palier

Définition, traduction, prononciation, anagramme et synonyme sur le dictionnaire libre Wiktionnaire.
Aller à : navigation, rechercher
Voir aussi : palièr

Français[modifier | modifier le wikitexte]

Étymologie[modifier | modifier le wikitexte]

(1694) Faisait paillier [1] dans la première édition du Dictionnaire de l’Académie française (avec mouillure du /l/) ; de l’ancien français paelier (« poêle »), poaillier (« instrument qui soutient le mouvement »), probablement en raison de la forme plate de l’objet [2] ou parce que c’est une plateforme suspendue (voir l’étymologie de poêle en tant qu’instrument de chauffage) entre deux étages.

Nom commun[modifier | modifier le wikitexte]

Personnages se parlant d'un palier (2) à l'autre.
Palier mécanique à roulement à rotule

palier /pa.lje/ masculin

  1. (Mécanique) Organe utilisé en construction mécanique pour supporter et guider, en rotation, des arbres de transmission.
  2. (Architecture) Plate-forme aménagée dans un escalier ou dans une rampe au niveau des étages.
    • Le palier est long et étroit, le mur est tendu d’une imitation de tapisserie à ramages vert sombre où brille le cuivre d’une applique à gaz. (Henri Barbusse, L’Enfer, 1908)
  3. (Architecture) Parvis d'une demeure modeste.
  4. (Figuré) Étape, degré.
    • Impôt qui progresse par paliers, par échelons.
  5. (Par analogie) Partie d’une route, d’une voie de chemin de fer qui est horizontale, qui n’offre pas de pente.

Dérivés[modifier | modifier le wikitexte]

Méronymes[modifier | modifier le wikitexte]

Pour palier de guidage mécanique :

Quasi-synonymes[modifier | modifier le wikitexte]

Traductions[modifier | modifier le wikitexte]

Homophones[modifier | modifier le wikitexte]

Voir aussi[modifier | modifier le wikitexte]

Références[modifier | modifier le wikitexte]

Ancien français[modifier | modifier le wikitexte]

Nom commun[modifier | modifier le wikitexte]

palier /Prononciation ?/ masculin

  1. Variante de poaillier.

Références[modifier | modifier le wikitexte]

  • Frédéric Godefroy, Dictionnaire de l’ancienne langue française et de tous ses dialectes du ixe au xve siècle, édition de Paris, 1881-1902, F. Vieweg (poaillier)