjugaison du verbe esser
Indicatif Présent
Imparfait
Passé simple j’essai
Futur simple

essai /e.se/ ou /ɛ.se/

  1. Première personne du singulier du passé simple de esser.

Prononciation[modifier | modifier le wikitexte]

Homophones[modifier | modifier le wikitexte]

Anagrammes[modifier | modifier le wikitexte]

Voir aussi[modifier | modifier le wikitexte]

Références[modifier | modifier le wikitexte]

Ancien occitan[modifier | modifier le wikitexte]

Wiki letter w.svg

Étymologie[modifier | modifier le wikitexte]

Du latin exagium.

Nom commun[modifier | modifier le wikitexte]

essai masculin

  1. Essai, épreuve.

Variantes[modifier | modifier le wikitexte]

Apparentés étymologiques[modifier | modifier le wikitexte]

Références[modifier | modifier le wikitexte]

  • François Raynouard, Lexique roman ou Dictionnaire de la langue des troubadours, comparée avec les autres langues de l'Europe latine, 1838-1844