paraître

Définition, traduction, prononciation, anagramme et synonyme sur le dictionnaire libre Wiktionnaire.
Aller à : navigation, rechercher
Voir aussi : paraitre

Français[modifier | modifier le wikitexte]

Étymologie[modifier | modifier le wikitexte]

(Siècle à préciser) Du latin parere, via une forme populaire parescere → voir parecer en espagnol.

Verbe[modifier | modifier le wikitexte]

paraître /pa.ʁɛtʁ/ intransitif 3e groupe (conjugaison), (orthographe traditionnelle)

  1. Être exposé à la vue, se faire ou se laisser voir, se manifester.
    • Tirez les cordes de votre arc jusqu’à vos oreilles, et abattez de vos traits tous ceux qui paraîtront sur le rempart. (Walter Scott, Ivanhoé, Traduction de l’anglais par Alexandre Dumas, 1820)
    • De temps en temps, un requin paraissait à la surface avec son cortège habituel de rémoras parasites et de poissons-pilotes. (Alain Gerbault, À la poursuite du soleil; tome 1 : De New-York à Tahiti, 1929)
    • Voici l’acteur qui paraît le plus souvent.
    • Il n’a fait que paraître et disparaître.
    • Il a laissé paraître des sentiments qui ne lui font pas honneur.
    • Elle a été longtemps affaiblie par la maladie, mais il n’y paraît plus.
    • Sans qu’il y paraisse, il est fort riche.
  2. Être mis en vente, en circulation, en parlant d’un livre, d’une publication.
    • Die Gleichheit parait sur quatre grandes pages : son tirage est faible : 4000 exemplaires en 1900. (Annik Mahaim, Alix Holt & Jacqueline Heinen, Femmes et mouvement ouvrier: Allemagne d'avant 1914, Révolution russe, Révolution espagnole, Paris : Éditions La Brèche, 1979, p.50)
  3. Briller, se distinguer, se faire remarquer.
    • Les jeunes gens veulent quelque chose qui paraisse, aiment les choses qui paraissent.
  4. Sembler, avoir l’apparence.
    • La courte nuit d’été lui parut cependant interminablement longue. Il éprouvait une sensation désagréable d’insécurité et il s’imaginait, sans la moindre raison, que le jour la dissiperait. (H.G. Wells, La Guerre dans les Airs, 1908 - Traduit en 1910 par Henry-D. Davray & B. Kozakiewicz, Mercure de France, p.98, éd. 1921)
    • […], la discussion ne paraissant point épuisée, ils continuèrent, dans le crépuscule qui tombait, à marcher en devisant, l’un le pot à la main, l’autre son parapluie sous le bras… (Louis Pergaud, La Disparition mystérieuse, dans Les Rustiques, nouvelles villageoises, 1921)
    • Dans l'intérieur, qui paraissait impraticable, des routes se sont miraculeusement ouvertes, parcourues aussitôt par des automobiles. (Jean-Baptiste Charcot, Dans la mer du Groenland, 1928)
    • Le Sapin (Abies pectinata) se rencontre aussi en Normandie ; sa spontanéité paraît certaine. (Henri Gaussen, Géographie des Plantes, Armand Colin, 1933, p.86)
    • Céline Thiébault était alors une jeune fille « bienfaisante », une de ces grandes filles brunes qui paraissent vingt ans au lieu de quinze, de celles qu’à la campagne on compare volontiers à une pouliche et que les hommes, vieux et jeunes, détaillent avec une basse envie, un violent désir. (Jean Rogissart, Hurtebise aux Griottes, 1954, p.19)
  5. Se montrer dans un lieu ou dans certaines circonstances.
    • Tout à coup la porte opposée à celle par laquelle il était entré s’ouvrit, et deux pages parurent, portant des flambeaux […]. (Alexandre Dumas , La Reine Margot, C. Lévy, 1886)
    • Il appuya sur le bouton d’une sonnette. Un domestique en livrée parut aussitôt. (André Dhôtel, Le Pays où l'on n’arrive jamais, 1955)

Note :

Ce verbe peut se conjuguer avec l’auxiliaire être ou avoir, sauf dans le sens « avoir l’apparence », où il utilise toujours avoir.
Dans le sens 1, la langue moderne préfère apparaître, qui se conjugue avec être.

Variantes orthographiques[modifier | modifier le wikitexte]

Synonymes[modifier | modifier le wikitexte]

Apparentés étymologiques[modifier | modifier le wikitexte]

Traductions[modifier | modifier le wikitexte]

Traductions à trier[modifier | modifier le wikitexte]

Nom commun[modifier | modifier le wikitexte]

Singulier Pluriel
paraître paraîtres
/pa.ʁɛtʁ/

paraître /pa.ʁɛtʁ/ masculin (orthographe traditionnelle)

  1. Apparence.
    • Ni le choix de ses amis ni celui des mets n'étaient faits par la vanité : car en tout il préférait l'être au paraître. (Voltaire, Zadig ou la Destinée, IV. L'envieux, 1748)

Variantes orthographiques[modifier | modifier le wikitexte]

Traductions[modifier | modifier le wikitexte]

Prononciation[modifier | modifier le wikitexte]

Références[modifier | modifier le wikitexte]