matorral

Définition, traduction, prononciation, anagramme et synonyme sur le dictionnaire libre Wiktionnaire.
Aller à : navigation, rechercher

Français[modifier]

Étymologie[modifier]

De l’espagnol matorral.

Nom commun [modifier]

Singulier Pluriel
matorral
\ma.tɔ.ʁal\
matorrals
\ma.tɔ.ʁal\
matorrales
\ma.tɔ.ʁa.lɛs\

matorral \ma.tɔ.ʁal\ masculin

  1. (Écologie) Fourré, zone occupée par des buissons et des broussailles en milieu de type méditerranéen.
    • Le matorral est une formation de végétaux ligneux, nanophanérophytes ou chaméphytes, dont la taille et le port sont soit naturels et par conséquent spécifiques, soit artificiels, résultant alors de traitements dégradants (coupe, incendie, pâture). (Charles Sauvage, Recherches géobotaniques sur les subéraies marocaines, Société des sciences naturelles et physiques du Maroc, 1961, p.181)
    • La couverture naturelle de la montagne est forestière, mais la forêt ne représente plus que 20 à 25 % de cette couverture, le matorral le reste, soit 75 à 80 %. (G. Maurer, Les paysans du haut Rif central, ‎Revue de géographie du Maroc, 968, p.8)
    • Le genêt constitue le fond et jusqu'à 80 % du couvert des grands matorrals sur coulées basaltiques, en mélange avec les thyms (Thymus zygis et algeriensis) , Helianthemum croceum, Teucrium polium, etc... (Travaux de l'Institut scientifique chérifien et de la Faculté des sciences: Série Botanique et biologique végétale, 1967, n°30-31, p.14)
    • Or l’ampleur du phénomène d’extension des “matorrales” au cours des dernières décennies est une menace grave pour les “dehesas” dont le processus de détérioration pourrait conduire à assez brève échéance, à leur disparition et par conséquent à la désertisation progressive des sierras andalouses. (Francis Fourneau, Yves Luginbuhl & Bernard Roux, Évolution des paysages et aménagement du territoire en Andalousie occidentale, Madrid : Casa de Velàzquez, 1990, page 55)
Note[modifier]
Seule une minorité de mots français en -al ont leur pluriel en -als au lieu de -aux. Il s’agit pour la plupart de noms (sans forme féminine) plutôt que des adjectifs, ou bien de mots qui doivent leur finale en -al à une étymologie différente (certains emprunts à l’anglais, par exemple) : abdal, aguedal, amenôkal, astronaval, aval, bal, banal, bancal, barbital (et ses composés comme penthiobarbital), cal, cantal, captal, caracal, caramousal, carnal, carnaval, cérémonial (le nom), chacal, chasal, chazal, chloral, choral, copal, corral, coucal, dual, emmental, emmenthal, étal, fatal, festival, final, floréal, foiral, furfural, gal, galgal, gardénal, gavial, gayal, goral, jharal, katal (et ses dérivés), kinjal, kraal, kral, kursaal, marial, marshal, matorral, minerval, mistral, narval, natal (et ses dérivés), naval (et ses composés comme aéronaval), nopal, pal (et ses composés comme contre-pal), panal, pascal (l’unité et ses dérivés), péchopal, pental, penthotal, pétrinal, pipéronal, pousal, prairial, pyridoxal, quetzal, récital, régal, rétinal (la substance chimique), revival, rial, rorqual, roseval, sabal, santal, saroual, serval, sial, sisal, sonal, spiritual (et negro-spiritual), tagal, tergal, tincal, tonal, trial, val (sauf dans l’expression par monts et par vaux), véronal, virginal (l’instrument de musique), waal.

Vocabulaire apparenté par le sens[modifier]

Traductions[modifier]

Références[modifier]

Espagnol[modifier]

Étymologie[modifier]

Étymologie manquante ou incomplète. Si vous la connaissez, vous pouvez l’ajouter en cliquant ici.

Nom commun [modifier]

matorral \ma.to.ˈral\ masculin (pluriel : matorrals \ma.to.ˈral\)

  1. (Écologie) Matorral.

Synonymes[modifier]

Apparentés étymologiques[modifier]

Vocabulaire apparenté par le sens[modifier]

Prononciation[modifier]

Références[modifier]