dock

Définition, traduction, prononciation, anagramme et synonyme sur le dictionnaire libre Wiktionnaire.
Aller à : navigation, rechercher

Français[modifier | modifier le wikitexte]

Étymologie[modifier | modifier le wikitexte]

De l’anglais dock.

Nom commun[modifier | modifier le wikitexte]

dock /dɔk/ masculin

  1. Vaste bassin entouré de quais, dans lequel entrent les vaisseaux pour déposer leurs cargaisons ou opérer leur chargement.
  2. (Surtout au pluriel) Quelqu’un des magasins qui bordent ce bassin et qui servent d’entrepôts aux marchandises débarquées ; et, par une extension nouvelle, entrepôts ordinaires sans bassin.
    • L’Écosse l’attendait bouche bée. Il arriva à Glasgow vers une heure, et l’on raconte que le travail ne fut pas repris avant deux heures et demie dans les docks et les manufactures de cette ruche industrielle. (H.G. Wells, La Guerre dans les Airs, 1908 - Traduit en 1910 par Henry-D. Davray & B. Kozakiewicz, Mercure de France, p.30, éd. 1921)

Références[modifier | modifier le wikitexte]

Anglais[modifier | modifier le wikitexte]

Étymologie[modifier | modifier le wikitexte]

Étymologie manquante ou incomplète. Si vous la connaissez, vous pouvez l’ajouter en cliquant ici.

Nom commun[modifier | modifier le wikitexte]

Singulier Pluriel
dock
/dɒk/
docks
/dɒks/

dock /dɒk/

  1. (Marine) Quai, embarcadère.
    • When I had done breakfasting the squire gave me a note addressed to John Silver, at the sign of the "Spy-glass," and told me I should easily find the place by following the line of the docks, (Treasure Island - Robert Louis Stevenson)
      Quand nous eûmes déjeuné, M. Trelawney me chargea de porter un mot à John Silver, à l’enseigne de la Longue-Vue, ajoutant que je la trouverais aisément en suivant la ligne des quais.
  2. Action de joindre deux choses ensemble.
  3. Action de réduire les salaires.
  4. (Droit) Endroit où l'accusé est assis, dans la salle d'audience d'un tribunal.
    • Bring the prisoner to the dock.
  5. Naissance de la queue d'un animal, ou ce qui reste de la queue d'un animal après que celle-ci eut été coupée.

Dérivés[modifier | modifier le wikitexte]

Vocabulaire apparenté par le sens[modifier | modifier le wikitexte]

Verbe[modifier | modifier le wikitexte]

dock

  1. Se mettre au quai, arriver à un port, (pour un bateau).
    • You'll have to wait. The ship is still docking.
  2. Couper une partie de la queue d'un animal.
  3. Réduire les salaires.
    • If that happens again, I'm going to dock your wages.
Note[modifier | modifier le wikitexte]
  • En anglais, on parle des "docks" (pluriel) comme les bâtiments qui bordent les quais.

Prononciation[modifier | modifier le wikitexte]

Prononciation manquante. (Ajouter)

  • États-Unis  : écouter « dock [dɒk] »

Homophones[modifier | modifier le wikitexte]

Voir aussi[modifier | modifier le wikitexte]

Suédois[modifier | modifier le wikitexte]

Étymologie[modifier | modifier le wikitexte]

Étymologie manquante ou incomplète. Si vous la connaissez, vous pouvez l’ajouter en cliquant ici.

Conjonction[modifier | modifier le wikitexte]

dock /Prononciation ?/

  1. Pourtant, cependant, toutefois.

Références[modifier | modifier le wikitexte]

  • Thekla HammarSvensk-fransk ordbok, 1936, 1re édition. (dock)