lune

Définition, traduction, prononciation, anagramme et synonyme sur le dictionnaire libre Wiktionnaire.
Aller à : navigation, rechercher
Voir aussi Voir aussi : Lune, luné, luně, lůně, l’une

Français[modifier | modifier le wikicode]

Étymologie[modifier | modifier le wikicode]

Du latin luna.

Nom commun 1[modifier | modifier le wikicode]

Singulier Pluriel
lune lunes
/lyn/
La Lune vue de la Terre. (1)

lune /lyn/ féminin

  1. (Astronomie) (singulier ) Satellite naturel de la Terre, qui tourne autour de celle-ci en un cycle de vingt-sept jours sept heures quarante-trois minutes. Plus souvent écrit Lune.
    • Au jour tombant, il […] prenait un repas frugal à la clarté de la lune, ou à la lueur des étoiles. (Joachim Heinrich Campe, Le nouveau Robinson, vol.1, p.339, Le Prieur à Paris, 6e éd., 1812)
    • Mais on devrait se rappeler que pendant un long temps la coïncidence de la rotation de la Lune avec sa révolution sidérale, […], a été considérée comme un fait positivement miraculeux ; et qu’il y avait, même parmi les astronomes, une singulière disposition à attribuer cette merveille à l’agence directe et continue de Dieu, […]. (Edgar Poe, Eureka, 1848, traduction de Charles Baudelaire, 1864)
    • Le jour est tombé, et dans la nuit sans lune les misérables relais avec leur lampe fumeuse apparaissent tout d’un coup comme la demeure du veilleur des morts. (Hippolyte Taine, Voyage en Italie, vol.2, 1866)
    • Le soir est venu. Il se lève une grande lune ronde, un grand plateau d’étain que doivent considérer avec amour, en ce moment, l’artilleur à barbe noire et le ténor. (Jean Giraudoux, Retour d’Alsace - Août 1914, 1916)
    • […], et je fus aidé par la clarté de la lune qui venait de se lever doucement sur le lagon à peine ridé entre les îles Tupua et Porapora. (Alain Gerbault, À la poursuite du Soleil; t.1, de New-York à Tahiti, 1929)
    • La lune... la lune, ô la meilleure des lampes! (Antoine de Saint-Exupéry, Courrier Sud, 1929, III, 1.)
  2. (Astronomie) Chacune des phases du cycle lunaire.
    • La lune était toute nouvelle, et, du Nord, le vent apportait l’odeur des précoces jonchées de feuilles à bout de sève, de souches cariées. (Jean Rogissart, Passantes d'Octobre, 1958)
    • Parce que l’astronomie parvenait à calculer les tables de la lune, on a cru que le but de toute science était de prévoir avec exactitude l’avenir; […]. (Georges Sorel, Réflexions sur la violence, Chap.IV, La grève prolétarienne, 1908, p.190)
  3. (Métrologie) Lunaison, durée d’un cycle lunaire, temps séparant deux nouvelles lunes.
    • Que le son des flûtes et de la lyre se taise dans toute la ville pendant douze lunes entières ! (Euripide, Alkèstis, trad. Leconte de Lisle)
  4. (Astronomie) Satellite naturel d’une planète.
    • Calypso est une lune de Saturne.
    • On a découvert de nouvelles lunes autour de Jupiter.
  5. (Familier) Fesses.
    • Montrer sa lune.
    • — C’est une lune à laquelle on ne hurle pas. (Alpha et Oméga, 2010)

Dérivés[modifier | modifier le wikicode]

Expressions[modifier | modifier le wikicode]

Vocabulaire apparenté par le sens[modifier | modifier le wikicode]

Traductions[modifier | modifier le wikicode]

Nom commun 2[modifier | modifier le wikicode]

Singulier Pluriel
lune lunes
/lyn/

lune /lyn/ masculin

  1. (Gymnastique) (Par ellipse) Saut de lune.
    • Elle prépare son élan pour faire un lune.

Prononciation[modifier | modifier le wikicode]

Anagrammes[modifier | modifier le wikicode]

Voir aussi[modifier | modifier le wikicode]

Ancien français[modifier | modifier le wikicode]

Étymologie[modifier | modifier le wikicode]

Du latin luna.

Nom commun[modifier | modifier le wikicode]

lune /Prononciation ?/ féminin

  1. Lune.

Dérivés dans d’autres langues[modifier | modifier le wikicode]

Italien[modifier | modifier le wikicode]

Forme de nom commun[modifier | modifier le wikicode]

lune féminin

  1. Pluriel de luna.