mire

Définition, traduction, prononciation, anagramme et synonyme sur le dictionnaire libre Wiktionnaire.
Aller à : navigation, rechercher
Voir aussi Voir aussi : míre, mìre, míře, Miré, miré, mirë, mirė

Français[modifier | modifier le wikitexte]

Étymologie[modifier | modifier le wikitexte]

(Nom 1) Déverbal de mirer, au sens de « signal fixe servant à orienter un instrument d’arpentage », de l’italien mira (« but, cible, visée » puis « visée, dispositif permettant d'ajuster un tir »).
(Nom 1) De l’ancien français mire, plus avant, du latin medicus

Nom commun 1[modifier | modifier le wikitexte]

Singulier Pluriel
mire mires
/miʁ/
Mire de télévision.

mire /miʁ/ féminin

  1. Sorte de bouton placé vers l’extrémité d’une arme à feu, d'un jalon, etc., et qui sert à mirer.
  2. (Audiovisuel) Image fixe permettant les réglages de l’écran.
    • À l’époque où il y avait une mire entre les programmes de la télévision, Mathieu et Thomas étaient capables de rester des heures devant l’écran à la regarder. (Jean-Louis Fournier, Où on va, papa, Stock, p. 127)
  3. (Topographie) Règle graduée qui permet, avec un niveau, de mesurer des niveaux, c’est-à-dire des différences d’altitude.
    • Avec une mire, on peut également mesurer des distances à l’aide d’un télémètre stadimétrique intégré au niveau optique, ou par méthodes trigonométriques avec un théodolite. Sur les mires destinées à être utilisées avec des niveaux électroniques, les graduations sont remplacées par un code-barres.

Expressions[modifier | modifier le wikitexte]

Traductions[modifier | modifier le wikitexte]

Nom commun 2[modifier | modifier le wikitexte]

Singulier Pluriel
Masculin mire
/miʁ/
mires
/Prononciation ?/
Féminin miresse
/mi.ʁɛs/
miresses
/Prononciation ?/

mire masculin

  1. (Désuet) Médecin, au Moyen Âge et à la Renaissance.
    • Il y en avait qui ne s'asseyaient même plus au seuil de la maladrerie. Ceux-là, exténués, dolents, qu'avait marqués d'une croix la science des mires, promenaient leur ombre entre les quatre murailles d'un cloître. (Bertrand, Gaspard, 1841, p.158)
    • C'est le roi, ce mourant qu'assiste un mire chauve. (Verlaine, Poèmes saturnales, 1866, p.90)

Forme de verbe[modifier | modifier le wikitexte]

Conjugaison du verbe mirer
Indicatif Présent je mire
il/elle/on mire
Imparfait
Passé simple
Futur simple
Subjonctif Présent que je mire
qu’il/elle/on mire
Imparfait
Impératif Présent (2e personne du singulier)
mire

mire /miʁ/

  1. Première personne du singulier du présent de l’indicatif de mirer.
  2. Troisième personne du singulier du présent de l’indicatif de mirer.
  3. Première personne du singulier du présent du subjonctif de mirer.
  4. Troisième personne du singulier du présent du subjonctif de mirer.
  5. Deuxième personne du singulier de l’impératif présent de mirer.

Homophones[modifier | modifier le wikitexte]

Paronymes[modifier | modifier le wikitexte]

Anagrammes[modifier | modifier le wikitexte]

Voir aussi[modifier | modifier le wikitexte]

  • mire sur Wikipédia Article sur Wikipédia

Références[modifier | modifier le wikitexte]

Ancien français[modifier | modifier le wikitexte]

Étymologie[modifier | modifier le wikitexte]

Du latin medicus avec une évolution particulière du /d/ en /r/ caractéristique de mots savants.

Nom commun[modifier | modifier le wikitexte]

mire /Prononciation ?/ masculin

  1. Médecin, chirurgien.

Synonymes[modifier | modifier le wikitexte]

Anagrammes[modifier | modifier le wikitexte]

Références[modifier | modifier le wikitexte]

  • Frédéric Godefroy, Dictionnaire de l’ancienne langue française et de tous ses dialectes du ixe au xve siècle, édition de Paris, 1881-1902, F. Vieweg (mire)

Anglais[modifier | modifier le wikitexte]

Étymologie[modifier | modifier le wikitexte]

Du proto-germanique *miuzijō.

Nom commun[modifier | modifier le wikitexte]

Singulier Pluriel
mire
/ˈmɑɪə/
mires
/ˈmɑɪəz/

mire /ˈmɑɪə/

  1. Boue, bourbier.
    • When Caliban was lazy and neglected his work, Ariel (who was invisible to all eyes but Prospero’s) would come slyly and pinch him, and sometimes tumble him down in the mire. (Charles Lamb, Tales from Shakespeare, Hatier, collection « Les Classiques pour tous » no223, p. 51)

Anagrammes[modifier | modifier le wikitexte]