trésor

Définition, traduction, prononciation, anagramme et synonyme sur le dictionnaire libre Wiktionnaire.
Aller à : navigation, rechercher
Voir aussi : Tresor, tresor, Trésor

Français[modifier | modifier le wikitexte]

Étymologie[modifier | modifier le wikitexte]

Du latin thesaurus, lui-même issu du grec ancien θησαυρός, thêsaurós.

Nom commun[modifier | modifier le wikitexte]

Singulier Pluriel
trésor trésors
/tʁe.zɔʁ/

trésor /tʁe.zɔʁ/ masculin

  1. Amas d’or, d’argent, ou d’autres choses précieuses mises en réserve, cachées, enfouies.
  2. Lieu où le trésor est enfermé.
    • Il a toujours sur lui la clef de son trésor.
  3. Lieu où, dans les églises, on garde des reliques et autres objets précieux.
    • Ces sacraires sont munis d’armoires doubles, fortement ferrées […]. Ils servaient de trésors, car il était l’usage de placer, des deux côtés du maître autel des églises abbatiales ou cathédrales, des armoires destinées à renfermer les vases sacrés, les reliquaires et tous les objets précieux. (Eugène Viollet-le-Duc, La Cité de Carcassonne, 1888)
  4. Ces mêmes reliques et ornements.
    • Le trésor de Reims. Le trésor de Chartres.
  5. (Vieilli) Ensemble des archives, titres, papiers d’une seigneurie, d’une communauté.
    • Le trésor des chartes des rois de France.
  6. Ensemble des ressources de l’État, des sommes destinées au service public.
    • Il se vit entouré d’individus qui trompèrent sa confiance, et ne cherchèrent, […], qu’à exploiter le trésor public à leur profit. (Anonyme, Grèce. - Administration intérieure, Revue des Deux Mondes, 1829, tome 1)
    • A la mort d'un autre Gradis, l'intendant prétendit confisquer les biens du défunt au profit du Trésor, en vertu du droit d'aubaine. (Léon Berman, Histoire des Juifs de France des origines à nos jours, 1937)
  7. Administration chargée de gérer ces ressources.
    • Son adjonction au ministre, avec le titre de directeur-général du trésor, fut accueillie comme une bonne nouvelle dans toutes les places de commerce du continent, …. (Julie de Querangal, Philippe de Morvelle, Revue des Deux Mondes, T.2,4, 1833)
    • Il est plus que certain que des transactions sont intervenues entre les deux parties, au grand dam du Trésor. (Léon Berman, Histoire des Juifs de France des origines à nos jours, 1937)
  8. (Figuré) Ce qui est d’une excellence, d’une utilité singulière.
    • Un véritable ami est un grand trésor. - Un bon domestique est un trésor dans une maison. - Les trésors d’érudition que cet ouvrage renferme.
  9. Grands recueils d’érudition.
    • Le trésor de la Langue grecque, d’Henri Estienne.
  10. (Religion) Réunion, d’un assemblage de diverses choses bonnes ou mauvaises.
    • Il est dit dans l’évangile : Amassez- vous des trésors que les vers et la rouille ne puissent point gâter et que les voleurs ne puissent point dérober. - Le trésor des miséricordes divines.
  11. Êtres et choses pour lesquelles on a un grand attachement.
    • Cet enfant est son trésor.
  12. Mot affectueux.
    • Tu viens, trésor ?

trésors masculin pluriel

  1. (Au pluriel) Grandes richesses.
    • Les trésors de Crésus sont passé en proverbe. Ces mines recèlent des trésors. Il a amassé des trésors.

Expressions[modifier | modifier le wikitexte]

  • Les trésors de la terre : (Poétique) Les productions de la terre.
  • Les trésors de Cérès : (Poétique) Les moissons, le blé.
  • Les trésors de Bacchus : (Poétique) Les raisins, le vin.
  • Les trésors du printemps : (Poétique) Les fleurs.

Traductions[modifier | modifier le wikitexte]

Prononciation[modifier | modifier le wikitexte]

Anagrammes[modifier | modifier le wikitexte]

Voir aussi[modifier | modifier le wikitexte]

Références[modifier | modifier le wikitexte]