antenne

Définition, traduction, prononciation, anagramme et synonyme sur le dictionnaire libre Wiktionnaire.
Aller à : navigation, rechercher
Voir aussi Voir aussi : Antenne

Français[modifier | modifier le wikitexte]

Étymologie[modifier | modifier le wikitexte]

Du latin antenna (« vergue d’un mât »).

Nom commun[modifier | modifier le wikitexte]

Singulier Pluriel
antenne antennes
/ɑ̃.tɛn/
Antenne de radio-transmission de Saint-Valentin

antenne /ɑ̃.tɛn/ féminin

  1. (Marine) (Vieilli) Longue vergue qui s’attache obliquement au mât, pour soutenir une voile triangulaire.
    • L’antenne tient lieu de la vergue dans les voiles latines, mais il est beaucoup moins dangereux de se tenir sur les vergues, car elles sont toujours dans une position horizontale. (Jean Potocki, Manuscrit trouvé à Saragosse, 1804-1810, Sixième journée : Suite de l’Histoire de Zoto)
  2. (Marine) (Vieilli) (Désuet) Rang de futailles placées les unes sur les autres dans la cale.
  3. (Zoologie) (Entomologie) Appendice articulé en forme de corne, que les insectes portent sur la tête, et que l’on croit être pour eux l’organe principal du tact.
    • L’antenne de ce Leptodactyle se compose de dix articles bien comptés. Le premier, ou l'article basilaire qui forme le pédicule de toute l’antenne, est corroïde et d'une conformation ordinaire. (Victor Audouin & Milne-Edwars, Annales des sciences naturelles: Zoologie, vol.1, p.65, Crochard, 1834)
  4. (Figuré) Ce qui permet aux personnes de percevoir intuitivement ou intellectuellement leur environnement.
    • Pas davantage n'avait-il pu acquérir les antennes, indispensables aux politiques, dont la pratique des affaires pourvoit d'aventure ceux auquel la nature, en les dotant d'intelligence, a refusé l'intuition. (Joseph Caillaux, Mes Mémoires, I, Ma jeunesse orgueilleuse, 1942)
  5. (Technique) (Radiotélégraphie) Fil ou l’ensemble des fils métalliques dont une extrémité est isolée à une certaine hauteur au-dessus du sol et dont l’autre est reliée à la terre par l’entremise de certains appareils.
    • Tous les bras disponibles travaillaient à la confection d’un mât, auquel les électriciens du Vaterland accrocheraient les longues antennes de l’appareil de télégraphie sans fil qui devait enfin relier le Prince au monde extérieur. (H.G. Wells, La Guerre dans les Airs, 1908 - Traduit par Henry-D. Davray & B. Kozakiewicz, page 270, Mercure de France, 1921)
    • Les antennes de l'appareil étaient toutes secouées, dans la nuit, d'une vibration puissante, et le récepteur enregistrait à mesure les mots d'une dépêche en langue espagnole lancée par la station de Nauen. (Charles Le Goffic, Bourguignottes et pompons rouges, 1916, p.112)
  6. (Par extension) Implantation locale d’une organisation.
    • L’antenne de la mairie est dans la troisième rue à gauche

Dérivés[modifier | modifier le wikitexte]

Traductions[modifier | modifier le wikitexte]

Prononciation[modifier | modifier le wikitexte]

Voir aussi[modifier | modifier le wikitexte]

Références[modifier | modifier le wikitexte]

Danois[modifier | modifier le wikitexte]

Étymologie[modifier | modifier le wikitexte]

Du latin antenna.

Nom commun[modifier | modifier le wikitexte]

antenne commun

  1. Antenne.

Italien[modifier | modifier le wikitexte]

Forme de nom commun[modifier | modifier le wikitexte]

antenne féminin pluriel

  1. Pluriel de antenna.

Néerlandais[modifier | modifier le wikitexte]

Étymologie[modifier | modifier le wikitexte]

Du latin antenna.

Nom commun[modifier | modifier le wikitexte]

antenne masculin ou féminin (l’usage hésite)

  1. Antenne.

Synonymes[modifier | modifier le wikitexte]

Prononciation[modifier | modifier le wikitexte]

  • Pays-Bas : écouter « antenne »