comte

Définition, traduction, prononciation, anagramme et synonyme sur le dictionnaire libre Wiktionnaire.
Aller à : navigation, rechercher
Voir aussi Voir aussi : comté, Comté

Français[modifier | modifier le wikitexte]

Étymologie[modifier | modifier le wikitexte]

Du latin cŏmĭtem, accusatif de cŏmes (« compagnon », « qui est de la suite », « personne de l’escorte », « comte », « dignitaire dans le Bas Empire romain »).
L’ancien français avait comme cas sujet cons (forme atone en emploi proclitique) et sa variante tonique quens (ou cuens), qui dérivent du nominatif cŏmes.

Nom commun[modifier | modifier le wikitexte]

Singulier Pluriel
Masculin comte
/kɔ̃t/
comtes
/kɔ̃t/
Féminin comtesse
/kɔ̃.tɛs/
comtesses
/kɔ̃.tɛs/

comte masculin

  1. (Antiquité) Dignitaire des derniers temps de l’empire romain et du bas-empire.
    • Comte du sacré palais.
  2. (Spécialement) Commandant militaire.
  3. Fonctionnaire gouvernant une division du territoire sous l’autorité du roi, dans les États fondés par les barbares.
    • Un comte francien. — Charlemagne convoquait aux assemblées les évêques et les comtes.
    • Les rois […] s’endormaient sur le trône, et, me servant sans honte, laissaient le sceptre aux mains ou d’un maire ou d’un comte. (Nicolas Boileau-Despréaux, Lutr. II. — cité par Littré)
  4. Souverain d’une seigneurie du premier degré, dans le régime féodal.
    • Des comtes et des palatins embrassent la vie cénobitique. Or, cette vie exige une austérité décourageante. (Abbé Paul Buysse, Vers la Foi catholique : L'Église de Jésus, 1926, p.148)
    • Le relâchement du lien vassalitique est une des causes de la défaite finale du Midi et de son suzerain, le comte de Toulouse. (Paul Gachon, Histoire du Languedoc, Boivin & Cie, 1941, p.89)
  5. Titre de noblesse, qui désigne le dignitaire d’un rang au-dessus des vicomtes et un au-dessous de celui de marquis.
    • Des impôts considérables accablaient les vilains, écrasait les pauvres gens, épargnant les princes et les ducs, les comtes et les marquis. (Alfred Barbou, Les trois Républiques françaises, 1879)
    • La société enrichie la veille par des spéculations, honnêtes ou non, joignait à ses richesses des titres nobiliaires ; chacun s'improvisait comte, marquis ou baron. (Général Ambert, Récits militaires : L'invasion (1870), p.240, Bloud & Barral, 1883)
    • Le comte de Tufière est-il ici, mon cœur ? - Oui, monsieur, le voici. - Cher comte, serviteur. (Philippe Néricault Destouches, Le Glorieux, II, 14. — cité par Littré)
    • (Héraldique) Couronne de comte.

Abréviations[modifier | modifier le wikitexte]

Apparentés étymologiques[modifier | modifier le wikitexte]

Traductions[modifier | modifier le wikitexte]

Prononciation[modifier | modifier le wikitexte]

Homophones[modifier | modifier le wikitexte]

Voir aussi[modifier | modifier le wikitexte]

Références[modifier | modifier le wikitexte]

Ancien occitan[modifier | modifier le wikitexte]

Nom commun[modifier | modifier le wikitexte]

comte masculin

  1. Variante de compte.
  2. Variante de coms.
    • Lonc temps estet ab En Rambaut, et restet en Espaigna ab lo bon rei N'Anfons de Castela et ab lo bon rei N'Anfons d'Arago, et ab lo bon comte Raimon de Tolosa. (Vida de Peire Rogier, (transcription de Michel Zink, Les Troubadours - une histoire poétique, 2013, p. 186))
  3. Variante de conte.

Références[modifier | modifier le wikitexte]

  • François Raynouard, Lexique roman ou Dictionnaire de la langue des troubadours, comparée avec les autres langues de l'Europe latine, 1838-1844

Catalan[modifier | modifier le wikitexte]

Étymologie[modifier | modifier le wikitexte]

Du latin comes → voir comte.

Nom commun[modifier | modifier le wikitexte]

Singulier Pluriel
comte
/Prononciation ?/
comtes
/Prononciation ?/

comte masculin

  1. Comte.

Apparentés étymologiques[modifier | modifier le wikitexte]

Occitan[modifier | modifier le wikitexte]

Étymologie[modifier | modifier le wikitexte]

Du latin comes → voir comte.

Nom commun[modifier | modifier le wikitexte]

Singulier Pluriel
comte
/Prononciation ?/
comtes
/Prononciation ?/

comte (graphie normalisée) masculin

  1. Comte.

Apparentés étymologiques[modifier | modifier le wikitexte]

Références[modifier | modifier le wikitexte]