caler

Définition, traduction, prononciation, anagramme et synonyme sur le dictionnaire libre Wiktionnaire.
Aller à : navigation, rechercher
Voir aussi : câler

Français[modifier le wikicode]

Étymologie[modifier le wikicode]

(Verbe 1) (XIIe siècle) De l’ancien occitan calar (« abaisser ») issu du grec χαλάω, khalao (« détendre, laisser aller, abaisser le mât »), non attesté en latin, → voir l’italien calare (« abaisser les voiles »), l’espagnol calar (sens identique) issus de la même racine.
(Verbe 2) (XVIIe siècle) Dénominal de cale avec la désinence verbale -er.
(Verbe 3) (Date à préciser) Du verbe 2.

Verbe 1 [modifier le wikicode]

caler \ka.le\ transitif 1er groupe (conjugaison)

  1. (Marine) Baisser, en parlant des basses vergues, des mâts de hune ou de perroquet.
    • Caler une voile, une vergue.
    • (Absolument) Caler à mi-mât. Caler tout bas.
  2. Avoir la carène enfoncée plus ou moins dans l’eau, en parlant d’un navire.
    • Ce bateau ne cale qu’un mètre d’eau.

Dérivés[modifier le wikicode]

Traductions[modifier le wikicode]

Verbe 2[modifier le wikicode]

caler \ka.le\ intransitif 1er groupe (conjugaison)

  1. S’arrêter brusquement, principalement à propos d’un moteur.
  2. (Par extension) (Familier) Renoncer.
    • Il a calé devant les obstacles.
  3. (Familier) Être repu.
  4. (Québec) Être complètement chauve ou être atteint de calvitie.
  5. (France) (Argot) Comprendre (piger).
    • J’ai rien calé au cours d’aujourd'hui !
    • Pour les plus calés, nous pouvons conserver l’heure de 17 à 18 heures.
    • C’est trop calé pour moi !
  6. (Canada) S’enfoncer dans l’eau, la boue, la gadoue.
    • Je calais dans la bouette.
  7. (Lac-Saint-Jean) Perdre son couvert de glace, en parlant d’un lac.

Traductions[modifier le wikicode]

Verbe 3[modifier le wikicode]

caler \ka.le\ transitif 1er groupe (conjugaison) (pronominal : se caler)

  1. Immobiliser, mettre d’aplomb.
    • Il faut caler le pied de cette table.
    • Nous devons revoir le client pour caler l'offre définitive
    • Pour éviter qu'elles n'abîment les fruits, il faut bien les caler dans l'emballage, sans pour autant trop les tasser. — (G. Dixie, La commercialisation des produits horticoles: manuel de reference et de formation a l'usage des vulgarisateurs, Food & Agriculture Org., 1990)
  2. (Imprimerie) Régler une presse pour imprimer le visuel désiré.
  3. (Canada) (Par analogie) Rabaisser quelqu’un.
    • Arrête de le caler, il a déjà assez l’air fou comme ça.
  4. (Canada) (Populaire) Boire un verre le plus rapidement possible.
    • Caler une bière.[1]
  5. (Pronominal) (Familier) S’installer confortablement et coiment quelque part.
  6. (Pronominal) (Canada) (Par analogie) Se rabaisser.
  7. (Pronominal) (pataouète) Dans l'expression "se caler une fille" avoir avec elle des relations sexuelles.
    • Arrête de parler, tu ne fais que te caler davantage.

Dérivés[modifier le wikicode]

Traductions[modifier le wikicode]

Prononciation[modifier le wikicode]

Paronymes[modifier le wikicode]

Anagrammes[modifier le wikicode]

Références[modifier le wikicode]

Ancien occitan[modifier le wikicode]

Wiki letter w.svg

Étymologie[modifier le wikicode]

(Date à préciser) Du latin calere.

Verbe [modifier le wikicode]

caler

  1. Challoir, faillir, manquer, soucier.

Références[modifier le wikicode]

  • François RaynouardLexique roman ou Dictionnaire de la langue des troubadours, comparée avec les autres langues de l’Europe latine, 1838–1844

Catalan[modifier le wikicode]

Étymologie[modifier le wikicode]

(Date à préciser) Du latin calēre.

Verbe [modifier le wikicode]

caler \Prononciation ?\

  1. Falloir.

Variantes[modifier le wikicode]

Occitan[modifier le wikicode]

Étymologie[modifier le wikicode]

(Date à préciser) Du latin calere.

Verbe [modifier le wikicode]

caler [kaˈle] (graphie normalisée) transitif

  1. Falloir.
    • coma cau (prov.)/coma cal (lg.)
      comme il faut
    • parlar coma se cal
      parler convenablement
    • Aquò te cal
      il te faut cela, tu mérites cela
    • en calent
      puisqu’il faut
  2. Chaloir, se soucier.
    • Non m’en cau (prov.)/Non m’en cal (lg.)
      Il ne m’en chaut
Note[modifier le wikicode]
  • Selon Mistral, inusité dans le sens 1 en provençal maritime et rhodanien (où l’on utilise dans ce cas faler). En niçois, les deux variantes semblent coexister dans toutes leurs acceptions respectives.

Synonymes[modifier le wikicode]

Variantes dialectales[modifier le wikicode]

Références[modifier le wikicode]

Picard[modifier le wikicode]

Wiki letter w.svg

Étymologie[modifier le wikicode]

Étymologie manquante ou incomplète. Si vous la connaissez, vous pouvez l’ajouter en cliquant ici.

Verbe [modifier le wikicode]

caler \kale\

  1. (Zoologie) Mettre bas en parlant du chien, du chat, etc.

Dérivés[modifier le wikicode]

Vocabulaire apparenté par le sens[modifier le wikicode]

Références[modifier le wikicode]

  • Jean-Baptiste Jouancoux, Études pour servir à un glossaire étymologique du patois picard, 1880, vol. I