chapeau

Définition, traduction, prononciation, anagramme et synonyme sur le dictionnaire libre Wiktionnaire.
Aller à : navigation, rechercher
Voir aussi : Chapeau

Français[modifier | modifier le wikitexte]

Étymologie[modifier | modifier le wikitexte]

(Nom) (Siècle à préciser) Du latin capellus, dérivé de cappa (capuchon)
(Interjection) (Siècle à préciser) Provient du fait que les hommes lançaient leur chapeau pour exprimer leur joie.

Nom commun[modifier | modifier le wikitexte]

Singulier Pluriel
chapeau chapeaux
/ʃa.po/
Un chapeau
Chapeaux en peau de castor

chapeau /ʃa.po/ masculin

  1. Coiffe d’homme ou de femme, plus ou moins rigide, avec des bords.
    • Soit prudence ou hasard, le fugitif avait le front entièrement couvert par un chapeau qui lui tombait sur les yeux. (Honoré de Balzac, La Femme de trente ans, 1832)
    • Leur costume consistait en une grossière vareuse de laine noire […], un chapeau à vastes bords, un pantalon à lisère rouge et un morceau de cuir replié en manière de chaussure. (Jules Verne, Voyage au centre de la Terre)
    • Voyait-il d’autres femmes, des roumia qui sortent sans voile et qui ont des robes de soie et des chapeaux comme celles qui venaient visiter les ruines ? (Isabelle Eberhardt, Yasmina,1902)
    • Elle prend un chapeau, en ébouriffe un peu le ruban, puis tient la garniture de roses de ce chapeau près de sa figure, devant la glace, […]. (Henri Barbusse, L’Enfer, 1908)
    • Il fallait la voir regarder, de ses yeux bordés de rouge, les étalages des bas de soie brodés, et les chapeaux joliment chiffonnés, qui, chez les modistes, se dressent fièrement au haut des champignons de palissandre ! (Octave Mirbeau, La tête coupée,)
    • Le parfait gentleman qu’est mon vieil ami Jacques arborait ce soir-là une suave écharpe de soie, d’impeccables chaussures vernies, un pardessus du bon faiseur et un chapeau d’au moins vingt louis. (Francis Carco, Images cachées, 1929)
  2. (Mycologie) Partie supérieure ronde de certains types de champignons appelée aussi tête ou carpophore.
    • Bolet (d’un mot grec qui veut dire boule). Ce nom a été appliqué à ces plantes parce que leur chapeau est souvent globuleux. (Ed. Grimard, La Plante: Botanique simplifiée, p. 550, Hetzel, 1865)
  3. Lignes de texte, mises en valeur, qui introduisent un article de journal ou de magazine, ou un texte dans un manuel scolaire.
  4. (Arts) Chose qui a quelque rapport de forme ou de destination avec un chapeau.
    • La bouche d’incendie est terminée par un pas de vis destiné à recevoir, soit un chapeau couvert , soit la virole du tuyau de cuir qui alimente les pompes à incendie. (Raymond Genieys, Essai sur les moyens de conduire: d'élever et de distribuer les eaux, Paris : Carilian-Gœury, 1829, p.269)
    • Chapeau d’escalier. Chapeau de lucarne. Le chapeau d’une presse, etc.
  5. (En particulier) (Mécanique) Coiffe d’un axe, d’une extrémité d’une pièce mécanique.
    • Chapeau de roue, enjoliveur.
  6. (En particulier) (Marine) (Vieilli) (Désuet) Pièce de bois dur sur la tête des bittes.
  7. (En particulier) (Pêche) (Vieilli) Sorte de truble.
  8. (Alchimie) Marc qui reste au fond d’un alambic.
  9. (Musique) (Vieilli) (Désuet) Trait demi-circulaire, nommé aussi liaison.
  10. (Familier) (Grammaire) Accent circonflexe.
    • N’oublie pas de mettre un chapeau sur le premier e de bête.
  11. (Par ellipse) (Absolument) (Religion) Chapeau de cardinal, dignité de cardinal

Synonymes[modifier | modifier le wikitexte]

Coiffe (1)
Partie supérieure ronde de certains types de champignons (2)

Apparentés étymologiques[modifier | modifier le wikitexte]

Hyponymes[modifier | modifier le wikitexte]

Coiffe (1)
Panama

Expressions[modifier | modifier le wikitexte]

Chapeau claque
Chapeau congolais
Cela ne vaut pas un coup de chapeau.
  • Mettre son chapeau en bataille. (Familier) → voir bataille
  • Mettre son chapeau de travers : prendre une attitude menaçante
  • Mettre le chapeau sur l’oreille : prendre l’air fanfaron
  • mettre chapeau bas
  • (Par ellipse) Chapeau bas : découvrez- vous, ôtez votre chapeau
  • Chapeau de cardinal : (Religion) sorte de chapeau rouge, qui a la forme très plate et les bords très grands, et d’où pendent de grands cordons de soie jaune. (Par extension) (Figuré) Dignité de cardinal
Le Pape lui a donné le chapeau de cardinal, le chapeau, Le Pape l’a fait cardinal.
  • Chapeau de femme : coiffure qui se compose en général d’une calotte avec des bords de formes très variées et des ornements de rubans, de fleurs ou de plumes
  • Chapeau chinois : (Musique) instrument de musique qui consiste principalement en un disque ou chapeau de cuivre garni de clochettes et fixé au haut d’un manche qui sert à l’agiter en mesure

Traductions[modifier | modifier le wikitexte]

Interjection[modifier | modifier le wikitexte]

chapeau /ʃa.po/ invariable

  1. Pour exprimer l’admiration.
    • Quelle ambiance ! Franchement chapeau !
  2. (Ironique) Souligne la désapprobation.
    • S’il vous suffit de lire une ligne d’un journaliste pour tirer des conclusions sur un joueur, eh bien chapeau !

Synonymes[modifier | modifier le wikitexte]

Admiration / Désapprobation (1-2)

Expressions[modifier | modifier le wikitexte]

Prononciation[modifier | modifier le wikitexte]

Voir aussi[modifier | modifier le wikitexte]

Références[modifier | modifier le wikitexte]