aberration

Définition, traduction, prononciation, anagramme et synonyme sur le dictionnaire libre Wiktionnaire.
Aller à : navigation, rechercher
Voir aussi Voir aussi : Aberration

Français[modifier | modifier le wikitexte]

Étymologie[modifier | modifier le wikitexte]

Du latin aberratĭo (« éloignement, fuite, évasion, diversion »).

Nom commun[modifier | modifier le wikitexte]

Singulier Pluriel
aberration aberrations
/a.bɛ.ʁa.sjɔ̃/

aberration /a.bɛ.ʁa.sjɔ̃/ féminin

  1. Écart d’imagination ; erreur de jugement ; absurdité.
    • Le médecin attribua d’abord cet accès subit de violente émotion à une aberration d’esprit, […]. (Walter Scott, Ivanhoé, Traduction de l’anglais par Alexandre Dumas, 1820)
    • Aimery crut avoir subi une aberration semblable quand il se réveilla de son mirage optimiste […]. (Pierre Louÿs, Psyché, 1927, p.85)
    • La caserne est l’école de toutes les aberrations. Elle est également le terrain le plus propice à l’éclosion des révoltes. (Victor Méric, Les compagnons de l'Escopette, 1930, p.28)
    • Non seulement aucun auteur grec d’aucune époque ne manifeste ces deux tendances syntaxiques du Nouveau Testament, mais les Septante eux-mêmes, quelques dizaines d’années avant notre ère, en traduisant (en grec) la Bible hébraïque, tout en préservant un grand nombre de sémitismes, n’ont jamais poussé leur souci du littéral jusqu’à l’aberration dont fait preuve le Nouveau Testament dans son ensemble. (Bernard Dubourg, L’invention de Jésus, tome I, « L’hébreu du Nouveau Testament », Paris, Éditions Gallimard, 1987, p. 25)
    • « De toutes les aberrations sexuelles, la plus singulière est encore la chasteté » , disait Remy de Gourmont.
      Ses contemporains étaient de son avis. Dieu merci !
      (Laure Desroches, Sous l'édredon : le couple de1870 à 1914, Genève : Éd. Crémille, 1994, préface)
  2. (Technique et Philosophie) Anomalie d'une fonction.
  3. (Astronomie) Mouvement apparent observé dans les astres et qui résulte du mouvement de la lumière combiné avec celui de la Terre.
    • L’aberration des étoiles fixes.
  4. (Optique) Dispersion qui s’opère entre les divers rayons lumineux émanés d’un même point, lorsqu’ils rencontrent des surfaces courbes qui les réfléchissent ou les réfractent, de sorte qu’ils ne peuvent plus ensuite être concentrés exactement en un même foyer.
    • Aberration de sphéricité. - Aberration de réfrangibilité.

Synonymes[modifier | modifier le wikitexte]

Dérivés[modifier | modifier le wikitexte]

Apparentés étymologiques[modifier | modifier le wikitexte]

Traductions[modifier | modifier le wikitexte]

Anagrammes[modifier | modifier le wikitexte]

Prononciation[modifier | modifier le wikitexte]

Voir aussi[modifier | modifier le wikitexte]

Références[modifier | modifier le wikitexte]

Anglais[modifier | modifier le wikitexte]

Étymologie[modifier | modifier le wikitexte]

Étymologie manquante ou incomplète. Si vous la connaissez, vous pouvez l’ajouter en cliquant ici.

Nom commun[modifier | modifier le wikitexte]

Singulier Pluriel
aberration
/ˌæbəˈreɪʃən/
aberrations
/ˌæbəˈreɪʃənz/

aberration

  1. Aberration.

Prononciation[modifier | modifier le wikitexte]

Suédois[modifier | modifier le wikitexte]

Étymologie[modifier | modifier le wikitexte]

Étymologie manquante ou incomplète. Si vous la connaissez, vous pouvez l’ajouter en cliquant ici.

Nom commun[modifier | modifier le wikitexte]

Commun Indéfini Défini
Singulier aberration aberrationen
Pluriel aberrationer aberrationerna

aberration commun /Prononciation ?/

  1. Aberration.

Synonymes[modifier | modifier le wikitexte]