crayon

Définition, traduction, prononciation, anagramme et synonyme sur le dictionnaire libre Wiktionnaire.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche

Français[modifier le wikicode]

Étymologie[modifier le wikicode]

 Dérivé de craie avec le suffixe -on.

Nom commun [modifier le wikicode]

Singulier Pluriel
crayon crayons
\kʁɛ.jɔ̃\
Crayon (1) à papier.

crayon \kʁɛ.jɔ̃\ masculin

  1. (Technique) Morceau de bois cylindrique fin contenant une mine en son centre, taillé afin d’obtenir une pointe à l’extrémité et qui permet de dessiner, colorier ou écrire avec la main.
    • Auphan, qui siégeait devant nous, m’en montra même un qui n’était pas en bois ! La mine, très épaisse, était entourée d’un étroit ruban de papier, qui en faisait le tour suivant une savante spirale. Quand la mine se cassait, il suffisait de dérouler quelques centimètres de ruban, et le crayon était taillé ! — (Marcel Pagnol, Le temps des secrets, 1960, collection Le Livre de Poche, page 322)
    • Il tenait un crayon rouge entre ses doigts, un de ces crayons dits de miroitier, à la mine si épaisse et grasse qu’on les entoure de papier et qui se défont comme on pèle une orange. — (Philippe Labro, L’étudiant étranger, Gallimard, 1986, page 153)
    • J'ai pris mes livres à colorier, mes livres à raconter, mes feuilles à dessiner, tous mes crayons, toutes mes gommes, tous mes taille-crayons, tous mes marqueurs. — (Jacques Henrard, Cinq ans et des cadeaux, Éditions L’Age d’Homme, 1993, page 53)
  2. (Vieilli) Mine ou toute autre matière colorée propre à dessiner (sans sa gangue de bois).
    • Par le terme « crayon », nous désignons tous les instruments graphiques : feutre, crayon de papier, crayon de couleur, pastel, pinceau, craie, etc. — (Agnès Daubricourt, Jeux d'éveil à l'écriture, Éditions Eyrolles, 2011, page 97)
  3. (En particulier) (Cosmétologie) Petite barre de produit cosmétique solide.
    • Elle achetait les onguents, des pots de fard, des crayons, qui traînaient sur tous les meubles, avec des houppettes de poudre de riz et des flacons d’odeur. Ses journées, elle les passait, devant sa glace, à se maquiller, à se contempler, […]. — (Octave Mirbeau, La tête coupée,)
    • Les crayons pour les lèvres sont destinés soit à empêcher celles-ci de gercer, soit à leur donner un éclat spécial. — (Marcel Hégelbacher; La Parfumerie et la Savonnerie. -1924, page 131)
  4. (Géologie) Marne argileuse et sablonneuse.
  5. (Cycle du combustible nucléaire) (Par analogie) Tube de faible diamètre, fermé à ses deux extrémités, constituant du cœur d’un réacteur nucléaire quand il contient une matière fissile, fertile ou absorbante.
    • Les pastilles sont enfilées dans des tubes en métal de 4 m de long dont les extrémités sont bouchées, pour constituer ce que l'on appelle des crayons. Ces crayons sont regroupés par lots dans des assemblages combustibles. Ces assemblages sont placés dans le cœur du réacteur pour le faire fonctionner. — (Site d’EDF, page pédagogique sur l’uranium (66 lien))
  6. (Par extension) Manière de dessiner ou manière dont une chose est dessinée.
    • L’aspect étrange que présentait cette réunion d’aventuriers aux traits sombres, […], offrait un tableau digne du crayon satirique de Callot, …. — (Gustave Aimard, Les Trappeurs de l’Arkansas, Éditions Amyot, Paris, 1858)
  7. (Par extension) Tout dessin fait au crayon.
    • Les crayons de cet artiste sont très estimés. - Il a fait le crayon d’un tel.
    • La ressemblance d'une figure oubliée depuis des années se dessinait désormais avec une netteté singulière ; c'était un crayon qui se faisait peinture ... — (Gérard de Nerval, Les Filles du feu, Sylvie, 1854)
    • Il n’y a pas un endroit large comme la main, dans cet immense vaisseau, qui ne soit fleuri, damassé, feuillé, guilloché, touffu comme un cœur de chou ; il y aurait de quoi faire perdre la tête à qui voudrait en tirer un crayon exact. — (Théophile Gautier, Voyage en Espagne, Charpentier, 1859)
  8. (Par extension) Portrait.
    • Vous nous avez fait un fidèle crayon de cet homme-là.
  9. Esquisse, ébauche d’un tableau.
    • Il n’a pas encore commencé ce tableau, il n’en a fait que le crayon.
  10. (Par analogie) (Soutenu) Premier jet d'une idée.
    • Cette pièce n’est pas achevée, ce n’est encore qu’un crayon imparfait. - Je ne vous ai tracé qu’un léger crayon des événements qui précédèrent cette époque.
    • Par la souplesse de son rythme, la netteté de sa langue et la mélancolie de ses plaintes, Rutebœuf est déjà un premier crayon de Villon. — (Jean Calvet, Manuel illustré d'histoire de la littérature française, J. de Gigord, 1951, page 44)
  11. (Argot) Jambe.
    • Je me suis emmêlé les crayons, je me suis ramassé.
  12. (Argot) (au pluriel) Main.
    • — Allez on met les adjas. Donne ta paluche.
      — Ma quoi ?
      — Tes crayons. Tes torcheculs. Oh, ta pogne, quoi.
      — (Boris Vian, Le Chasseur français, 1955. Le Livre de Poche, 2008, page 210)

Synonymes[modifier le wikicode]

Notes[modifier le wikicode]

La substitution de stylo pour crayon est relativement fréquente, mais peut parfois créer une confusion.

Dérivés[modifier le wikicode]

Apparentés étymologiques[modifier le wikicode]

Vocabulaire apparenté par le sens[modifier le wikicode]

Traductions[modifier le wikicode]

Prononciation[modifier le wikicode]

Paronymes[modifier le wikicode]

Voir aussi[modifier le wikicode]

  • crayon sur l’encyclopédie Wikipédia Wikipedia-logo-v2.svg

Références[modifier le wikicode]

Anglais[modifier le wikicode]

Étymologie[modifier le wikicode]

Du français crayon.

Nom commun [modifier le wikicode]

Singulier Pluriel
crayon
\ˈkɹeɪ.ɒn\
crayons
\ˈkɹeɪ.ɒnz\

crayon \ˈkɹeɪ.ɒn\

  1. Pastel.

Verbe [modifier le wikicode]

crayon \ˈkɹeɪ.ɒn\

  1. Dessiner au pastel.
  2. Pasteller.

Prononciation[modifier le wikicode]