étale

Définition, traduction, prononciation, anagramme et synonyme sur le dictionnaire libre Wiktionnaire.
Aller à : navigation, rechercher
Voir aussi Voir aussi : étalé

Français[modifier | modifier le wikicode]

Étymologie[modifier | modifier le wikicode]

Étymologie manquante ou incomplète. Si vous la connaissez, vous pouvez l’ajouter en cliquant ici.

Adjectif[modifier | modifier le wikicode]

Singulier Pluriel
Masculin
et féminin
étale étales
/e.tal/

étale /e.tal/ masculin et féminin identiques

  1. (Marine) Qui est stationnaire.
  2. (En particulier) Qualifie la mer qui ne monte ni ne descend à la fin du flot ou du jusant.
    • Et que les globules figurent
      Une mathématique bleue,
      Sur cette mer jamais étale
      D’où me remonte peu à peu
      Cette mémoire des étoiles.
      (Léo Ferré, La Mémoire et la mer)
  3. (En particulier) Qualifie un fleuve en crue qui a fini de grossir sans avoir encore commencé à baisser.
  4. (En particulier) Qualifie un navire qui n’avance ni ne recule.
  5. (En particulier) Qualifie une ancre qui s’est fixée au fond.
  6. (En particulier) Qualifie un cordage qui s’arrête après avoir filé.
  7. (En particulier) Qualifie un vent dont la vitesse reste la même.
  8. (Pêche) Qualifie un filet fixe.
  9. (Figuré) Qui ne comporte aucune irrégularité, aucun imprévu, aucun mouvement brusque.
  10. (Figuré) (En particulier) Qui n'est ni à la hausse, ni à la baisse.
    • Par ailleurs, […] la croissance des salaires n’a pas été uniforme tout au long de l’échelle des revenus. […] Elle a été relativement étale entre les 10 % les moins bien payés et les 10 ou même 5% les mieux payés […] (INSEE, Partage de la valeur ajoutée, partage des profits et écarts de rémunérations en France, mai 2009)

Apparentés étymologiques[modifier | modifier le wikicode]

Nom commun[modifier | modifier le wikicode]

Singulier Pluriel
étale étales
/e.tal/

étale /e.tal/ masculin ou féminin (l’usage hésite)

  1. (Marine) (Par ellipse) État de la mer lorsqu’elle est stationnaire, sans mouvement important de marée.
    • Les capitaines de goélettes m’avaient tous conseillé d’entrer à l’étale de basse mer quand le courant est nul. (Alain Gerbault, À la poursuite du soleil ; tome 1 : De New-York à Tahiti, 1929)
    • Les deux dangers à craindre en rapport avec la profondeur d’eau, sont le cabanement (arrière qui plonge) et le salut (étrave qui plonge), le lancement doit se faire à l’étale pour éviter tout courant risquant de porter le navire de travers. (Alain Joubert, La Seine : mémoire d’un fleuve, 1994, p. 225)

Traductions[modifier | modifier le wikicode]

Forme de verbe[modifier | modifier le wikicode]

Conjugaison du verbe étaler
Indicatif Présent j’étale
il/elle/on étale
Imparfait
Passé simple
Futur simple
Subjonctif Présent que j’étale
qu’il/elle/on étale
Imparfait
Impératif Présent (2e personne du singulier)
étale

étale /e.tal/

  1. Première personne du singulier de l’indicatif présent du verbe étaler.
  2. Troisième personne du singulier de l’indicatif présent du verbe étaler.
  3. Première personne du singulier du subjonctif présent du verbe étaler.
  4. Troisième personne du singulier du subjonctif présent du verbe étaler.
  5. Deuxième personne du singulier de l’impératif présent du verbe étaler.

Prononciation[modifier | modifier le wikicode]

Homophones[modifier | modifier le wikicode]

Paronymes[modifier | modifier le wikicode]

Références[modifier | modifier le wikicode]