temple

Définition, traduction, prononciation, anagramme et synonyme sur le dictionnaire libre Wiktionnaire.
Aller à : navigation, rechercher
Voir aussi Voir aussi : Temple

Français[modifier | modifier le wikicode]

Étymologie[modifier | modifier le wikicode]

(Nom 1) Du latin templum.
(Nom 2) Variante de tempe.

Nom commun[modifier | modifier le wikicode]

Singulier Pluriel
temple temples
/tɑ̃pl/
Temple d'Héphaïstos à Athènes.

temple /tɑ̃pl/ masculin

  1. Édifice public consacré au culte de la divinité.
    • Le temple ne fut dédié à son patron, saint Nicolas qu'en 1544 ; les anciennes croix de consécration sont conservées dans l'église et placées au-dessus des stations du chemin de Croix. (Gustave Fraipont; Les Vosges, 1895)
    • Les Aztèques éventraient couramment, qu'on raconte, dans leurs temples du soleil, quatre-vingt mille croyants par semaine, les offrant ainsi au Dieu des nuages, afin qu'il leur envoie la pluie. (Louis-Ferdinand Céline, Voyage au bout de la nuit, 1932)
  2. (Spécialement) Lieu où les protestants s’assemblent pour l’exercice de leur religion.
  3. (En particulier) Édifice que Salomon bâtit à Jérusalem.
    • Le parvis du temple.
    • La destruction du temple.
  4. Lieudemeuraient les templiers.
    • Il logeait au temple à Paris.
    • Louis XVI et la famille royale furent enfermés au temple.
    • Le faubourg du temple.

Synonymes[modifier | modifier le wikicode]

Dérivés[modifier | modifier le wikicode]

Traductions[modifier | modifier le wikicode]

Hyperonymes[modifier | modifier le wikicode]

Hyponymes[modifier | modifier le wikicode]

Méronymes[modifier | modifier le wikicode]

Nom commun[modifier | modifier le wikicode]

Singulier Pluriel
temple temples
/Prononciation ?/

temple /Prononciation ?/ féminin

  1. Outil de charron.
  2. Instrument pour tenir l'étoffe tendue sur le métier.
    • Pour diriger la largeur de la toile, l'ouvrier se sert d'un instrument appelé temple, qui est une petite règle de bois ayant des dents ou hoches en forme de crémaillère. (Dict. des arts et mét, Tisserand.)
    • Les temples ou templus. (Tarif des douanes, 1869 p. 140)
  3. (Pêche) Perches horizontales qui servent à construire les bordigues.

Dérivés[modifier | modifier le wikicode]

Apparentés étymologiques[modifier | modifier le wikicode]

Prononciation[modifier | modifier le wikicode]

Voir aussi[modifier | modifier le wikicode]

Références[modifier | modifier le wikicode]

Ancien français[modifier | modifier le wikicode]

Étymologie[modifier | modifier le wikicode]

Du latin tempora devenu *temp(u)la en latin populaire.

Nom commun[modifier | modifier le wikicode]

temple masculin

  1. Tempe.

Dérivés[modifier | modifier le wikicode]

Dérivés dans d’autres langues[modifier | modifier le wikicode]

Références[modifier | modifier le wikicode]

  • Frédéric Godefroy, Dictionnaire de l’ancienne langue française et de tous ses dialectes du ixe au xve siècle, édition de Paris, 1881-1902, F. Vieweg (temple)

Anglais[modifier | modifier le wikicode]

Étymologie[modifier | modifier le wikicode]

  1. Du latin templum.
  2. De l’ancien français temple.

Nom commun 1[modifier | modifier le wikicode]

temple

temple /ˈtemp(ə)l/ (pluriel : temples)

  1. Temple.

Vocabulaire apparenté par le sens[modifier | modifier le wikicode]

Nom commun 2[modifier | modifier le wikicode]

temple /ˈtemp(ə)l/ (pluriel : temples)

  1. (Anatomie) Tempe.

Prononciation[modifier | modifier le wikicode]

  • (Royaume-Uni) : écouter « temple »